Les Espoirs affrontaient le CSP Limoges en lever de rideau des pros ce samedi.

Tout ne commence pas “bien” pour les jeunes burgiens en manque de rythme et d’attitudes dans cette première mi-temps. Rapidement menés, les jeunes du centre de formation craquent totalement en deuxième quart-temps en encaissant un 13-28 sans réelle réaction (27-46 à la mi-temps). C’est un Jean-Luc Tissot agacé qui rentre dans les vestiaires pour remettre d’aplomb ses joueurs. Les mots employés par le coach ont été bénéfiques, car ce sont des bressans conquérants qui reviennent sur le parquet. En dix minutes, sous l’impulsion d’un Théo Rey en forme (12 pts, 2reb, 2 int, 16 d’éval) les jeunes remontent 11 pts dans ce quart-temps. Malheureusement, l’équipe fanion du centre de formation perd une nouvelle fois Thibault Desseignet sur blessure. Les dix dernières minutes sont alors beaucoup plus disputées. La Jeu fait quelques erreurs offensives qui ne leur permettent pas de surfer sur leur bel élan. Pour autant, à 3 minutes du terme la JL est encore en vie (58-66). Alexis Collin (8 pts sur le dernier QT) est précieux à l’intérieur, mais rate 3 shoots à 3 pts qui coûtent cher à ce moment du match. Malheureusement les bressans ne parviennent pas à revenir et s’inclinent 62-71.