Après 12 ans d’attente, la JL Bourg promue en Pro A affrontait Monaco en 1/4 de finale de Leaders Cup.

93-66

 

Comme prévu pour ce genre de match (à 13h), les deux équipes semblent avoir un retard à l’allumage et ce sont les intérieurs qui prennent le jeu à leur compte avec Kikanovic puis N’Doye, côté Bressan. Après 4 minutes de jeu la JL n’a pas inscrit le moindre tir mis à part 2 LF de Youssou N’Doye alors que Gladyr rentre un shoot énorme à 8 mètres (11-2). C’est Chase Simon qui sonne finalement la “révolte” burgienne sur plusieurs drives et une interception. Malheureusement, la défense Burgienne reste trop permissive et les drives Monégasques donnent des paniers à chaque attaque ou presque. À la fin du premier quart-temps la Roca Team mène 26 à 12.

Sur un beau service de Jeter dans la raquette Youssou rentre un énorme dunk mais c’est bel et bien la Roca Team qui domine les débats. Les Bressans ont d’énormes difficultés à tenir leurs duels. Chaque drive mène à 2 pts ou 3 pts et l’addition commence à être lourde. Manque de rythme, d’efficacité et de consistance pour espérer faire quelque chose. G.Sim rentre le 1er 3 pts du match pour les bressans à la 16e min du match et offre une petite série aux bressans. Pour autant, à la fin de la première mi-temps les bressans sont dans le trou (51-28).

On le sait la JL est capable de tout y compris de remonter un gros écart. Le début de cette deuxième mi-temps est plus équilibré. Les bressans reviennent avec d’autres intentions défensives mais pêchent toujours autant en attaque. Seul Chase Simon par ses drives et Garrett Sim sur quelques shoots à 3 pts parviennent à apporter quelques choses en attaque. En fin de QT la Roca Team s’appuie sur Ali Traoré à l’intérieur pour calmer les ardeurs bressanes. Comme un signe la Roca Team en rajoute une couche en rentrant un énorme shoot au buzzer à la fin du 3e QT (80-43).

Malheureusement ce dernier quart-temps est anecdotique tant la Roca Team s’est rendu les choses faciles et la JL Bourg…difficiles. Zachery Peacock jusqu’ici très ciblé a trouvé quelques paniers dans la raquette qui lui étaient alors refusés et Monaco continue son chantier avec envie et fougue. Le résultat final est lourd et les hommes de Savo Vucevic vont bien profiter de la trêve internationale pour se remettre la tête à l’endroit après 3 défaites de rang qui font mal.


À Disney Land Paris
Quart de finale de la Leaders Cup, le vendredi 16 fevrier à 13h 

Monaco – JL Bourg 93 à 66 
©Photos : Jacques Cormarèche