Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

BCM
Bourg-en-Bresse
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

BCMBCM

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Erik Mccree 35 4-7 3-7 50 7-7 100 0 7 7 4 1 2 124 28
Gavin Ware 33 8-11 - 72.7 2-4 50 1 4 5 4 0 2 118 21
Romuald Morency 37 2-2 2-3 80 0-1 - 1 9 10 3 0 1 010 20
Pape Sy 35 4-5 0-1 66.7 5-6 83.3 0 3 3 4 1 4 013 14
Aleksej Nikolic 27 1-1 2-5 50 2-2 100 0 2 2 4 0 4 010 9
Paul Rigot 21 2-4 1-2 50 1-2 50 0 1 1 2 0 2 08 5
Khalid Boukichou 12 1-2 0-1 33.3 - - 0 1 1 1 0 1 02 1
Craig Adzeh 2 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
Lucas Bourhis 23 0-1 1-7 12.5 2-2 100 0 1 1 2 1 3 05 -1

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Danilo Andjusic 29 4-9 4-6 53.3 13-13 100 0 2 2 4 1 4 033 29
Zack Wright 26 2-4 0-2 33.3 2-2 100 2 2 4 8 9 0 06 23
Thomas Scrubb 29 4-6 2-4 60 1-2 50 2 3 5 3 1 0 115 20
Alen Omic 34 6-15 0-1 37.5 0-1 - 7 9 16 1 1 1 012 18
Maxime Courby 31 1-2 3-6 50 1-2 50 1 0 1 3 1 1 012 11
Luka Asceric 20 - 1-2 50 - - 1 2 3 1 0 0 03 6
Codi Miller-Mcintyre 17 2-3 0-2 40 1-3 33.3 0 1 1 4 0 2 05 3
Pierre Pelos 9 0-1 1-2 33.3 - - 0 1 1 0 0 0 03 2
Zachery Peacock 29 2-9 1-3 25 2-4 50 1 2 3 2 0 2 09 1
Hugo Benitez 1 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
La feuille de match

Compte-rendu

Les Bressans voulaient prendre leur revanche sur le BCM.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 13

BCM GRAVELINES-DUNKERQUE

90

98

JL BOURG

Score par quart-temps : 24-22, 20-20, 20-13, 17-28, 07-15

LE résumé

Un beau mano à mano

Quinze jours sont passés et on se retrouve déjà entre la JL Bourg et le BCM Gravelines du côté du Sportica cette fois-ci. Pour les locaux, l’effectif est un peu différent avec le retour de Erik McCree dans la peinture et l’absence de Briante Weber à la mène. Un changement qui ne semble pas apporter de problèmes, surtout vu la première mi-temps du dernier, aux Maritimes qui font de suite la course en tête grâce notamment à la paire Ware-McCree (4e 10-04).

Grâce à un Miller-McIntyre percutant, la Jeu revient au contact et l’adresse longue distance leur permet même de prendre l’avantage à la mi-quart-temps. Le BCM a tout de même du répondant dans ce domaine entre Rigot et McCree et peut garder la main, 24 à 22.

En trouvant Omic par trois fois dans la raquette dès la reprise, la JL provoque un premier temps mort de Serge Crevecoeur. De quoi relancer ses hommes avec des tirs longues distances de Nikolic et Morency réussis. Les Bressans manquent eux leurs missiles et lorsque Ware peut être trouvé seul dans la peinture, Savo Vučević imite son homologue en arrêtant le jeu (14e 32-30).
Cette fois, Pelos règle la mire à 3 points et le petit concours de tir primé se poursuit avec Rigot. En tout cas, il y en a un qui n’est pas en reste en défense avec déjà quatre ballons interceptés, c’est Zeko Wright (9 au total ce soir !). En patron, il permet aux siens de rester dans le match. Sa sortie se fait d’ailleurs ressentir et heureusement qu’Andjusic peut dégainer par deux fois afin de limiter l’impact de McCree au contact de la raquette burgienne. À la pause, le match reste très serré, 44 à 42.

