Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Strasbourg
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Chris Johnson 29 3-5 4-7 58.3 - - 1 4 5 1 1 1 118 20
Zack Wright 23 5-6 0-1 71.4 1-1 100 1 2 3 4 1 3 011 14
Jackie Carmichael 24 4-5 - 80 - - 1 4 5 0 0 0 18 13
Pierre Pelos 19 3-4 2-3 71.4 0-1 - 2 0 2 0 1 0 012 12
Garrett Sim 27 3-4 2-6 50 - - 0 1 1 4 2 3 012 11
Maxime Courby 21 2-3 0-2 40 3-3 100 0 3 3 0 1 0 07 8
Zachery Peacock 33 2-6 1-3 33.3 1-2 50 3 3 6 4 1 4 08 8
Jamar Wilson 20 0-2 1-6 12.5 1-2 50 1 0 1 6 0 1 04 2
Frejus Zerbo 4 0-1 - - - - 0 1 1 0 0 0 00 0

StrasbourgStrasbourg

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Jerai Grant 23 6-7 - 85.7 3-4 75 4 2 6 1 1 2 015 19
Damien Inglis 24 7-7 0-3 70 - - 1 2 3 2 0 2 014 14
Boris Dallo 29 3-7 0-1 37.5 - - 2 5 7 5 1 1 06 13
Gabe York 30 3-4 2-7 45.5 2-2 100 0 2 2 3 2 3 014 12
Thomas Scrubb 21 2-4 0-2 33.3 1-2 50 2 5 7 0 2 0 05 9
Travis Trice 28 1-6 2-5 27.3 4-4 100 0 1 1 3 1 4 012 5
Quentin Serron 17 1-1 0-1 50 - - 0 1 1 2 0 0 02 4
Ali Traore 14 2-5 - 40 0-1 - 0 2 2 0 0 0 14 3
Ludovic Beyhurst 13 - - NAN - - 1 1 2 1 1 2 00 2
Essome Miyem 1 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
La feuille de match

Compte-rendu

La saison débutait à Ekinox pour la JL Bourg et Strasbourg ce samedi soir.

80

72

✈️ Ekinox (Bourg-en-Bresse)

📅 1ère journée de Jeep® Élite

⏲️ samedi 21 septembre à 20 h 30

Le film du match

Une reprise un peu difficile pour la JL Bourg, les locaux subissent d’entrée les premiers paniers de Grant et Dallo à l’intérieur. Un peu en mode diesel, les deux Zack ainsi que Carmichael remettent les Rouge et Blanc dans le match (4e 06-06). Jerai Grant (15 points et 6 rebonds) poursuit sa domination dans la peinture avec déjà sa deuxième claquette dunk, Wright répond de suite à mi-distance puis avec un 2+1 pour mettre les siens en tête pour la première fois de la rencontre.
Trice envoie deux missiles longues distances pour climatiser Ekinox. Sim et Jackie Carmichael (8 points et 5 rebonds) choisissent eux le tir à extérieur pour garder le contact. Mais la justesse de jeu des Strasbourgeois avec notamment Traoré à la conclusion près du cercle et Dallo en jeu rapide provoquent le premier arrêt de jeu de Savo Vučević (7e 15-20). Traoré poursuit son travail offensif alors qu’on se heurte toujours à une défense bien solide côté JL. Un écart qui se ressent après dix minutes, 15 à 23.

"Belle rentrée de la SIG"

Le manque d’adresse à 3 points est criant chez les Burgiens et pour le moment, aucune solution n’est trouvée sous le cercle. Pierre Pelos (12 points et 2 rebonds) soulage un peu l’équipe avec un step back. Il en faut encore plus pour revenir sachant que Grant retrouve le parquet avec réussite. Le retard passe même à dix points lorsque Scrubb dépose un flotteur. Peacock déclenche à 3 points pour enfin trouver la mire sauf que York se joue du back-door pour dunker (13e 20-29). Courby trouve enfin un peu d’espace à deux points, mais l’adresse longue distance peine toujours à prendre place. Wilson doit s’y reprendre à trois fois pour enfin trouver la mire de loin (15e 25-31).
Johnson sort à son tour de son trou pour faire revenir la JL Bourg. Inglis et les Alsaciens gardent tout de même un peu de marge avant que Peacock et Courby ne se retrouvent sur la ligne des lancers. Ce qui est dommageable, c’est que le retour à trois points est vite effacé par les prises de vitesse de Travis Trice (12 points et 3 passes) et Inglis (17e 30-37). Il faut la malice de Courby pour provoquer le and-one en sortie de temps mort. Une bonne défense et voilà la Jeu de nouveau au contact suite au dunk de Carmichael. Bien évidemment, le temps mort de Vincent Collet ne tarde pas. Pour autant, cette fois c’est la SIG qui balbutie son basket et qui voit la JL juste dans son rétro, 35 à 37.

