Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Le Mans
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Jackie Carmichael 20 4-6 - 66.7 3-4 75 3 3 6 2 1 0 111 18
Jamar Wilson 20 2-3 2-4 57.1 4-4 100 1 0 1 4 2 0 014 18
Zachery Peacock 26 2-5 3-5 50 5-5 100 0 2 2 0 1 1 018 15
Pierre Pelos 18 5-5 0-2 71.4 0-1 - 3 4 7 1 0 1 010 14
Danilo Andjusic 26 0-1 3-6 42.9 4-4 100 0 1 1 1 4 5 013 10
Zack Wright 23 2-7 - 28.6 0-2 - 0 0 0 8 4 2 04 7
Frejus Zerbo 15 1-3 - 33.3 - - 2 5 7 1 0 2 02 6
Chris Johnson 17 0-3 1-2 20 2-2 100 2 1 3 0 1 1 15 5
Maxime Courby 21 1-2 0-3 20 2-2 100 1 1 2 0 2 0 04 4
Johan Randriamananjara 11 - 1-2 50 - - 0 0 0 1 1 0 03 4
Hugo Benitez 3 0-1 0-1 - 2-2 100 0 0 0 0 0 0 02 0

Le MansLe Mans

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Obi Emegano 27 7-7 0-2 77.8 3-3 100 0 5 5 1 1 5 017 17
Jacques Eyoum 12 3-5 1-2 57.1 - - 0 1 1 1 1 0 09 9
Valentin Bigote 21 1-1 0-1 50 6-6 100 0 1 1 2 1 3 08 8
Cliff Alexander 18 3-7 0-1 37.5 1-1 100 1 5 6 0 0 0 07 8
Antoine Eito 30 1-2 0-4 16.7 3-4 75 0 2 2 5 2 1 05 7
Joao Paulo Batista 21 1-2 - 50 - - 0 3 3 2 0 2 02 4
Jacques Alingue 29 2-4 - 50 - - 0 3 3 1 1 5 14 3
Matthieu Gauzin 14 0-1 1-1 50 - - 0 1 1 0 0 2 03 1
Brahim Dohou 4 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
Taurean Green 24 0-1 0-4 - - - 0 4 4 1 1 5 00 -4
La feuille de match

Compte-rendu

Les Bressans accueillaient le Champion de France 2018 pour retrouver le goût de la victoire.

86

55

✈️ Ekinox 
(Bourg-en-Bresse)

📅 6ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Samedi 26 octobre à 20h00

LE FILM DU MATCH

Ce retour à Ekinox était l’occasion de revoir Wright et Johnson sur le parquet, et ce, dès les premières secondes de la rencontre. Carmichael se lance directement dans la bataille avec quatre points pour lui tandis qu’Eito et Emegano répondent pour le MSB. Peacock est au relais dans la peinture alors qu’Andjusic joue au une-deux avec Carmichael afin de provoquer deux lancers-francs (3e 08-04). Les visiteurs restent au contact grâce à Alingue dans une partie où la réussite longue distance n’est vraiment pas au rendez-vous (5e 08-06).

On attend bien deux minutes avant de revoir un panier réussi, avec Alexander. Les Bressans, eux, passent encore par la ligne des lancers avec un peu moins de réussite pour Jackie Carmichael (18 points et 6 rebonds) qui fait le ½. L’occasion est belle pour les Manceaux de prendre la mène et Gauzin dégaine à 3 points. La réponse ne se fait pas attendre puisque Johnson envoie un missile dès l’offensive suivante. Le match repart de l’avant et Peacock enchaîne face au panier pour trois nouveaux points. Les Bressans passent un 8 à 0 puisque Wright provoque une balle perdue qui lui permet, après une passe transversale de Carmichael, de finir au lay-up. Dounia Issa choisit alors d’arrêter le jeu (7e 17-11). La série se poursuit ensuite via deux lancers de Courby. La Jeu a pris son petit rythme de croisière et voit Valentin Bigote (8 points) rentrer en jeu pour deux points. En fin de possession suivante, Peacock réussit un shoot assez chanceux au bout des 24 secondes puisqu’il tape la planche. La Jeu termine ce premier acte de la meilleure des manières avec Wright qui se faufile jusqu’au cercle pour conclure au plus près, 24 à 13.

La défense pour créer le trou

Eito joue le alley-oop avec Alexander pour commencer le deuxième quart-temps. Côté Bressan, on fonctionne avec une connexion Zerbo-Pelos puis avec Courby en contre-attaque qui lâche un dunk rageur. Jacques Eyoum (9 points) tente de maintenir son équipe dans la rencontre, mais Andjusic de loin et Pelos avec ses mains de fée poursuivent la belle prestation burgienne (14e 33-17). Eyoum est le seul à faire le job pour Le Mans. Avec quatre points consécutifs, il provoque d’ailleurs le temps mort de Savo Vučević. Car en effet, ça va beaucoup mieux pour ses visiteurs qui peuvent compter sur leur meilleur marqueur, Emegano, pour provoquer le 2+1.


