Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Orléans
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Pierre Pelos 31 8-10 2-4 71.4 1-1 100 4 6 10 1 1 2 123 30
Maxime Courby 40 2-3 4-5 75 2-2 100 1 4 5 3 0 2 018 22
Zachery Peacock 33 4-7 2-5 50 2-2 100 0 4 4 2 2 1 016 17
Zack Wright 36 3-8 1-3 36.4 4-4 100 0 1 1 6 2 1 013 14
Hugo Benitez 24 2-2 1-3 60 2-5 40 1 1 2 4 3 4 09 9
Ivan Buva 14 4-8 0-1 44.4 1-2 50 2 6 8 0 0 2 09 9
Luka Asceric 20 0-3 0-2 - - - 0 2 2 5 0 1 00 1
Thibault Daval-Braquet 2 0-1 - - - - 0 0 0 0 0 2 00 -3

OrléansOrléans

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Darius Johnson-Odom 34 2-3 2-5 50 5-8 62.5 0 2 2 9 1 5 015 15
Gary Florimont 20 5-6 - 83.3 - - 3 3 6 1 0 1 010 15
Paris Lee 34 3-5 3-7 50 2-2 100 0 1 1 5 3 5 017 15
Landing Sane 26 2-5 2-6 36.4 4-5 80 1 4 5 2 0 0 114 14
Giovan Oniangue 22 1-2 4-9 45.5 - - 0 3 3 1 1 0 014 13
Malela Mutuale 16 1-1 - 100 1-2 50 0 2 2 2 1 0 03 7
Lamonte Ulmer 25 1-1 1-4 40 - - 1 3 4 0 0 1 05 5
Chima Moneke 16 2-3 0-1 50 - - 2 2 4 0 1 3 04 4
Luke Fischer 7 0-2 - - - - 0 3 3 1 1 2 00 1
La feuille de match

Compte-rendu

Retour gagnant pour la JL Bourg à Ekinox dans un déroulé de match qui a tourné encore au diésel.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 6

JL BOURG

88

82

ORLEANS

Score par quart-temps : 18-21, 24-22, 22-12, 24-27

LE résumé

Nouveau démarrage poussif

En cette fin d’après-midi, la JL Bourg revenait sur ses terres pour la sixième journée du Championnat de France. Autant dire qu’après un match intense ce mercredi, les Bressans ne sont pas dedans. Réduits à huit avec l’absence de dernière minute de Danilo Andjusic (ajoutée à celles de Scrubb et Omic), mais la présence de Zack Wright, ils se laissent surprendre par un 9 à 0 entrepris par Sané à lui seul.
Après près de trois minutes et un premier temps mort de Savo Vučević, Pelos débloque la Jeu avec un primé. Florimont poursuit dans la peinture tandis que Courby essaie de rapprocher un peu plus la Jeu avec un tir longue distance. L’ailier burgien voit son ancien coéquipier, Ulmer, l’imiter, mais il a le dernier mot sur l’offensive suivante (5e 09-14). 
Le jeu repasse ensuite dans la raquette, avec Florimont qui se démarque bien en fin de système et Pelos qui est plus vif que Sané. Petit à petit, la JL refait son retard dans ce match, toujours avec un Courby bien dans ses baskets. Oniangue prend le relais côté Orléanais avec trois nouveaux points, mais ce sont bien nos Rouge et Blanc qui font leur retour à une longue longueur avec cinq points combinés par Peacock et Benitez. Finalement, Moneke inscrit l’ultime shoot de ces dix premières minutes, 18 à 21. 

Avec deux balles perdues pour reprendre la rencontre, la Jeu laisse de nouveau l’OLB filer avec deux tirs à 3 points de Oniangue et Johnson-Odom. Pelos tente de s’imposer dans la peinture pour relancer l’équipe. Malheureusement, la défense manque de consistance et Oniangue se retrouve pour la troisième fois seul derrière l’arc. Une antisportive sur Wright redonne alors du souffle à l’équipe puisque Pelos enchaîne (15e 24-33).
 Ce diable d’Oniangue reste intenable dans son jardin à 45 degrés. Benitez réduit la marque sur pénétration et deux bons stops permettent à Wright d’ajouter quatre points importants. Un troisième n’était pas loin de conclure une belle série, mais finalement cela permet à Mutuale de finir seul en face. Cependant, Wright et Benitez poursuivent leur chantier défensif. En trouvant par deux fois Courby à 3 points, la JL Bourg se refait une santé et provoque le premier arrêt de jeu de Germain Castano (18e 36-38). La belle phase se poursuit avec une nouvelle attaque conclue par Buva. Le pivot croate fait du bien pour son retour sur le parquet avec un nouveau panier réussi après la pénétration de Lee. Le meneur américain qui était aphone jusqu’à maintenant ajoute un tir longue distance. Le dernier panier ligne de fond de Benitez met bel et bien la Jeu dans une bonne situation, 42 à 43.

