Les Burgiens veulent garder le cap sur le haut de tableau face à l’ASVEL.

J20 — 10/02 à 18:45
vs

La présentation

Quel beau souvenir pour les Bressans présents à l’Astroballe en décembre dernier. Les Rouge et Blanc avaient renversé la vapeur face à l’ogre villeurbannais pour s’imposer pour la première fois de leur histoire en terre lyonnaise 87 à 83. Les joueurs du Président Tony Parker sont donc prévenus pour ce match retour à Ekinox, d’autant plus que la Jeu reste invaincue cette saison contre l’ASVEL en comptant les matchs amicaux.

« L’effet Parker »

Si au match aller c’était JD Jackson qui maniait cette équipe de Lyon-Villeurbanne, il n’en sera pas de même samedi. Limogé après que les rhodaniens aient enchaînés quatre défaites en cinq rencontres dont une dernière lourde à Chalon (52-84), c’est le petit frère du président, TJ Parker, qui a pris les rênes de l’équipe. Depuis, le club lyonnais a retrouvé des couleurs avec deux succès face à Hyères et Cholet, mais a rechuté à la maison ce week-end face à une équipe qui a elle aussi changé d’entraîneur : Pau-Lacq-Orthez (82-88).
Du talent, il y en a beaucoup dans l’effectif villeurbannais. John Roberson (11,6 points et 4,5 passes),  A.J. Slaughter (11,3 points et 2,1 passes) ou encore le jeune Amine Noua (10,6 points et 4,6 rebonds) qui avait pourtant été discret au match aller. On ne peut pas s’arrêter là, car des joueurs comme Charles KahudiDarryl Watkins, DeMarcus Nelson, Justin Harper ou même Nicolas Lang sont des pointures de notre championnat. Alors pourquoi l’ASVEL a-t-elle du mal ? Peut-être parce qu’il lui faut plus de temps ? On pourrait bien voir cette équipe finir la saison en boulet de canon. Ce samedi, les joueurs auront sûrement en tête la défaite de l’aller et voudront laver l’affront.

« Poursuivre la série »

La Jeu a fait preuve d’abnégation sur le parquet de Levallois pour décrocher un succès alors que l’adresse ne lui souriait pas avec un 44 % au shoot alors que la moyenne sur la saison est à 50 %. Ce succès, comme celui face au BCM, est important pour les Bressans, car ils montrent qu’ils peuvent gagner même s’ils ne sont pas dans leurs standards d’attaque. La défense est alors devenue la clé de ces rencontres.
Face à Levallois, Garrett Sim a retrouvé du tonus avec 18 points et Youssou Ndoye a encore été très complémentaire de Zack Peacock avec 12 points et 8 points. Néanmoins, les Bressans ont eu pas mal de difficulté au niveau du rebond (27 pour 33 habituellement) et des passes (8 pour 18 habituellement). Mais seule la victoire compte. Et dans un Ekinox plein à craquer et bouillant, la victoire serait encore la bienvenue.

Allez la Jeu !

Rendez-vous en fin de semaine pour le Warm Up avec le face à face, les chiffres clés du match et le point histoire entre les deux clubs.

La stat : 2

Comme le nombre de victoires d’avance de la Jeu sur l’ASVEL. Les Bressans ont réussi à faire le break sur Villeurbanne (6e) et Nanterre (7e) avec leurs quatre succès en janvier. Ils peuvent aborder cette rencontre sans pression et pourront tenter creuser encore un peu plus cet écart samedi.

La feuille

Garrett Sim*
Lance Jeter*
(Thibault Desseignet)
MeneursJohn Roberson*
DeMarcus Nelson**
Chase Simon*
Mérédis Houmounou
ArrièresA.J. Slaughter**
Nicolas Lang
Maxime Courby
Mathieu Wojciechowski
AiliersCharles Kahudi
David Lighty*
Zachery Peacock*
(Kevin Dinal)
(Gilvydas Biruta**)
Ailiers fortsAmine Noua
Justin Harper*
Youssou Ndoye**
Abdel Kader Sylla
PivotsDarryl Watkins*
Alpha Kaba
Savo VucevicCoachT.J. Parker


* Américain — ** Bosman/Cotonou — () blessé


À Ekinox (Bourg-en-Bresse) 
20e journée de Pro A
La JL Bourg reçoit l’ASVEL Lyon-Villeurbanne
Arbitres : DUBOIS Gregory, BARDERA Regis, CANET Fabrice
©Photos : Christelle Gouttefarde

En lever de rideau, match des Espoirs à 15 h 30. Match à suivre sur SFR Sport 2.

LIVE RADIO SCOOP   LIVE TWITTER COMMENTÉ