La JL Bourg affrontait les Nordistes après leur défaite à Boulazac le week-end dernier.

 89 / 84

À Ekinox (Bourg-en-Bresse), 11e journée de Jeep® Élite, le vendredi 23 novembre à 20 h


Le film du match


C’est Z.Wright en contre-attaque qui ouvre le score en provoquant la faute pour lancer les burgiens dans leur match, mais Jean-Victor Traoré lui répond de suite à 3 pts. “The Answer” Garrett Sim y va lui aussi de son 3 pts pour régler les comptes (5-3). Les deux équipes passent à présent dans la raquette avec Mangin d’un côté puis Y.N’Doye de l’autre (11-7). La Jeu défend bien, mais laisse traîner des rebonds qui donnent des deuxièmes chances aux visiteurs qu’ils concluent. Côté bressan, Youssou N’Doye est bien parti pour un gros chantier dans la raquette avec déjà 10 pts en 6min de jeu. Les Burgiens perdent quelques ballons face à la pression défensive des visiteurs, mais Max Courby éteint l’incendie grâce à un trois point. Surprise du chef, Zack Peacock fait son retour après 2 semaines de convalescence dans ce 1er quart et ajoute un And 1 tête de raquette pour définitivement calmer la série nordiste (22-15). Illiard puis Anosike se retrouvent sur la ligne des Lancers Francs pour ajouter 3 pts tandis que Tchouaffe ne parvient toujours pas à trouver la mire à 3 pts (24-21).

« Le Show Hilliard et le “Beast Mode” pour Youssou »

Lamonte Ulmer qui était discret jusque là ajoute le premier panier du deuxième quart-temps. Il fait malheureusement faute de l’autre côté du terrain et donne deux lancers francs à Hilliard qui les convertit sans problème (26-23). Hilliard continue sa promenade dans la raquette burgienne en ajoutant deux nouveaux paniers qui ramènent les siens à égalité (27-27). Les Bressans calent à ce moment-là et Coach Savo en profite pour demander un temps mort. C’est finalement Zack Peacock qui va soulager les Burgiens qui étaient en mauvaise posture. Deux belles défenses suivies de deux belles attaques renversent alors la vapeur. Maxime Courby profite d’une balle perdue pour dégainer à 3 pts et force Éric Girard à demander à son tour, un temps mort (32-27). Après Hilliard c’est finalement l’équipe bressane entière qui prend feu et qui impose un rythme infernal aux visiteurs grâce à de belles contres-attaques orchestrées par Wright, Peacock et N’Doye (38-29). Ehambe à 3 pts parvient à refroidir la salle, mais la Jeu fait toujours le chemin en tête. Youssou ajoute son seizième point du match après 17 min de jeu puis Ehambe à 3 pts, une nouvelle fois, fait parler la poudre (42-34). C’est Garrett Sim qui répond encore à 3 pts à Ehambe, mais c’est le nordiste qui a le dernier mot. Youssou N’Doye continue son match de mammouth et claque un 3e dunk pour donner 10 points d’avance aux siens (47-37). L’adresse insolente nordiste continue à battre son plein avec deux nouveaux shoots de B.Mangin dont le dernier au buzzer, qui ramènent dangereusement les siens à 5 petits points (47-32).

« La hargne d’Arthur et Youssou fait la différence  »

Par deux fois Anosike se fait de la place dans la raquette et Youssou N’Doye commence la deuxième mi-temps avec son dunk fétiche : une main derrière la tête (51-46). Sur une balle perdue de G.Sim, Curry égalise sur un 3 pts en contre-attaque. Trop attentistes en attaque les Bressans perdent 4 ballons de suite qui coûtent chers. Il n’en faut pas plus pour les visiteurs pour repasser devant sur un nouveau 3 pts (51-54). Arthur Rozenfeld arrête l’hémorragie avec un beau shoot extérieur, mais les Burgiens ne sont pas à leur mieux. Arthur confirme en caviardisant Youssou N’Doye qui met un And 1 qu’il convertit (56-54). Alors qu’Ehambe continue son festival à 3 pts, Garrett Sim continue de lui répondre ! Quel duel sur le parquet d’Ekinox entre les deux gâchettes (61-59) ! Rozenfeld en forme sur ces 3 derniers matchs confirme sa forme actuelle et ajoute 2 pts sur un drive où il dépose tout le monde et délivre une belle passe décisive à…Garrett Sim à 3 pts pour conclure ce 3e quart-temps (66-59).

Le dernier acte commence sur une balle perdue burgienne et une faute antisportive de Garrett Sim. Les lancers sont convertis, mais derrière la Jeu joue rapidement et Rozenfeld sert Ulmer qui dépose la balle dans le cercle. Garrett Sim répond une nouvelle fois à son alter ego Ehambe et ajoute son 6e shoot à 3 pts du match (71-64). La balle circule très vite côté burgien et voici à présent M.Courby, qui fête son anniversaire en ajoutant son 8e pts du match avec un and 1 qui conclu une belle action collective (73-64). Arthur Rozenfeld est probablement l’homme de cette fin de match. Il ajoute un très beau flotteur sur la défense Nordiste et donne 11 pts d’avance aux siens à 7 minutes du terme (75-64). Lamonte Ulmer trouve enfin des solutions individuelles pour convertir son drive et la hargne d’Arthur donne deux nouveaux lancers pour les bressans (79-64). Randy Curry sauve les visiteurs d’une nouvelle attaque infructueuse sur un drive au buzzer puis trouve 2 LF convertis pour revenir à 11 pts. C’est une nouvelle fois Curry qui ajoute son 3e panier de suite ! En délicatesse en attaque la Jeu doit serrer les dents et défendre dur pour ne pas subir le retour des Vikings. C’est (encore !) Youssou N’Doye qui continue son chantier en enfilant son 29e pts du match (83-72). Anosike trop bavard donne 1 LF aux bressans suite à une faute technique que G.Sim converti puis l’éternel Zack Peacock met un nouveau panier dans la raquette servi par Youssou N’Doye (86-72). Et BOUM ! L’envolée de Lamonte Ulmer sur un Alley Hoop servit par Z.Wright fait chanter Ekinox (88-76). Hilliard parvient tout de même à mettre un shoot à 3 pts pour garder le suspense (88-79) à 59 sec du terme. L’attaque burgienne est infructueuse avec un ballon perdu et derrière ce diable d’Ehambe trouve une faute de L.Ulmer sur un shoot à 3 pts (88-82). Les bressans s’appuient bien entendu sur leur Capitaine Zack Peacock pour protéger les dernières balles (89-82). Mangin met l’ultime panier des Nordistes à 4 sec du terme et la Jeu finit par venir à bout des Vikings nordistes (89-84).


La stat : 39


C’est l’évaluation individuelle de Youssou N’Doye. Avec ses 29 pts (12/14 aux shoots), 2 contres, 11 rebonds et 3 pd le géant Sénégalais réalise le meilleur match de sa carrière !

 

©Jacques Cormarèche