Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Dijon
Bourg-en-Bresse
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

DijonDijon

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Lamonte Ulmer 30 4-4 2-4 75 1-2 50 0 8 8 3 3 0 015 26
Abdoulaye Loum 27 10-10 0-2 83.3 2-2 100 3 4 7 0 0 2 022 25
Rasheed Sulaimon 32 7-8 2-5 69.2 3-3 100 0 3 3 4 0 4 023 22
Richard Solomon 25 2-2 1-2 75 - - 1 5 6 1 3 0 07 16
Axel Julien 25 5-8 0-3 45.5 1-1 100 0 2 2 6 0 1 011 12
Alexandre Chassang 23 3-7 0-1 37.5 - - 0 1 1 0 1 1 06 2
David Holston 23 0-2 0-1 - - - 0 2 2 4 0 2 00 1
Jeremy Leloup 11 - 0-1 - - - 0 0 0 0 1 1 00 -1
Saulius Kulvietis 4 0-2 0-1 - - - 0 0 0 0 0 0 00 -3

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Pierre Pelos 29 5-7 2-5 58.3 1-1 100 3 3 6 3 1 2 017 20
Zachery Peacock 32 3-7 2-5 41.7 4-4 100 2 2 4 4 1 2 116 17
Danilo Andjusic 39 2-7 3-8 33.3 2-2 100 0 6 6 2 3 3 015 13
Hugo Benitez 18 3-5 0-2 42.9 - - 0 4 4 2 1 0 16 10
Maxime Courby 18 1-1 1-3 50 - - 1 1 2 1 2 0 05 8
Chris Johnson 30 0-4 2-5 22.2 - - 0 1 1 3 1 1 06 3
Jackie Carmichael 18 0-2 - - 3-4 75 2 4 6 0 0 3 03 3
Ognjen Carapic 16 1-3 - 33.3 0-2 - 2 2 4 1 0 2 02 1
La feuille de match

Compte-rendu

Une rencontre au sommet attendait aujourd’hui les Bressans face aux Bourguignons qu’ils retrouveront très bientôt, à Disneyland® Paris.

dijon

84

70

✈️ Palais des Sports J.M. Geoffroy (Dijon)

📅 21ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Dimanche 2 février 16h00

LE FILM DU MATCH

Après 24 secondes d’applaudissements et d’émotions en l’honneur de Kobe Bryant, l’heure est venue de commencer cette 21ème journée de Jeep®Elite. 

Et c’est Alexandre Chassang qui signe le premier pick and roll de ces 40 minutes. Côté Bressan, Andjusic à 3 points ouvre le compteur. Lamonte Ulmer, envoie à son tour le premier pic à ses anciens coéquipiers, après des erreurs de part et d’autre du terrain. 

Pour l’instant le match se déroule sans trop de taquets, et ça se joue surtout offensivement avec en exemple le capitaine Zack Peacock (22 points, 7 rebonds, 25 d’évaluation) qui prend le shoot, juste avant de trouver son adversaire Sulaimon en réussite sur son tir extérieur. Un serial scorer qu’il va falloir surveiller de près. Ces premières minutes ne donnent pas encore l’avantage à une équipe en particulier, la seule prédiction que l’on peut faire est qu’il va falloir tenir ces Bourguignons pour ne pas les laisser s’enflammer. La balle tourne bien du côté bressan mais elle ne suffit pas à alimenter le compteur, malgré les nombreuses occasions. Abdoulaye Loum (16 points, 4 rebonds, 17 d’évaluation) en profite et fracasse le cercle, histoire de faire le show et ambiancer le Palais des Sports. Sentant le vent tourner et la défense bourguignonne s’accentuer, Savo Vucevic arrête le jeu pour remettre ses hommes sur les rails. 

On dirait que le discours a fait son effet. Pierre Pelos entre sur le terrain et fait un grand bien à ses coéquipiers, avec une balle récupérée in extremis et 5 points de rang, entrecoupé d’un passage de Peacock sous le cercle. OUF ! Ce passage donne un nouveau souffle aux Rouge et Blanc pour recoller au score à quelques secondes de la fin. On sent que la JDA s’est fait surprendre et déstabiliser par ces quelques belles actions, 19-18 au finish de ce quart-temps. 

 

Un début de match en dents de scie

On reprend avec une minute d’aller-retours à vide, avant que Richard Solomon débloque la situation, tranquillement derrière la ligne et signe le premier primé Dijonnais de cette rencontre. L’agressivité défensive de la JDA commence à se faire ressentir avec de nombreuses prises à deux. Pour l’instant, seul Pelos ne tremble pas et aligne derrière la ligne. Abdoulaye Loum nous enchaine 4 points qui font mal. Peacock sous le cercle, enfin. Seulement 3 points avaient été marqués par les Bressans dans ces 5 minutes de début de quart-temps. Et voilà que Johnson trouve sa place et +3pts !! Un primé qui inscrit l’égalité au compteur et déclenche le temps-mort de Legname. La JDA peut compter sur Abdoulaye Loum, inarêtable et intraitable aujourd’hui, avec un and-one directement à la reprise. Il est aussi là de l’autre côté du parquet, voilà qu’il provoque une faute offensive sur le Capitaine burgien. Attention à l’intrépide Loum ! 5-0 de la JDA en une minute. C’en est trop pour coach Savo qui ne tarde pas à arrêter le jeu. Cependant, cela ne suffit pas, la Jeu est encore en difficulté, la balle a du mal à circuler et les Dijonnais ne se font pas prier pour en profiter. Trop d’occasions manquées alors qu’elles semblent si faciles, qu’elles soient sous le panier pour Zack et Chris ou encore derrière la ligne pour Danilo. On espère que ces erreurs ne seront pas fatales pour Bourg. Enfin, Chris trouve le chemin du cercle alors que l’écart entre les deux équipes était le plus important de ce match. Puis on entend retentir le buzzer libérateur de la mi-temps, qui arrête la partie sur le score de 37 à 31.

