Jeep®Elite — Journée 1

  72-64 

” Le récap ”

Il aura fallu presque attendre  3 longues minutes pour voir les premiers points de ce match et c’est le MVP Zack Peacock qui les met pour la Jeu. Bathiste Tchouaffe trouve à son tour la mire à 3 pts alors que Pau reste encore fanny (5-0). TJ Harris finit par trouver un shoot mi-distance pour ouvrir le compteur des Palois. C’est ensuite Cavaliere puis Zack Peacock se répondent coup pour coup et Pau finit alors par recoller au score (9-10). Pour autant la Jeu défend bien, en rythme en défense les bressans trouvent des courses rapides qui leur donnent des points faciles, mais précieux. Derrière les rouges et blancs pilonnent la raquette paloise avec Youssou N’Doye. Les sudistes s’en sortent bien, mais c’est sans compter sur Garrett Sim qui claque un 3 pts à la fin du 1er quart pour donner 3 pts d’avance aux siens (21-18).

C’est au tour de K.Kanter d’ouvrir son compteur de point et alors que la Jeu avait la possibilité de faire le break, elle voit les Palois revenir à égalité (24-24) sur deux shoots rapides (et ratés) des Burgiens. Le jeu se durcit beaucoup plus sur le terrain et les arbitres doivent mettre un peu d’ordre et c’est Pau qui tient alors la mène du score (27-30). C’est encore sur une bonne défense et une contre-attaque que les burgiens trouvent la clé avec Garrett Sim à 3 pts en première intention. Pour autant, d’un côté comme de l’autre les attaques sont compliquées et se soldent souvent par des pertes de balles. Blassingame sort de sa boîte et plante deux gros shoots en l’espace de 15 sec et donne 5 pts d’avance aux siens à 30 sec du terme. Les bressans arrivent à revenir à 3 petits points grâce à leur MVP : Zack Peacock à mi-distance (37-40).

La Jeu revient des vestiaires avec des bonnes intentions puisque dès les premières possessions les Burgiens repassent devant sur 4 attaques fulgurantes (45-40). Les bressans semblent retrouver leur énergie et insistent là où ça fait mal avec le Duo de Zack alors que Blassingame continue son show à 3 pts (48-48). Les deux équipes restent ensuite longtemps à 1 pt d’écart et le jeu du chat et la souris commence ! La fin du quart-temps est folle et tout le monde court dans tous les sens ! C’est à la faveur de la Jeu qui parvient à garder un petit matelas d’avance (58-55).

Le dernier quart-temps commence avec les premiers points de Malcolm Cazalon en Jeep®Elite (60-55) ! Une faute technique pour Flopping de T.Pinero donne alors l’occasion aux bressans de prendre une belle avance, mais c’est raté pour K.Kanter et derrière Blassingame crucifie Ekinox une nouvelle fois à 3 pts. Après 3 attaques infructueuses, c’est Captain Zack qui prend les choses en main et qui libère les siens avec son shoot favori à mi-distance (63-58). La Jeu reste lucide et dans les moments fatidiques elle sait qu’elle peut s’appuyer sur son MVP. Avec son 16e pts du match Zack Peacock donne 7 pts d’avance précieux à 4 minutes du terme (67-60). C’est au tour de Max Courby de sortir de sa boîte sur une belle action collective qui soulage tout le monde (69-62, 38′). D.Smith assure le coup dans la peinture de l’autre côté et cette dernière minute trente va être chaude (69-64). Les burgiens défendent bien, mais ratent leurs attaques. À 30 sec du terme les Palois ont l’occasion de renouer au score, mais Z.Wright défend bien et provoque la faute offensive de son homologue. À 18 sec du terme la Jeu se dirige vers sa première victoire à la maison. La défense burgienne aura tenu bon ! La Jeu s’impose 72-64 dans un match où elle n’aura jamais craqué.