Courby-Pelos, duo gagnant

Avec un très beau alley-oop entre Wright et Peacock, la JL Bourg prend enfin la tête dans cette rencontre. Johnson-Odom fait la différence après deux rebonds offensifs de Florimont, mais la remontée burgienne ne s’arrête pas là avec Wright qui dégaine de loin. Le match offensif qu’on attendait est donc enfin là. Lee et Wright montrent leur talent offensif en finissant au cercle. Chacunes leur tour, les deux formations font le boulot que ce soit à 3 points pour Peacock ou sous le cercle pour Florimont, les deux par deux fois (26e 55-55). 
Les Bressans semblent plus imposer leur rythme depuis quelques minutes. Courby et Pelos créent alors le premier petit matelas en faveur de leur équipe. L’intérieur gersois nous offre même un primé qui fait grandement du bien ! À +7, le temps mort Centrais ne tarde pas. Mais la JL a mis la main sur le match et Pepe nous offre un énième panier en mode toupie, 64 à 55.

Le duo Courby-Pelos est vraiment celui qui a fait la différence. C’est au tour de l’ailier nordiste de faire le job avec un step-back, lui qui n’est pas sorti de toute la rencontre. Depuis bientôt six minutes, Orléans est en grande difficulté (14-2) et l’intensité défensive désormais imposée par la JL semble fortement limiter les percussions de Lee notamment. Le petit meneur s’en remet alors au tir longue distance après un système bien exécuté pour le libérer. De quoi provoquer un petit électrochoc chez ses coéquipiers qui interceptent un ballon pour finir facilement à trois contre zéro. Il faut dire que la JL aime se faire peur avec quelques balles perdues. Heureusement que de l’autre côté elle intercepte aussi des ballons pour permettre à Buva de scorer (35e 71-62).

Pelos prend la suite en sortie de banc en allant chercher le 2+1. C’est d’ailleurs le moment des and-one puisque Johnson-Odom obtient un 3+1. Les points repartent alors de plus belle pour le money-time. Peacock, Lee, Pelos, Johnson-Odom et Wright font monter les compteurs du tableau d’affichage d’un Ekinox toujours aussi vide. La capacité à bien défendre côté Bressan va faire la différence. Peacock trouve par la petite porte Pelos qui dunk et la solution de s’en remettre au duo Lee-Johnson semble être limitée
(38e 82-72). 
Peacock au dunk seul en contre-attaque semble bien proposer le clou du spectacle, même si l’OLB se battra jusqu’au bout avec la stratégie de faire faute et d’emmener les Burgiens aux lancers. Une solution qui ne permet pas aux visiteurs du soir de revenir. En retrouvant son basket après quinze minutes de jeu, la JL Bourg réduite s’impose pour une septième victoire, 88 à 82.

 

© Jacques Cormarèche

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
minutes

Soit le temps passé par Max Courby ce soir sur le parquet d’Ekinox ! Seul poste 3 de métier et surtout sans le relais d’Andjusic, le Burgien n’a pas eu une minute pour se reposer et a sorti qui plus est un gros match avec 18 points, 5 rebonds et 3 passes.

LE BRESSAN DU MATCH

PIERRE PELOS

23

points

10

rebonds

30

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

La Jeu voulait décrocher sa dernière merveille avant la trêve et se sera battue jusqu’au bout pour tenter de contrer son adversaire.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 9

CHAMPAGNE BASKET

108

103

JL BOURG

Score par quart-temps : 23-20, 28-25, 21-28, 19-18, 17-12 

LE résumé EN VIDÉO

EN CHIFFRES

LE DUEL

CHAMPAGNE BASKET

JL BOURG

10/25

RÉUSSITE À 3 PTS

17/39

33

REBONDS

38

127

EVALUATION COLLECTIVE

107

Le chiffre du match

0
points

Soit le nombre de points inscrits par Danilo, son record personnel depuis qu’il porte le maillot Rouge et Blanc. Une prestation incroyable de la part de notre serial shooter.

LE BRESSAN DU MATCH

DANILO ANDJUSIC

40

points

4

rebonds

4

rebonds

38

évaluation

LES STATISTIQUES

À propos du match

ven 29 janvier 2021
Jeep®Elite #6 – Bourg-Orléans, à l’attaque !
Du basket champagne ce samedi à Ekinox pour le compte de la sixième journée du…

Les photos du Match