La JL s'arrache dans le 4QT

C’est par le jeu de transition grâce aux ballons grattés que les Rouge et Blanc arrivent à alimenter leur compteur au retour des vestiaires tandis que le BCM passe beaucoup par la ligne des lancers francs avec un joli 5/5 cumulé. Andjusic s’y retrouve aussi en allant provoquer des fautes dans la raquette adverse dans ce face à face toujours aussi pesant. Ce diable de McCree est vraiment saignant pour son retour et continue de percer la raquette, provoquant par le même temps des fautes, alors que la JL peine à désormais s’accrocher à l’écart que commencent à créer les Gravelinois (25e 60-51). 
Frustés, les Bressans voient les locaux s’envoler après trente minutes de jeu et une adresse qui ne revient toujours pas. Ainsi, la JL ne peut se rassurer, 66 à 55. 

Entre les onze points et les six points d’écart, la Jeu navigue longuement à vue. Jusqu’à un primé direct sur une touche de Courby qui remet enfin l’équipe à flot. Cette fin de match va être tendue pour les deux formations qui ne veulent donc pas se lâcher si facilement, comme le montre pour ce coup Scrubb en tête de raquette (36e 70-65).
 En inversant la série avec un 15 à 4, les Bressans se donnent donc la chance d’espérer à mettre fin à leur série. Une belle épopée qui ne s’arrête pas en si bon chemin entre un Andjusic en funambule et un Courby qui fait mouche après l’extra passe d’Omic. Dans ce money-time qui porte si bien son nom, une antisportive d’Asceric donne la possibilité à Nikolic de se réveiller et d’inscrire cinq points consécutifs (deux lancers et un gros primé). C’est donc à celui qui fera la passe de trop. Si Ware est trouvé seul dans la raquette, Courby reste sur un nuage de loin. Et quand Zeko pique la balle qu’il faut, il fait presque la différence, car Courby obtient une faute, mais ne marque qu’une tentative. Difficile de trouver son souffle
 et McCree remet la parité à 18 secondes du terme via deux nouveaux lancers. D’ailleurs, nouveau coup de sifflet à 6 secondes du terme pour reprendre la main avec Andjusic. On peut dire que Gravelines s’en sort bien avec le tir largement loupé de Bourhis qui termine dans les mains de Ware sous le cercle. L’ultime tentative de Peacock au buzzer ne donnera rien et bloque la prolongation, 83 à 83.

Omic (16 rebonds ce soir ! Record égalé en Jeep®Elit cette année) et Wright lancent parfaitement la prolongation avec deux contre attaques. Mais l’écart n’est pas stabilisé, car Bourhis dégaine enfin avec réussite de loin. Heureusement que les Bressans semblent enfin trouver de la fluidité dans leur jeu entre la belle démarcation de Peacock sous le cercle et la pénétration avec force d’Andjusic (43e 88-93). 

Bien évidemment, la valse des fautes et des lancers ne se stoppe pas dans cette rencontre à rallonge. Les tirs gravelinois ne veulent plus rentrer et Andjusic conclut parfaitement la rencontre avec un primé, lui qui a tenu la baraque aux lancers avec un 13/13 sur la ligne. Elle fait du bien celle-là ! Victoire, 90 à 98 !

©David Haynau

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
interceptions

Comme le nombre d’interceptions de Zack Wright dans cette rencontre sur les treize totales de l’équipe. C’est le record de la saison en Jeep®Elite. Quel joueur bénéfique !

LE BRESSAN DU MATCH

DANILO ANDJUSIC

33

points

2

rebonds

4

PASSES

29

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

Les Bressans voulaient prendre leur revanche sur le BCM.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 13

BCM GRAVELINES

90

98

JL BOURG

Score par quart-temps : 24-22, 20-20, 22-13, 17-28, 7-15

LE résumé EN VIDÉO

EN CHIFFRES

LE DUEL

BCM GRAVELINES

JL BOURG

24

PASSES DÉCISIVES

26

35

REBONDS

40

101

EVALUATION COLLECTIVE

117

LE BRESSAN DU MATCH

DANILO ANDJUSIC

33

points

2

rebonds

4

PASSES

29

évaluation

LES STATISTIQUES

À propos du match

mar 6 avril 2021
Jeep®Elite #13 – La JL doit larguer les amarres
Nos Bressans doivent retrouver leurs valeurs défensives dans le Nord. Poursuivre la lecture

Les photos du Match