La phase retour est lancée pour la JL Bourg après ce match face au BCM Gravelines-Dunkerque en clôture de la 18e journée.

77-75

Le film du match

Dans les premiers instants de ce back-to-back, c’est Gravelines qui réussit à imposer sa défense et à prendre la mène. Après l’ouverture du score de Simon, ce sont en effet Sene et Allen qui inscrivent deux tirs primés pour mettre leur formation en tête (3e 02-06). La Jeu réagit grâce à son capitaine Peacock qui s’impose deux fois de suite dans la peinture puis c’est encore une fois Simon qui marque sur un alley-oop servie par Sim. Le BCM poursuit avec sa belle série à 3 points puisque Serron inscrit un primé juste avant que Sim ne trouve le chemin du panier (5e 10-09).
Serron ne s’arrête pas là avec un second primé de rang, mais les Gravelinois forcent beaucoup et ratent des occasions de prendre le large. Aux lancers francs, Courby en profite donc pour ramener les deux équipes à parité. Otule, qui a fait un gros match la semaine dernière en Coupe, dunk après avoir pris son propre rebond puis c’est Zack Peacock (23 points et 8 rebonds) qui réalise le 2+1 pour remettre la Jeu devant (8e 15-14). De courtes durées, car Smith claque à son tour un dunk. Dans la dernière minute, Mipoka et Houmounou inscrivent chacun un lancer. Otule pense donner l’avantage aux siens avant la fin du quart, mais ce diable de Jeter réussit son “spécial” à 3 points pour laisser les deux équipes à parité, 19 à 19.

« La Jeu fait le break »

D’une claquette, Wojciechowski inscrit ses premiers points pour son retour sur le parquet. De l’autre côté, Allen réagit rapidement puis c’est au tour de Mipoka de réaliser une claquette. Les Bressans restent tout de même concentrés et Mathieu Wojciechowski (10 points et 3 rebonds)  réussit cette fois un tir à 3 points. Le franco-polonais est chaud bouillant face à son ancienne formation avec, encore une pénétration de haute volée. Terry Allen (20 points, 3 rebonds et 2 passes) répond avec un tir longue distance et ajoute même un dunk après un tir extérieur de Peacock. La rencontre reste très serrée et après quinze minutes et un tir primé de Simon. Temps mort est pris par Julien Mahé (15e 31-29).
Serron ajoute deux points dès le retour sur le parquet tandis que Simon ne tremble pas sur la ligne des lancers francs. Ndoye, quant à lui, ne fait que du 50 %. Seulement, après un primé de Courby sur contre-attaque, la Jeu crée un premier écart de six points qui fait une nouvelle fois stopper la partie au coach nordiste (18e 37-31). À force de grosse défense, les Burgiens imposent leur jeu et font monter l’avance grâce à Ndoye et Peacock cette fois-ci. À la pause, la Jeu mène alors 41 à 32.

Le match repart sur un rythme d’attaque en seconde mi-temps avec Zack qui marque d’entrée, Sene qui ajoute deux lancers, Simon qui score en pénétration et Allen qui dunk. Les Bressans font même mieux que leur adversaire en passant un 7 à 0 grâce à  Courby de loin, Ndoye aux lancers francs et enfin Chase Simon (11 points et 4 passes)  en contre-attaque (22e 52-36). Julien Mahé ne peut qu’arrêter le jeu sauf que la série se poursuit avec Ndoye. Sené arrive enfin à stopper l’hémorragie tandis que Peacock en impose toujours autant dans la peinture (25e 56-40).
Le BCM est piqué par cette envolée burgienne. Mipoka et Smith se lancent alors dans une mission de retour juste avant un Benjamin Sene (14 points, 4 rebonds et 4 passes) 2+1 et un retour sous la barre des dix points. Après cela, les équipes perdent le rythme en attaque avec seulement trois paniers de Peacock, Allen et Sene en trois minutes. Le score en reste à 58 à 51 en faveur des Burgiens.

« Une fin de match tendue,
mais une fin heureuse 
»

Jeter et Mipoka lancent le dernier acte avec des tirs mi-distances puis les Rouge et Blanc repassent à la vitesse supérieure avec Wojcie et Jeter de derrière la ligneNouveau temps mort visiteur qui permet à Raposo d’ajouter deux points et à Reynolds d’inscrire trois points (33e 66-58). Les Gravelinois n’ont pas dit leur dernier mot et reviennent à six points avec Johnson démarqué dans la peinture. Houmounou répond par une pénétration, mais Allen marque par deux fois et le BCM grappille son retard. Savo Vučević arrête donc logiquement le jeu pour relancer ses joueurs (35e 68-64).
Pour stopper ce 11 à 2, Sim ajoute deux points sur la ligne des lancers. Ce diable d’Allen continue lui son petit bonhomme de chemin avec un primé qui fait mal à la Jeu. Peacock sort alors son petit bras roulé pour laisser un peu de marge aux siens. La fin de match va s’annoncer tendue. Surtout quand on sait que Sene marque de loin puis que Smith égalise sur une contre-attaque. Peacock ajoute alors deux points pour lancer un money time bouillant (38e 74-72). Juste après avoir passé la dernière minute, Smith réussit un lancer puis le BCM récupère la balle sur son lancer raté. L’intérieur inscrit un panier qui donne un point d’avance aux siens. En face, les Bressans ont du mal, mais N’Doye arrache un and-one. Avec deux points d’avance et dix-sept secondes à jouer, la balle est pour les visiteurs qui prennent un temps mort. Gravelines n’arrive pas à égaliser et la Jeu s’impose une nouvelle fois d’un rien, 77 à 75.

La stat : 100

Comme le pourcentage de victoire de la JL devant les caméras de SFR Sport. La JL Bourg enregistre sa 5e victoire en tout autant de match face à SFR Sport. Coïncidence ?


À Ekinox (Bourg-en-Bresse)
18e journée de Pro A, le lundi 29 janvier à 20 h 30

La JL Bourg bat Hyères-Toulon 77 à 75 (19-19 / 41-32 / 58-51)
©Photos : Christelle Gouttefarde.