La pause aura-t-elle reboosté l’équipe burgienne ? Hugo donne une réponse en y allant tout seul en bras roulé et donne la première impulsion de la seconde mi-temps. Voilà qu’il enchaine même le suivant grâce à une longue passe d’Andjusic (15 points, 6 rebonds, 13 d’évaluation), à terre. Toujours les mêmes en face par contre : le duo de la journée Sulaimon-Loum. Ils sont partout ! 

En dépit du beau démarrage d’Hugo, la JL ne parvient pas vraiment à relancer la machine. Seul Andjusic semble se réveiller et trouve une solution sous le cercle avant de déclencher de loin. Maaaais… ça ne suffit vraiment pas, le match est en train de tourner du côté des Bourguignons, ça pleut de tous les côtés ! Une séquence qui va être difficile à rattraper, il faut de suite se réveiller. On ne reconnait pas certains Bressans ce soir : Peacock et Andjusic ne semblent pas être dedans (28è : 2/6 au tir pour les deux) et pourtant ils nous manquent. 

Maxime Courby qui a fait son entrée sur le terrain donne un petit coup de boost, les Bressans enchainent un 7-0 juste avant la fin du quart-temps. (58-51)

Le réveil de la redoutable JDA

Le match semble compliqué et pourtant, tout est encore possible, seulement 7 points et 10 minutes, tout va très vite au basket. Mais voilà, encore Loum servi au dunk par Axel Julien (11 points, 2 rebonds, 12 d’évaluation), qui met une claquette de plus aux Rouge et Blanc ! Danilo et Peacock sont pris dans leur égo et répondent de suite, peut-être avons-nous parlé trop vite. Les Hommes de Savo Vucevic ont effectué leurs derniers réglages pour tenter d’aller décrocher cette victoire sur le parquet de la JDA, plus que 4 points d’écart. Et Peacock qui déclenche encore une fois derrière la ligne, il veut montrer que le match n’est pas terminé ! 

Axel Julien dans toute sa maitrise, dribble tous ses adversaires et vient trouver le cercle. “Heureusement”, juste derrière Ulmer manque un panier ultra important, Danilo récupère, Peacock pénètre et Pelos à la finition pour un and-one… EGALITÉ ! Sauf que Lamonte Ulmer prend sa revanche et aligne 5 points qui donnent un brin d’air aux hôtes de la soirée. Les Bressans ont tout de même resserré la défense pour tenter de stopper la redoutable JDA. Mais on ne l’arrête pas si facilement. Chassang se trace un chemin sous le cercle en remise en jeu et remet Dijon à 5 points au-dessus. Quoiqu’il en soit, le 1/4 de finale de la Leaders Cup promet d’être fou entre ces deux équipes. 

Sulaimon (encore) score avec la planche. Côté JL, on fait face à de grosses erreurs et de grosses maladresses qui payent de suite… Tout va se jouer sur ces dernières actions. Axel Julien se joue maintenant de Benitez pour inscrire un and-one mais à ce moment là, une anti-sportive sur Peacock donne 2 lancers et la balle à la Jeu. Pelos en profite pour tenter derrière la ligne mais essuie malheureusement un échec. Axel Julien enchaine, évidemment, il fallait bien qu’il nous fasse mal à un moment… Pelos sous le panier, encore une fois, pour continuer d’y croire mais ca va être difficile. Le money time est là et Lamonte Ulmer donne aux Bressans le coup qui semble être le coup de grâce. Et voilà, la JL lâche et une ribambelle d’offensives dijonnaises vient sceller le sort et mettre 14 points aux Bressans, 14 points non mérités puisque c’est le plus gros écart du match. La JL s’incline alors 84 à 70. Le rendez-vous de la revanche est fixé, on aura besoin de Mickey pour aller chatouiller cette équipe intraitable de Dijon à la Disneyland® Paris Leaders Cup. 

LE CHIFFRE DU MATCH
0
minutes

C’est le nombre de minutes jouées par le jeune meneur Hugo Benitez (6 points, 4 rebonds, 10 d’éval) qui match après match, prend clairement sa place dans l’effectif bressan. 

LE BRESSAN DU MATCH

Pierre Pelos

17

points

6

rebonds

3

passes

20

évaluation

LES ESPOIRS
dijon

74

86

Les hommes de Fabrice Serrano n’auront pas perdu une minute avant de rentrer dans le match et donc d’imposer une grosse première mi-temps (35-51) aux jeunes Bourguignons. Ces derniers ne seront pas parvenus à revenir, malgré un plus beau visage en seconde partie de jeu. Nos espoirs confirment encore une fois leur seconde place méritée !

©foxAEP.com

Les photos du Match