Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Le Mans
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Danilo Andjusic 28 4-6 3-5 63.6 7-8 87.5 0 4 4 4 0 1 024 26
Alen Omic 28 3-4 - 75 5-6 83.3 2 9 11 4 1 0 011 25
Kadeem Allen 27 6-7 2-3 80 2-2 100 0 2 2 2 2 3 120 22
Hugo Benitez 21 3-4 - 75 - - 1 2 3 6 0 1 16 14
Luka Asceric 26 3-5 1-3 50 2-2 100 1 2 3 3 1 4 011 10
Thomas Scrubb 18 2-4 1-3 42.9 0-1 - 2 3 5 1 2 1 07 9
Zachery Peacock 16 2-4 1-2 50 2-3 66.7 0 2 2 0 2 2 09 7
Pierre Pelos 14 4-8 0-1 44.4 - - 3 2 5 0 0 2 08 6
Maxime Courby 21 1-2 0-2 25 - - 0 4 4 3 1 3 02 4
Theo Rey 1 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0

Le MansLe Mans

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Ovie Soko 31 5-8 2-3 63.6 8-10 80 3 3 6 3 1 2 024 26
Antoine Eito 30 0-2 2-6 25 4-5 80 0 1 1 8 2 4 010 10
Williams Narace 22 3-6 1-1 57.1 2-6 33.3 2 2 4 0 1 0 011 9
Scott Bamforth 32 2-3 3-9 41.7 - - 0 3 3 2 1 4 013 8
Terence Tarpey 26 3-7 0-1 37.5 1-3 33.3 1 3 4 0 4 3 17 6
Egidijus Mockevicius 20 2-4 - 50 1-2 50 2 2 4 0 0 1 05 5
Vitto Brown 14 1-2 1-4 33.3 0-1 - 0 2 2 0 0 1 15 2
Alain Koffi 7 0-2 - - - - 1 1 2 0 0 0 00 0
Valentin Bigote 18 1-3 0-2 20 1-1 100 1 1 2 0 0 2 03 -1
La feuille de match

Compte-rendu

De retour à Ekinox en championnat depuis la réception de Roanne en début de saison, la JL a répondu présente face à Le Mans.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 4

JL BOURG

98

78

LE MANS

Score par quart-temps : 14-24, 28-21, 23-1, 33-22

LE résumé

Le Mans bloque la JL

Savo Vučević compose pour la première fois cette saison avec un nouveau cinq puisque Asceric remplace Scrubb au poste d’ailier. Le Franco-Autrichien répond à cette titularisation avec une première percussion dans la raquette. Bamforth suit pour les Manceaux avant qu’un festival de primés ne commence sur le parquet d’Ekinox. Allen, Eito par deux fois, Andjusic et Soko réalisent un enchaînement de tirs longues distances qui font monter rapidement le score au tableau d’affichage (5e 12-15). 
La main est surtout plus chaude du côté du Mans qui poursuit avec Bamforth, provoquant ainsi le temps mort burgien. Une adresse de haut niveau dans cette quatrième journée de championnat que les Bressans vont devoir vite limiter. Mais les multiples changements ne semblent pas pour le moment trouver solution à la défense sarthoise. En face, les offensives ne faiblissent pas avec Brown et il faut un ultime panier de Peacock pour limiter le retard à dix points, 14 à 24.

Andjusic et Allen tentent de réduire l’écart, mais l’adresse ne semble pas fuir Narace et ses coéquipiers. Peacock fait le travail avec Pelos dans la peinture pour limiter les phases d’attaque adverses. Le capitaine provoque une antisportive puis va chercher un nouveau and-one pour remettre les siens en marche avant que le second n’agisse sous le cercle après le premier temps mort de Elric Delord (14e 26-29). 
Mockevicius s’impose pour la première fois sous le cercle et une nouvelle fois, Peacock réduit la marque avec un primé. De courtes durées puisque Bamforth plante à son tour deux missiles qui soulagent le MSB. Andjusic repart après le temps mort burgien sauf que Bigote et Bamforth poursuivent la série qui se porte à 2 à 11. Courby et Allen font alors le nécessaire pour remettre un peu de rythme dans ce match qui reste poussif pour les Burgiens (18e 35-42). Le meneur burgien pique deux ballons qui remettent encore du tonus au groupe Rouge et Blanc. Surtout qu’avec la technique contre Bigote, Andjusic peut recoller à deux points. Tarpey manque par la suite un lancer franc et Allen pense ramener à un petit point la Jeu à la pause. Sauf que Soko fait le job une ultime fois dans la raquette, 42 à 45.

