À l’occasion de sa double récompense (All Star et Meilleur joueur du mois d’octobre) nous avons eu l’occasion de faire le point avec l’actuel meilleur joueur du championnat.  

Zack, tu as été élu meilleur joueur du mois d’octobre et sélectionné dans le 5 majeurs étrangers du All Star Game, qu’elle est ta réaction vis-à-vis de cela ? 

C’est un honneur ! Véritablement c’est un honneur pour moi de recevoir toutes ces récompenses. C’est surtout un honneur de voir que tout le travail accompli paye. Cela me montre que le dur travail que j’accomplis tous les jours n’est pas vain. Que la Ligue a vu tout ça et cela me fait plaisir. Je veux surtout remercier mes coéquipiers sans qui je ne serais pas celui que je suis aujourd’hui.

Était-ce un objectif pour toi d’arriver ici quand tu as commencé le début de saison ?

Mon objectif en début de saison est toujours d’être le meilleur. Donc oui, en quelque sorte… On peut dire que c’était un objectif ! Maintenant, être MVP du championnat en décembre ne m’intéresse pas. Je veux être le meilleur de la saison pas seulement à la mi-saison ! Pour autant, je n’y pense pas tous les jours, ce n’est pas une obsession. C’est simplement avoir l’état d’esprit de toujours donner le meilleur de moi même chaque matin à la muscu, à chaque entraînement et à chaque match.

Ton début de saison est quand même très impressionnant, comment l’expliques-tu ?

Il y a deux choses qui expliquent cela à mon sens. Déjà la partie physique qui demande beaucoup de travail. Chaque fois que je m’entraîne, je m’assure de donner le meilleur de moi-même. D’un autre côté, parfois quand les matchs peuvent paraître moins “intéressants” que la partie entraînement et préparation,j’essaie de me préparer mentalement de manière plus forte que la manière à laquelle je joue. Cela me donne l’impression de rendre les choses “plus simples”. Cela peut paraître incroyable, mais c’est véritablement le cas.

Est-ce que le fait d’entamer ta 3e saison ici à Bourg ne joue pas en ta faveur ? Tu connais tout le monde ici, les fans t’adorent, tu es le patron de l’équipe…

Je ne pense pas à ce genre de choses pour être honnête. Je pense surtout aux efforts que je dois faire pour être le meilleur. En effet je suis l’un des plus anciens et celui qui a le plus d’expérience ici. Forcément je comprends de mieux en mieux le jeu, jour après jour. Forcément, je joue un rôle plus grand, que le fait d’être là depuis 3 ans fait que je me sens plus confiant et confortable et que cela m’aide. Bien sûr c’est un honneur d’être, comme tu le dis, le “boss” de l’équipe et le “chouchou” des fans, si je le suis vraiment ! Je sais que je suis un des leaders de cette équipe, encore plus cette année car je suis capitaine. J’ai de grosses responsabilités c’est vrai. Mais je mets surtout du crédit sur le dur travail que j’accomplis tous les jours. Même lorsque je rentre à la maison je pense sans arrêt à ce que je dois faire pour être dans les meilleures conditions pour le prochain match.

C’est ta deuxième expérience en Pro A, la première n’avait pas été concluante après cette coupure à Cholet. Est-ce que tu avais envie de montrer ce dont tu était vraiment capable ? 

Non…Vraiment pas ! Je ne réfléchis pas comme ça. J’essaie de le dire de la manière la plus modeste possible, mais… Peu importe le pays, je peux jouer au basket n’importe où. Je n’ai rien à prouver à personne, la seule personne à qui je veux prouver des choses c’est moi-même. Ce n’est pas un objectif pour moi de montrer des choses aux gens. Mon seul objectif c’est de donner le meilleur de moi-même.

Tu as été papa l’année dernière. Cela a été une grande étape dans ta vie, penses-tu que cela joue aussi un rôle dans ta manière d’être un homme et un joueur ? 

En effet ! Je pense que cela m’a véritablement changé en tant qu’homme. J’accorde beaucoup plus d’importance à donner l’exemple. J’ai un petit bout de chou qui me regarde et pour qui je dois être un modèle. Avant je ne jouais que pour moi et ma mère. Aujourd’hui j’ai une petite fille et je veux qu’elle soit fière de son père. Je donne tout ce que j’ai pour elle. Devenir père te fais réfléchir à ce que tu veux laisser à tes enfants. Elle est une vraie motivation pour moi. J’attache beaucoup d’importance à être un bon père et d’être présent pour ma famille. C’est aussi “ça” ma récréation et mon équilibre pour être bien.