La JL Bourg reprend du service face à la lanterne rouge choletaise.

 vs

À Ekinox (Bourg-en-Bresse), 12e journée de Jeep® Élite, le samedi 8 décembre à 20 h


La présentation


Après quelques jours “off” pour les joueurs burgiens, il est temps de repartir au travail avec une fin d’année 2018 remplie de grosses affiches. Une première étape ce samedi avec la réception d’une bête blessée, Cholet, qui doit impérativement redresser la barre après un début de saison très compliqué (2v-9d). Côté Bressan, il est temps d’enchaîner avec une deuxième rencontre à domicile.

« Changement de cap »

Exit Régis Boissié, (re) bienvenue à Erman Kunter. Pour la troisième fois, le coach turc va prendre les rênes de l’équipe des Mauges avec qui il a été champion de France en 2010. Le but est simple : maintenir le club dans l’Élite d’ici la fin de saison. Il pourrait encore y avoir du changement dans les semaines à venir pour un public qui a déjà vu passer Jonathan Augustin-Fairell, Tywain Mckee et même Danny Gibson, sous ses couleurs.
Avec un budget réduit, Cholet a choisi de faire confiance en ses jeunes. Les meneurs arrière Abdoulaye Ndoye (6 points, 2,9 rebonds et 2 passes) et Killian Hayes (5,4 points et 3 passes) en sont les premiers symboles. Du haut de leurs 20 et 17 ans, ils sont responsabilisés à près de vingt minutes en moyenne depuis le début de saison. En chef de file, le CB peut compter sur Pape Sy. L’ex-Strasbourgeois est un leader d’expérience pour son équipe (13 points, 4,6 points et 2,9 passes). Il apporte beaucoup pour les lignes arrière qui sont en difficulté. L’ailier belge Olivier Troisfontaines qui vit sa première expérience en France commence tout juste à trouver ses marques (7,1 points, 2,3 rebonds et 2,5 passes) après un début de saison tronqué par une blessure.
Le motif de satisfaction de cette équipe est sûrement la raquette. Depuis l’arrivée de l’ancien Portelois Frank Hassell (13,9 points et 7,3 rebonds), Cholet a pu décrocher deux succès. Un renfort de taille pour le duo au poste 4 Antywane Robinson (10,6 points et 2,8 rebonds) – Michael Young (16 points et 3,4 rebonds) qui manquait d’un point d’ancrage à ses côtés, sûrement parce que l’offensif Romain Duport (3,7 points et 2,6 rebonds) n’a pas encore eu le déclic dans le système choletais. Une chose qui pourrait changer avec les modifications prévues dans le jeu par Erman Kunter.  

« Un retour en forme »

Cette trêve internationale a donné l’occasion de retrouver Zack Peacock, Lamonte Ulmer et Garrett Sim en meilleure forme physique après des pépins qui n’ont pas aidé la JL durant le mois de novembre. Si le désormais All Star et candidat pour le joueur du mois de novembre Youssou Ndoye a pris le leadership sur le terrain (16,3 points et 9,3 rebonds) il pourra compter sur un peu plus de ressources pour partager les points et densifier la défense bressane.
La pause pourrait aussi servir de déclic pour certains joueurs. Bathiste Tchouaffé cherche à retrouver de l’adresse et de la confiance. Un souffle nouveau pourrait pousser à une belle dynamique en cette fin d’année civile.

Allez la Jeu !


La feuille


JL Bourg

Meneurs Garrett SIM*, Arthur ROZENFELD, Théo REY
Arrières Zack WRIGHT**, Bathiste TCHOUAFFE
Ailiers LaMonte ULMER*, Maxime COURBY, Malcolm CAZALONº
Ailiers forts Zachery PEACOCK*, Kerem KANTER**
Pivots Youssou NDOYE**, Fréjus ZERBO
Savo VUCEVIC

Cholet Basket

Meneurs London PERRANTES*, Abdoulaye NDOYE, Karlton DIMANCHE
Arrières Pape SY, Killian HAYES
Ailiers Olivier TROISFONTAINES
Ailiers forts Michael YOUNG*, Antywane ROBINSON*
Pivots Frank HASSELL*, Romain DUPORT
Erman KUNTER

* Américain — ** Bosman/Cotonou — º Incertain ou Blessé


Les infos en +


Arbitres DIFALLAH Mehdi, OLIOT Valentin, CECCARELLI Edgard
Espoirs à 17 h 00
À suivre sur la web radio JL Bourg de Radio Scoop