Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Nanterre 92
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Codi Miller-Mcintyre 32 2-6 3-6 41.7 8-8 100 0 9 9 2 3 3 021 25
Pierre Pelos 29 6-10 0-2 50 5-6 83.3 3 7 10 3 1 3 217 23
Thomas Scrubb 26 3-5 1-1 66.7 - - 4 3 7 2 0 0 19 17
Maxime Courby 25 1-1 4-5 83.3 - - 0 0 0 1 2 0 014 16
Danilo Andjusic 24 3-5 3-6 54.5 3-4 75 0 2 2 4 0 2 018 16
Zack Wright 18 1-2 - 50 2-2 100 0 2 2 3 2 0 14 11
Zachery Peacock 25 0-1 2-5 33.3 2-2 100 1 3 4 2 1 2 08 9
Alen Omic 12 3-5 - 60 - - 1 2 3 1 0 0 06 8
Hugo Benitez 9 - 0-1 - - - 1 0 1 2 0 2 00 0

Nanterre 92Nanterre 92

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Isaia Cordinier 33 8-12 0-4 50 3-3 100 2 6 8 4 3 4 119 23
Damien Bouquet 34 3-6 2-2 62.5 - - 2 3 5 2 1 2 012 15
Brian Conklin 17 3-9 - 33.3 2-2 100 2 4 6 1 1 0 08 10
Ivan Fevrier 21 2-3 1-3 50 0-1 - 1 3 4 0 1 0 07 8
Chris Warren 22 2-3 1-4 42.9 2-2 100 0 0 0 4 0 3 09 6
Johnny Berhanemeskel 12 0-1 2-3 50 2-2 100 0 0 0 0 0 0 08 6
Tyler Stone 19 3-4 0-2 50 - - 0 0 0 1 0 0 06 4
Alpha Kaba 13 1-2 - 50 1-4 25 1 0 1 0 1 0 13 2
Marcquise Reed 6 0-1 0-1 - - - 0 0 0 0 2 0 00 0
Florian Fortas 7 - 0-1 - - - 0 0 0 0 0 0 10 0
Nikola Rebic 16 0-2 0-1 - - - 0 0 0 2 1 1 00 -1
La feuille de match

Compte-rendu

Le championnat reprenait ses droits à Ekinox ce dimanche soir.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 23

JL BOURG

97

72

NANTERRE 92

Score par quart-temps : 23-18, 27-20, 21-18, 26-16

LE résumé

Un face à face intense

Pour cette reprise définitive de la Jeep®Élite, presque un an après l’arrêt, et c’était déjà ici à Ekinox face à Nanterre, les Burgiens prennent le lead avec deux primés d’Andjusic et Peacock et une bonne prise de position de Pelos qui se défait de Kaba. En face, Cordinier est déjà dans son match avec cinq points à son actif sur deux prises de vitesse dont il a le secret. La Jeu est bien en place en défense et peut déjà créer un premier écart grâce aux percussions dans la peinture qui offrent deux lancers à Miller-McIntyre pour ses premiers points sous le maillot Rouge et Blanc puis des paniers avec la planche pour Andjusic et Scrubb (5e 14-07).
Comme des chiens enragés nos joueurs enchaînent bien, à l’image du contre de Pelos qui score sur l’offensive suivante. Nanterre s’en remet alors à du jeu plus simple et notamment un pick-and-roll bien déroulé entre Warren et Conklin. C’en suit alors une petite remontée grâce aussi à des rebonds offensifs captés qui offrent des secondes chances plus simples sous le cercle. Scrubb et Bouquet alternent quant à eux sur le shoot longue distance avant un face à face déséquilibré de vitesse entre Cordinier et Omic. Si Pascal Donnadieu avait pris un temps mort rageur il y a quelques minutes, c’est au tour de Savo Vučević d’arrêter la partie, car les siens ne mènent plus que d’une longueur. En terme de rebond, la JL peut compter sur le retour de Omic qui, en plus de dissuader dans la raquette, apporte aussi offensivement avec les quatre ultimes points de ce premier quart-temps (même si Scrubb aurait pu mettre un buzzer beater du milieu de terrain), 23 à 18.

