Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Dijon
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Maxime Courby 24 6-8 2-4 66.7 1-3 33.3 0 1 1 1 0 0 019 15
Danilo Andjusic 33 2-5 3-7 41.7 - - 1 4 5 4 0 2 013 13
Zack Wright 25 0-1 1-1 50 4-4 100 0 2 2 7 0 3 07 12
Zachery Peacock 29 3-4 2-4 62.5 0-2 - 0 5 5 3 0 3 012 12
Pierre Pelos 13 2-3 1-2 60 - - 1 2 3 0 2 0 07 10
Jackie Carmichael 21 1-3 - 33.3 2-4 50 2 5 7 1 0 3 04 5
Frejus Zerbo 10 2-3 - 66.7 - - 0 1 1 1 1 1 04 5
Chris Johnson 28 0-1 2-7 25 1-1 100 0 1 1 1 1 0 07 4
Hugo Benitez 9 0-1 - - - - 0 0 0 1 1 0 00 1
Jamar Wilson 8 - 0-1 - - - 0 1 1 0 0 2 00 -2

DijonDijon

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Axel Julien 24 3-3 3-5 75 2-2 100 0 2 2 5 0 1 017 21
Lamonte Ulmer 31 4-7 2-4 54.5 5-6 83.3 6 2 8 0 0 1 119 21
Alexandre Chassang 32 2-5 3-4 55.6 2-3 66.7 2 7 9 0 1 2 015 18
David Holston 24 2-2 4-8 60 - - 0 0 0 6 1 2 016 17
Rasheed Sulaimon 31 2-5 2-5 40 - - 1 3 4 3 2 1 010 12
Abdoulaye Loum 19 2-3 1-2 60 1-2 50 1 5 6 2 1 2 08 12
Jeremy Leloup 27 1-4 2-6 30 2-3 66.7 0 5 5 1 3 0 010 11
Richard Solomon 12 3-4 - 75 - - 1 3 4 0 2 0 06 11
La feuille de match

Compte-rendu

Dans un duel pour le top 4, la Jeu accueillait le voisin dijonnais.

73

101

dijon

✈️ Ekinox
(Bourg-en-Bresse)

📅 12ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Samedi 7 décembre à 20h00

LE FILM DU MATCH

Dans ce duel de quatrième, ce sont les Dijonnais qui envoient les premiers tirs via Sulaimon et Chassang. La Jeu répond quant à elle avec ses artilleurs puisque Danilo Andjusic (13 points, 5 rebonds et 4 passes) et Johnson réussissent leurs shoots longues distances. Entre temps, Ulmer se rappelle déjà au bon souvenir d’Ekinox avec une monstrueuse claquette dunk. Le face à face entre deux des meilleures défenses du championnat tourne pour le moment à l’offensif et c’est Carmichael qui donne la tête aux Burgiens avec deux lancers francs (sur quatre) (4e 08-08). Julien agit vite pour remettre les compteurs à zéro, mais Carmichael se retrouve bien servi dans la peinture pour un dunk. Beaucoup d’intensité donc et Andjusic, Loum puis Ulmer de loin poursuivent (6e 12-13).

Johnson est déjà en mode artillerie lourde puisqu’il réussit le 3+1 tandis qu’Ulmer est vraiment dans un bon soir en enchaînant les points sur contre-attaque. Le va-et-vient au tableau d’affichage montre que les deux équipes ont faim. Leloup y va avec la planche, Peacock à 3 points et enfin Julien joue le back door. Déjà l’ultime minute de ce quart-temps qui voit LaMonte Ulmer (19 points et 8 rebonds) et Wright inscrire deux lancers chacun avant l’alley oop d’Holston pour Solomon qui porte le score à 21 à 25.

Dijon, roc défensif

Courby déclenche dans le corner, mais la réponse ne tarde pas avec Leloup. Savo Vučević en profite alors pour arrêter la partie sauf que les lancers de Leloup et le primé de David Holston (16 points et 6 passes) n’arrangent pas le compteur bressan. Il faut l’engagement de Courby qui va chercher le 2+1 et l’adresse longue distance de Pelos pour ne pas sombrer et provoquer un temps mort du côté de Laurent Legname (13e 30-33). Un arrêt de jeu qui relance la JDA puisque Julien à 3 points et Solomon en contre-attaque y vont de leurs points. Peacock agit de nouveau de loin tandis que Solomon reste intouchable dans la raquette (16e 33-40).