Défense retrouvée, victoire assurée

Mockevicius est trouvé dans le trafic pour les premiers points du retour du vestiaire. Les Bressans privés de Peacock, blessé, montrent autre chose qu’en première mi-temps avec notamment beaucoup plus d’agressivité. Asceric à trois puis à deux points concrétise de la plus belle des manières les possessions burgiennes et remet enfin la parité au tableau d’affichage. Puis c’est Andjusic, après un lancer de Soko, qui redonne l’avantage à la JL, qui ne l’avait plus eu depuis le premier acte. Narace et Soko ressortent alors les muscles à l’intérieur, cependant, Pelos a du répondant (25e 53-52). 
Un mano à mano débute alors avant que Allen puis Pelos ne fassent le show. Le premier s’impose en maitre en enfonçant son vis-à-vis jusque sous le cercle pour deux points faciles avec la planche. Le second termine parfaitement la contre-attaque burgienne seul dans la peinture. Les Rouge et Blanc aiment vraiment le 3e quart-temps où ils affichent un visage souvent différent. Un nouveau stop de Courby finit pour Benitez et on voit enfin un petit écart en faveur de la JL (28e 61-56). Surtout qu’Omic provoque deux fautes et ne tremble pas sur la ligne. Le Mans en échec, l’horizon est plus clair pour la JL, 65 à 56.

Omic semble enfin s’éclater sous le cercle et ne s’arrête pas en si bon chemin de sa fin de dernier acte. Pour le MSB, c’est beaucoup plus compliqué. Il n’y a plus aucun tir qui rentre et surtout la peinture est verrouillée à triple tour ! Du coup, l’avance ne fait que grimper entre les lancers d’Allen et un Benitez attentif au rebond offensif. La série noire s’arrête enfin pour les Manceaux lorsque Soko se retrouve sur la ligne à son tour. Le meneur burgien sévit ensuite à la passe, trouvant Asceric au plus près du cercle, tout va bien pour la JL Bourg (24e 73-58). 
Il va tout de même falloir gérer cette fin de rencontre où Soko ne veut pas lâcher. Pour cela, il y a Scrubb qui règle son bras seul dans le corner. Omic et Benitez concrétisent aussi les possessions burgiennes. Le meneur bressan est vraiment royal dans cette deuxième mi-temps, alliant passe magique et tir important. En somme, la JL file tout droit vers son cinquième succès cette saison (37e 84-68). Pendant que Tarpey fait ses stats, Allen fait filoche à 3 points. Andjusic les enchaîne aussi, avec un peu de réussite pour le deuxième. Après vingt premières minutes compliquées, la JL Bourg s’impose largement 98 à 78.

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
rebonds

En dominant le domaine du rebond, notamment défensif (32 à 18), la JL Bourg a trouvé des solutions en transition pour revenir sur Le Mans après vingt minutes puis pour renverser totalement la situation.

LE BRESSAN DU MATCH

ALEN OMIC

11

points

11

rebonds

4

PASSES

24

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

Retrouvez les réactions après la victoire contre Le Mans.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 4

JL BOURG

98

78

LE MANS

“En mode diésel”, voilà comment a bien déterminé le comportement de la Jeu ce mardi soir face au MSB. Un début très poussif, un retour à la pause et un renversement de situation qui a finalement mis la JL Bourg largement en tête.
Cette victoire est importante pour ne pas rentrer dans une spirale négative avant les déplacements qui s’annoncent compliqués à Dijon et Badalone. Mais qui dit compliqué ne dit pas spécialement perdu d’avance. Les vacances ne sont donc pas encore là pour la Jeu.

LES Réactions

Au micro Radio Scoop de Didier Berthet.

À propos du match

mar 22 décembre 2020
Jeep®Elite #4 – Les Bressans renversent le MSB
De retour à Ekinox en championnat depuis la réception de Roanne en début de saison,…
lun 21 décembre 2020
Jeep®Elite #4 – Reprendre confiance à Ekinox
La JL Bourg poursuit en championnat et veut relever la tête face au Mans. Poursuivre…

Les photos du Match