Cordinier porte totalement les Franciliens dans cette rencontre. Entre bonnes défenses, passes éclairs et pénétrations vives, il fait un grand bien à ses coéquipiers. Bouquet prend le relais avec un tir dans le corner qui remet la parité. Situation qui ne durera pas bien longtemps puisque Omic et Pelos reprennent leurs aises dans la peinture pour relancer la JL. L’arrivée de Miller-McIntyre fait un grand bien à la mène burgienne. L’ancien meneur du Partizan sort de sa boîte pour redonner un bon petit matelas en alternant panier avec la faute et deux tirs à 3 points (16e 38-26).
Andjusic prend le relais de celui qui portait les couleurs de son club de cœur et la JL Bourg doit désormais conforter son avance avant la pause. C’est sans compter sur les missiles et Berhanemeskel et Février qui filent tout droit au fond de l’arceau. Heureusement que Pelos et Scrubb font le job à l’intérieur pour alimenter un peu plus le compteur aindinois qui atteint les cinquante points grâce aux trois lancers obtenus par Miller-McIntyre, 50 à 38. 

Solide de bout en bout

Nanterre revient du vestiaire avec de bonnes intentions défensives et surtout du relais au scoring avec Warren à 3 points puis Kaba dans la raquette. Pour stopper un peu les ardeurs adverses, les Bressans font tourner la balle. Les prises à deux libèrent dans un premier temps McIntyre qui ne tremble pas de loin. Andjusic l’imite dans un second temps sur un jeu de transition bien exécuté après que Pelos ait mis les mains sur la trajectoire d’une passe francilienne. L’arrêt de partie qui suit n’a pas d’effet immédiat sur le jeu, car Peacock dégaine encore de derrière l’arc. Bouquet et Warren font quand même le nécessaire pour pouvoir rester a porté de tir (25e 60-47).
Les phases offensives fusent sur le parquet d’Ekinox avec des tirs réussis sur chaque phase offensive. Pour le moment, cela profite à la JL Bourg, mais attention de ne pas trop ranger dans le rythme que veulent imposer les joueurs des Hauts-de-Seine. En tout cas, Zeko n’est pas de l’avis de laisser facilement Nanterre revenir en stoppant un Conklin qui partait au dunk en fin de quart-temps, où la Jeu a pris un peu plus la tête, 71 à 56. 

On le sait, avec Nanterre, le retour peut être cinglant tant cette équipe peut prendre feu à tout moment. Février donne d’ailleurs le ton même si c’est plutôt sur du tir intérieur ou en ligne de fond. Après un temps mort burgien, Courby envoie deux primés qui semblent mettre un sacré coup de massue aux Altoséquanais. L’ailier poursuit même à deux points et fait nettement grandir l’écart qui frôle les vingt points (35e 81-62).
Deux lancers francs de Wright font d’ailleurs passer ce stade symbolique. Désormais, plus rien ne semble mettre en danger nos Rouge et Blanc, surtout quand on voit Andjusic scorer au-dessus de la tête de Février face au cercle. Jusqu’au bout, les deux formations livrent une belle partie, avec toujours autant d’intensité qu’à la première minute. Les Bressans peuvent dérouler et marquer le coup avec un beau défilé de passes qui finit pour Courby dans le corner. Très très belle partie et très très beau succès, 97 à 72.

 

©Christelle Gouttefarde

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

100
évaluation

La grosse domination burgienne s’est fait sentir dans de nombreux domaines. Au rebond (42 à 25), à la passe (20 à 14), à l’adresse longue distance (13/25 contre 6/21), la Jeu a surpassé son adversaire qui n’a pourtant jamais baissé la garde.

LE BRESSAN DU MATCH

CODI MILLER-MCINTYRE

21

points

9

rebonds

3

INTerC.

2

PASSES

24

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

Le championnat reprenait ses droits à Ekinox ce dimanche soir et quelle grosse victoire pour ce come back !

JEEP®ELITE / JOURNÉE 23

JL BOURG

97

72

NANTERRE

Score par quart-temps : 23-18, 27-20, 21-18, 26-16

LE résumé EN VIDÉO

EN CHIFFRES

LE DUEL

JL BOURG

NANTERRE 92

13/26

RÉUSSITE À 3 PTS

6/21

42

REBONDS

25

129

EVALUATION COLLECTIVE

73

Le chiffre du match

0
évaluation

La grosse domination burgienne s’est fait sentir dans de nombreux domaines. Au rebond (42 à 25), à la passe (20 à 14), à l’adresse longue distance (13/25 contre 6/21), la Jeu a surpassé son adversaire qui n’a pourtant jamais baissé la garde.

LE BRESSAN DU MATCH

CODI MILLER-MCINTYRE

21

points

9

rebonds

2

INTERC.

2

PASSES

24

évaluation

LES STATISTIQUES

À propos du match

ven 5 mars 2021
Jeep®Elite #23 – A Ekinox, rester imprenable
Le championnat reprend ses droits définitivement ce dimanche à Ekinox et sur Sport en France.…

Les photos du Match