Un peu moins de réussite au tir profite pour le moment aux bourguignons et leur petit matelas d’avance. Courby est encore le facteur X face à une défense dijonnaise très bien en place. De leur côté, les Rouge et Blanc sont un peu plus indisciplinés et sanctionnés en laissant Chassang seul à 3 points. Après le second temps mort burgien de cette première mi-temps, Ulmer vient porter le retard à dix points avec deux lancers et le staff burgien attend une réaction de ses joueurs. Le capitaine Peacock montre la voie même si Holston est plus rapide que tout le monde (18e 37-47). Ulmer, une dernière fois à 3 points vient refroidir la salle et il va falloir vite redresser la barre, 37 à 50.

Après la mi-temps, difficile retour sur le parquet pour la JL Bourg. Chassang et Julien à 3 points mettent un gros coup sur la tête de toute la formation burgienne. Une antisportive de Loum sur Peacock ne rassurera pas Ekinox puisque l’adresse sur la ligne des lancers n’est toujours pas de retour. Le capitaine se rattrape tout de même avec une pénétration jusqu’au cercle. Les Dijonnais peuvent de nouveau compter sur Julien et Ulmer pour faire monter l’écart (23e 39-60). Zerbo dans la peinture et Andjusic de loin tente alors un coup pour réveiller leurs équipiers. Zack Peacock (12 points, 5 rebonds et 3 passes) suit et le temps mort ne tarde pas à Dijon. Ce diable d’Holston envoie un missile à 3 points avant de se rapprocher un peu. Tout est à refaire… Surtout lorsque Sulaimon part inscrire deux points en contre-attaque (26e 46-67).

Wright a un peu de chance lorsqu’il inscrit son tir primé avec la planche en fin de possession. Encore une fois, Alexandre Chassang (15 points et 9 rebonds) répond et Savo ne trouve pas de remède miracle. Julien remet une couche. Tout est vert pour la JDA Dijon qui défend dure et ne rate rien ! Rien de rien ! Holston aussi fait mouche par deux fois. Autant dire qu’il n’y aura sûrement rien à faire. Il va quand même falloir limiter la casse. Pelos et Zerbo s’efforcent de le faire, mais la sentence est là, 53 à 82.

JDA, insolente de réussite

Dijon ne craint plus rien. Sulaimon et Andjusic se répondent à longue distance dans un dernier quart vraiment anecdotique. Surtout, les Bressans n’y sont plus du tout mentalement.
Si Courby tente de sauver l’honneur en mouillant le maillot, Dijon trouve éternellement des solutions à 3 points. La Jeu n’aura pas été si maladroite, mais elle sera tombée sur plus forte quelle, notamment défensivement. Les Bressans vont pouvoir prendre une semaine après ce marathon de quatre rencontres en moins de deux semaines. Score final, 73 à 101.

LE CHIFFRE DU MATCH
points

Il est très rare de voir la JL en si grande difficulté à Ekinox. En 2015, Limoges était venu s’imposer 67-99 avec la même réussite des Dijonnais, notamment à 3 points.

LE BRESSAN DU MATCH

Maxime Courby

19

points

1

rebond

1

interception

15

évaluation

LES ESPOIRS

92

dijon

82

Les Espoirs de Fabrice Serrano ont sorti une partie collective de haut niveau et infligé la première défaite de la saison des dijonnais. Pas moins de six joueurs ont terminé à plus de dix points, de quoi conforter la troisième place (10v-2d), à une victoire de la JDA.

Revivez le match en vidéo

Les sons du match

Retrouvez les réactions après le lourd revers face à Dijon.

73

101

dijon

✈️ Ekinox 
(Bourg-en-Bresse)

📅 12ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Samedi 7 décembre à 20h00

EN BREF

Ce samedi soir, les Bressans ont lâché le match. Face notamment aux dix-sept paniers à 3 points des Dijonnais, toujours invaincus à l’extérieur, mais aussi à une défense bien en place, la JL Bourg a donc subi. Reste désormais à relever la tête en déplacement à Nanterre et nos Rouge et Blanc ont déjà prouvé qu’ils pouvaient le faire.  

LES MOTS DU COACH

"On n'avait pas de réponse"

Ils ont fait une démonstration (...) On a lâché trop vite. Il n'y avait pas de différence lorsqu'ils changeaient de joueurs, ils étaient plus agressifs. (...) Rien n'allait.
Savo Vucevic
Coach
LES RÉACTIONS

L’ensemble des réactions sont à retrouver au micro Radio Scoop de Didier Berthet.

Les photos du Match