Il faut alors que Carmichael soit de retour pour dunker et provoquer un nouveau déclic pour les Rouge et Blanc. Pour Le Mans, Batista s’impose enfin sous le cercle, mais Wilson envoie un, puis deux, tirs lointains et maintient l’écart créé durant les dix premières minutes (18e 41-26). S’en suit un incroyable alley-oop entre Jamar Wilson (14 points et 4 passes) et Carmichael envoyant encore les équipes sur le banc avec un temps mort. La JL Bourg peut faire le show. Un dernier missile d’Andjusic termine cette première mi-temps bien complète et plaisante, 46 à 28.  

Wright est vraiment en parfaite forme pour son retour. Le meneur burgien pique deux balles dès le retour du vestiaire, mais cela ne permet pas à la JL d’accroître son avance. D’ailleurs, ces premières minutes sont brouillonnes et il faut attendre que Johnson ne provoque une antisportive pour voir le score bouger et filer à +20 grâce à deux lancers. Après trois minutes, Obi Emegano (17 points et 5 rebonds) décroche un panier, puis un second. Enfin on a envie de dire ! L’arrière manceau est vraiment le seul à trouver la mire dans cette deuxième mi-temps et on cherche des solutions dans les deux staffs (25e 48-34).

C’est à Zachery Peacock (18 points) que les Burgiens s’en remettent pour enfin scorer. Le momentum reste tout de même pour le MSB, et Eito qui trouve Alexander pour le and-one. Le pivot réalise par la suite la faute sur Wilson qui fait un sans-faute sur la ligne. Bigote et Andjusic l’imitent puisque les deux formations sont dans la pénalité alors qu’il reste près de quatre minutes à jouer. Pour Eito, ce sera seulement du ½. Et c’est Wilson qui débloque enfin la Jeu avec deux paniers en fin de possession (28e 58-40) ! Bien évidemment, on retrouve du monde aux lancers francs, notamment Bigote. À l’image des deux derniers quart-temps, la Jeu termine une nouvelle fois mieux que son adversaire. Andjusic à 3 points suivi de Wilson aux lancers-francs recreusent l’écart, qui reste confortable, 63 à 42.

Écrasante JL

Pelos aime les petits tirs près du panier et celui-ci, en fin de possession, fait bien sûr mouche ! La JL Bourg doit continuer de contrôler pour filer tout droit vers un cinquième succès. Emegano, Zerbo et Bigote poursuivent au scoring tout comme Randriamananjara qui envoie à 3 points. La Jeu peut donc voir venir. Surtout avec les interceptions qui s’enchaînent (33e 70-46). Petit coup dur, comme à chaque rencontre à domicile depuis ce début de saison, avec la sortie de Chris Johnson qui sort blessé au pouce sur un contre, mais cela ne devrait pas être trop problématique pour la suite. En bref, les Bressans déroulent ! Pierre Pelos (10 points et 7 rebonds) est encore présent dans la peinture pour marquer des points. Emegano remplit lui son compteur. C’en suit un passage de Peacock sur la ligne des lancers avec un joli 5/5 (35e 77-48).


À lui seul, le capitaine burgien signe un 8 à 0 puisqu’il aligne cette fois à 3 points. Alingue et Pelos s’affrontent dans un ultime duel à l’intérieur. Benitez avec deux lancers francs vient compléter le tableau bien fleuri côté Burgien. Énorme succès des Bressans qui marquent leur territoire, 86 à 55.

LE CHIFFRE DU MATCH
0
interceptions

Les Rouge et Blanc ont été très actifs en défense ce samedi soir. Pas moins de 16 interceptions ont été réalisées avec une mention spéciale pour Andjusic et Wright qui terminent à 4 ballons piqués.

LE BRESSAN DU MATCH

Jackie Carmichael

11

points

06

rebonds

02

passes

18

évaluation

LES ESPOIRS

92

48

En amont des pros, les Espoirs ont eux aussi fait le job en écrasant leur vis-à-vis. Un succès qui a donné des idées à la troupe de Savo Vučević et Gérald Simon.

©Jacques Cormarèche

Les sons du match

Retrouvez les réactions après la rencontre entre la JL Bourg et Le Mans.

86

55

✈️ Ekinox 
(Bourg-en-Bresse)

📅 6ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Samedi 26 octobre à 20h00

EN BREF

Quelle soirée ! La JL n’a jamais eu le temps de douter dans cette partie et a pu réaliser une prestation parfaite, notamment en défense. Rares sont les rencontres où les Burgiens n’ont encaissé que 55 points. Le retour de Johnson et Wright ont été notamment très bénéfique tant leur apport défensif est important. Il va falloir désormais poursuivre à Aix en Coupe de France avant de prendre rendez-vous au Portel vendredi. Une grosse semaine entamée de la meilleure des façons !

LES MOTS DU COACH

"Une défense imperméable"

On était prévenu qu'ils étaient capables de faire un gros match, mais on était prêt, on avait une défense imperméable. On a montré que, quelles que soient les circonstances, on pouvait produire un bon basket.
Savo Vucevic
Coach
LES RÉACTIONS

L’ensemble des réactions sont à retrouver au micro Radio Scoop de Didier Berthet.

À propos du match

mer 23 octobre 2019
Le Mans comme nouveau tremplin ?
Les Bressans veulent relancer leur série de victoire avec la réception du Mans. Poursuivre la…

Les photos du Match