Au retour des vestiaires, on repart à zéro puisque Wright trouve la mire dans la peinture. C’en suit plusieurs tirs de Chris Johnson (18 points et 5 rebonds), Scrubb, Grant ou encore York qui font monter le score au tableau d’affichage (23e 42-43). Avec trois petits sur les lignes arrières, la SIG est dynamique. Cela n’empêche pas Sim d’envoyer un missile à plus de dix mètres ! Le suspense est bien présent et on commence à voir l’adresse burgienne vraiment à son niveau car Johnson déclenche à nouveau dans le corner (25e 48-45).
La Jeu doit se saisir de ces opportunités pour faire basculer la rencontre. Damien Inglis (14 points, 3 rebonds et 2 passes) tente d’ailleurs de faire réagir son équipe mais Johnson est intenable avec encore deux primés !!! La seule petite tâche de ce quart-temps sont peut-être les cinq fautes d’équipe qui offrent cette fois quatre lancers à York (2/2) puis à Grant (1/2). Néanmoins, les Bressans répondent de l’autre côté avec Sim (28e 56-50). Le meneur burgien est lui aussi très fort en envoyant un tir à 3 points en fin de possession. Deux derniers paniers d’Inglis et de Serron permettent à Strasbourg d’être toujours là, 59 à 54.

"Bourg tient le fil"

On le voit, les Alsaciens n’ont pas encore jeté toutes leurs forces dans la bataille avec York qui score de derrière l’arc. Il faut la classe de Sim et un Pelos qui ne tremble pas à 3 points pour garder un peu d’avance. Inglis est à la limite de lui répondre en mordant la ligne. De son côté, Pelos arrache une claquette puis trouve une solution près du cercle et il faut bien ça (33e 68-59). Une contre-attaque Wilson-Zack Wright (11 points, 3 rebonds et 4 passes) provoque par la suite le temps mort des visiteurs. Rien n’est encore fait, mais la Jeu fait tout pour arriver au bout avec la victoire. Si Grant est désormais complètement coupé du jeu strasbourgeois, Inglis est bien toujours présent. York essaie à son tour de prendre le relais, mais Pelos règle ses comptes avec le cercle en envoyant encore à 3 points (36e 73-65).
Une contre-attaque de Dallo peut mettre le doute aux troupes burgiennes. Mais une interception de Johnson qui finit au cercle soulage tout le public d’Ekinox. Après un temps mort bressan, on retrouve Grand sur aux lancers dans une fin de rencontre où il va falloir y aller à l’expérience (38e 75-69). Qui appelle-t-on pour cela ? Captain Peacock bien sûr. En face, Gabe York (14 points, 2 rebonds et 3 passes) joue juste en scorant à 3 points. À une minute du terme, Sim sort sur blessure, ce qui sera le point noir de la soirée. Car nos Rouge et Blanc décrochent leur première victoire en ce samedi soir, 80 à 72.

©Jacques Cormarèche

Le chiffre du match

0
points

En deuxième mi-temps, Chris Johnson et Pierre Pelos ont pris le match à leur compte. Dans le troisième quart, l’ailier bressan (14 des 16 points) a fait le job avant que l’intérieur ne prenne le relais dans le dernier (10 points).

Le Bressan du match

Chris Johnson

18 points et 5 rebonds pour 20 d'évaluation

Les Espoirs

JL Bourg 97-70 SIG Strasbourg
📅 1ère journée du championnat Espoir

Les sons du match

Retrouvez les réactions après la rencontre entre la JL Bourg et la SIG Strasbourg.

80

72

✈️ Ekinox (Bourg-en-Bresse)

📅 1ère journée de Jeep® Élite

⏲️ samedi 21 septembre à 20 h 30

En bref

C’est en mode diesel que la Jeu a commencé sa première journée de championnat. Dominés pendant près de vingt minutes, ils ont réussi à revenir au meilleur des moments. Puis, Chris Johnson, ancien NBAer, a fait parler la foudre comme lui seul sait le faire (4/7 à 3 points). Pierre Pelos l’a imité dans le dernier acte pour emporter cette première rencontre. Des débuts positifs donc pour la JL Bourg (et le sourire de Zack Wright en conférence presse en dit long) qui devra se déplacer à Pau qui a gagné à l’extérieur vendredi, surement sans Garrett Sim blessé au genou.

Les mots du coach

"Une belle 2ème mi-temps"

C’est toujours difficile de démarrer à domicile et on l’a vu en première mi-temps. (…) Il nous fallait vingt minutes pour dépasser ces problèmes. On fait une très belle deuxième mi-temps surtout en défense. (…) On a montré le visage qu’on veut à chaque match.

Les réactions

L’ensemble des réactions sont à retrouver au micro Radio Scoop de Didier Berthet.

Les photos du Match