Soirée magique à Ekinox avec la réception de Fos Provence et la remise du titre de Champion de France de Pro B 2017.

94-77 

Le film du match

La rencontre met du temps à se dessiner avec les premiers points de Waldow suivis tardivement par ceux de Peacock et Houmounou (2e 04-02). Une fois lancées, les deux formations montrent pourquoi elles ont bataillé durant tant de journées puisque le score reste très équilibré. Zachery Peacock (17 points, 12 rebonds et 2 passes) continue, lui, de scorer pour montrer qu’il mérite son titre de MVP tandis que Burrows avec un 2+1 et Desroses de loin remettent Fos devant d’une courte tête (5e 10-11).
Waldow poursuit ensuite dans la peinture, mais les Bressans arrivent à repasser devant grâce à Ndoye aux lancers et Braud à 3 points. Ce premier quart reste tout de même toujours très serré grâce Waldowqui poursuit dans la peinture et Peacock qui se rapproche déjà de la barre des dix points. Avec deux interceptions, les Fosséens arrivent finalement à reprendre la tête puisque Jaraun Burrows (12 points, 3 rebonds et 2 passes) et Maille scorent et malgré un dernier coup de patte de Peacock ce sont bien les visiteurs qui mènent après dix minutes, 19 à 27.

« Les Bressans se mettent
aux séries »

Pelos tente de relancer la JL avec un primé sur la deuxième action bressane, mais Broussard, Burrows et les sudistes ne lâchent pas de points en route (12e 22-31). Garrett Sim (13 points, 2 rebonds et 6 passes) sort alors de sa boîte avec un tir à 3 points de plus de neuf mètres et une interception qui termine par deux points supplémentaires. Rémi Giuitta stoppe alors la partie, car la Jeu est revenue à deux longueurs. Sauf qu’il y a encore Sim pour piquer une balle et envoyer Ndoye au alley-oop sur la contre-attaque. Dia met fin au 7 à 0 des Burgiens avec un panier dans la peinture sauf que les Rouge et Blanc sont bel et bien de retour comme le montre Joss-Rauze de loin (15e 34-33).
Les deux équipes reprennent leur mano à mano du début de rencontre avec Maille, Ndoye, Sim et Brad Waldow (18 points et 3 rebonds) qui se succèdent au scoring. Capitaine Braud prend ensuite les choses en main pour poursuivre le bon quart-temps de son équipe. Avec un primé puis une interception sur la touche sous le panier, il fait douter un peu plus les visiteurs. D’ailleurs, le second temps mort fosséen ne tarde pas lorsque Courby ajoute deux nouveaux points (18e 45-37). La Jeu est vraiment passée en mode rouleau compresseur avec une attaque de feu même si Provence ne reste pas très loin grâce à Burrows, Waldow et Desroses qui font le job pour revenir. C’est finalement Houmounou qui inscrit les derniers points avec de la première mi-temps qui en reste à 49 à 44.

Dès la seconde mi-temps, la JL Bourg refait le break et avec la manière puisque Kyzlink à deux puis trois points ainsi que Peacock lui aussi de loin font monter l’avance à plus de dix longueurs (23e 57-46). Temps mort des sudistes qui se suit par un joli panier avec la planche de Ndoye. Broussard et Gaillou ont été pour l’instant, les seuls à réagir et c’est alors Burrows qui refait passer les siens sous la barre des dix points avec un 2+1 (25e 59-51).
Sim et Philippe Braud (18 points et 3 passes) relancent la JL, mais un événement vient stopper la rencontre : la blessure de l’ancien Burgien Xavier Gaillou qui s’est fait télescoper par Ndoye sur une contre-attaque. À la reprise du match, les Bressans font monter l’écart avec Courby de loin et avec une antisportive sur Zack lui permettant d’inscrire un lancer puis à Braud d’ajouter deux nouveaux points (28e 69-54). Le capitaine est, comme mardi, dans une très bonne soirée. Il enchaîne les paniers permettant à ses coéquipiers de garder le cap. Surtout que Dia et Vebobe font parler leur expérience pour ne pas voir leur formation trop distancer. Toutefois, Houmounou sur pénétration et encore capitaine Braud laissent le score à 75 à 58 après trente minutes.

« La Jeu achève Fos
et termine en beauté »

Fos, qui veut consolider sa deuxième place au classement, n’a pas encore dit son dernier mot dans cette rencontre comme le montrent Akono et Aaron Broussard (18 points, 5 rebonds et 2 passes) qui signent un 8 à 0 (33e 75-66). Savo Vucevic prend donc logiquement un temps mort, mais la série continue avec Maille aux lancers francs. C’est alors un primé de Kyzlink qui met fin à la série des sudistes. Sim est quant à lui adroit au lancer tandis que Broussard ne lâche rien avec un nouveau primé (35e 80-71).
Tomas Kyzlink (13 points, 2 rebonds et 2 passes) répond un peu plus tard à l’arrière sudiste puis une nouvelle antisportive sur Peacock permet à la Jeu de reprendre un peu de souffle. L’intérieur burgien poursuit même avec un coast-to-coast en remontant la balle après un rebond et en scorant puis c’est Ndoye qui écrase un gros dunk sur la défense fosséenne. Desseignet amène lui aussi sa touche personnelle à un peu moins de deux minutes de la fin. La salle est alors debout pour chanter ses joueurs qui montent en Pro A et qui finissent en beauté la saison par une victoire 94 à 77. La nuit promet d’être longue.

La stat : 10

Comme le nombre de joueurs bressans ayant marqué ce soir soit l’ensemble de l’équipe.


À Ekinox (Bourg-en-Bresse)
33e journée de Pro B, le samedi 13 mai à 20 h
La JL Bourg bat Fos/Mer 94 à 77 (19-27 / 49-44 / 75-58)

A voir aussi :

La feuille de match