Les Bressans se doivent de bien conclure l’année 2018 avec la réception de la Roca Team.

 vs

À Ekinox (Bourg-en-Bresse), 15e journée de Jeep® Élite, le jeudi 27 décembre à 20 h


La présentation


Noël est passé mais la JL Bourg doit encore s’employer à un dernier choc face à la “grosse” formation de Monaco. Après trois victoires consécutives, la Jeu a chuté face au leader Villeurbannais. En retrouvant Ekinox, elle espère bien terminer 2018 par une victoire qui lui ouvrirait un petit peu plus les portes de la Leaders Cup alors que derrière, six équipes à 7 victoires pour 7 défaites (dont l’ASM) veulent une place pour cet événement de la mi-saison.

« Des blessures handicapantes »

Quand on voit l’effectif monégasque, on le placerait directement en haut du classement. Mais les différents aléas de ce début de saison ont décimé cette équipe managée par le slovène Sašo Filipovski qui doit s’employer pour remonter dans le classement. Aujourd’hui encore, certaines figures de ce club manquent encore à l’appel. Mais les victoires contre Dijon et Strasbourg redonnent du baume au cœur aux supporters du Rocher.
Face à la SIG, il a de nouveau fallu se passer de l’arrière Yakuba Ouattara (11,2 points et 4,6 points) et de l’ancien intérieur burgien Georgi Joseph (2,3 points et 3 rebonds). Deux éléments défensifs importants dans le système monégasque qui pourraient, d’ailleurs, faire leur come-back du côté d’Ekinox. Ce qui est nettement moins sûr pour l’arrière Gérald Robinson et l’intérieur vétéran Amara Sy. Le premier n’a pour l’instant pu disputer que cinq rencontres tandis que le second n’a toujours pas mis le pied sur un parquet. La Roca Team peut cependant compter sur une raquette qui tient la route en attendant le retour de son capitaine. Elmedin Kikanovic (13,6 points et 5,3 rebonds) qui évolue pour la deuxième année sur le rocher et l’ancien vichyssois (2015-2016 en Pro B) Jarrod Jones (12,8 points et 6,8 rebonds) sont en effet les locomotives de cette équipe. Une doublette qui vient de connaitre l’arrivée d’un renford, Eric Buckner vu du côté de LDLC ASVEL en début de saison (8,5 points, 3 rebonds et 2,5 passes pour ses deux premiers matchs avec Monaco).
Pour ce qui est de la mène, cette saison encore, le club de la Principauté possède un duo complémentaire qui connait déjà l’Europe depuis quelques saisons avec Derek Needham (8,9 points, 2,5 rebonds et 3,4 passes) et Lazeric Jones (7,9 points et 2,9 passes). Le jeune Luc Loubaki (1,9 points) prend le relais de cette paire pendant près de dix minutes tandis que Paul Lacombe vient aussi en aide même si on le retrouve souvent au poste 2 et 3. L’international français est toujours aussi percutant, réalisant même son meilleur début d’exercice (11,8 points, 6,2 rebonds et 3,6 passes). Rémy Barri (2,6 points) apporte aussi sa patte à l’aile, lui qui a déjà connu l’Elite avec Le Havre et terminé les deux dernières saisons à Vichy et Poitiers après diverses expériences à l’étranger. Depuis deux journées, il a vu le serial shooteur Sergii Gladyr revenir prendre des minutes. Après trois saisons, l’ukrainien n’avait pas été prolongé mais il est finalement de retour pour un mois pour une pige médicale.
Monaco, c’est bien du costaud ! La treizième place actuelle pourrait bien n’être qu’illusion d’ici la fin de la saison et il faudra donc répondre présent pendant quarante minutes pour remporter la rencontre.

« Profiter du 6e homme »

La dernière rencontre intensive à l’ASVEL a laissé quelques traces physiques du côté Burgien (notamment pour Ndoye et Courby). Ce dernier rendez-vous à la maison avant une trêve arrivant à point nommée va permettre de recharger les batteries. Au préalable, un succès face à Monaco n’est pas à négliger. La troupe de Savo Vucevic a toutes ses chances pour rivaliser avec le soutien de son public.
Les Rouge et Blanc doivent garder en tête leurs trois victoires précédant la quatorzième journée à Villeurbanne et s’en servir pour renverser le Roc. Avec un Zack Wright toujours aussi complet (14 points, 6 rebonds et 8 passes) la Jeu peut mettre à mal les lignes arrière de son vis à vis. Bathiste Tchouaffé (7 points) a pu sortir un peu la tête de l’eau et son apport doit servir à un collectif qui semble se connaitre de mieux en mieux. Quand bien même l’ajout de Mike Moser qui devrait plus redistribuer des cartes que déséquilibrer l’effectif.
Noël n’est peut-être par terminé pour les Bressans et les supporters !

Allez la Jeu !


La feuille


JL Bourg

Meneurs Garrett SIM*, Arthur ROZENFELD
Arrières Zack WRIGHT**, Bathiste TCHOUAFFE
Ailiers Lamonte ULMER*, Maxime COURBY, Malcolm CAZALONº
Ailiers forts Zachery PEACOCK*, Mike MOSER**
Pivots Youssou NDOYE**º, Fréjus ZERBO
Savo VUCEVIC

AS Monaco

Meneurs Derek NEEDMAN**, Lazeric JONES*
Arrières Paul LACOMBE, Gerald ROBINSON*º, Yakuba OUATTARAº
Ailiers Sergii GLADYR**, Rémi BARRY, Amara SYº
Ailiers forts Jarod JONES**, Luc LOUBAKI, Georgi JOSEPH
Pivots Elmedin KIKANOVIC**, Eric BUCKNER*
Sašo FILIPOVSKI

* Américain — ** Bosman/Cotonou — º Incertain ou Blessé


Les infos en +


Arbitres ANTIPHON Paul, OLIOT Valentin, BOUBERT Maxime
Espoirs déjà joué le 11 déc. (93-66)
À suivre sur la web radio JL Bourg de Radio Scoop