Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Partizan NIS
Bourg-en-Bresse
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Partizan NISPartizan NIS

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Marcus Paige 21 1-2 4-6 62.5 - - 0 0 0 1 3 0 014 15
Nemanja Gordic 29 4-6 1-6 41.7 4-4 100 2 1 3 4 1 2 015 14
Eric Mika 22 5-10 - 50 2-6 33.3 2 2 4 3 1 1 012 10
Rashawn Thomas 30 3-8 0-1 33.3 - - 1 7 8 1 2 2 06 9
Codi Miller-Mcintyre 27 1-2 2-5 42.9 2-2 100 1 2 3 4 1 5 010 9
Uros Trifunovic 15 1-1 1-2 66.7 - - 1 0 1 1 0 0 05 6
Nemanja Dangubic 23 - 2-5 40 - - 0 1 1 0 1 1 06 4
Nikola Jankovic 7 1-2 0-1 33.3 - - 2 0 2 1 0 0 02 3
Rade Zagorac 12 3-4 0-1 60 - - 0 1 1 0 0 3 06 2
Novica Velickovic 4 0-1 - - - - 0 1 1 0 0 1 00 -1
Braian Angola-Rodas 4 0-1 - - - - 0 0 0 0 0 0 00 -1

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Pierre Pelos 24 8-11 2-2 76.9 6-6 100 4 3 7 0 1 0 028 33
Danilo Andjusic 29 2-4 3-9 38.5 10-11 90.9 0 2 2 4 2 5 023 17
Alen Omic 20 5-7 - 71.4 - - 0 3 3 1 0 1 010 11
Zack Wright 25 2-3 0-1 50 2-2 100 1 3 4 3 1 3 06 9
Zachery Peacock 14 2-3 1-2 60 1-2 50 0 2 2 1 2 1 08 9
Maxime Courby 27 1-1 1-2 66.7 - - 0 3 3 1 1 1 05 8
Thomas Scrubb 17 1-2 - 50 1-2 50 0 4 4 1 1 0 03 7
Kadeem Allen 14 1-3 0-1 25 2-2 100 0 0 0 4 0 1 04 4
Luka Asceric 14 - 0-1 - - - 0 2 2 1 0 0 00 2
Hugo Benitez 5 - - NAN 2-2 100 0 1 1 0 0 1 02 2
Thibault Daval-Braquet 3 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
La feuille de match

Compte-rendu

Ce mercredi, la JL retrouvait le chemin des parquets après une longue pause pour affronter le mythique Partizan.

7DAYS®EUROCUP / JOURNÉE 5

PARTIZAN NIS BELGRADE

76

89

JL
BOURG

Score par quart-temps : 19-22, 21-35, 18-17, 18-15

LE résumé

Une première mi-temps inattendue

La Jeu prend la première balle avec Maxime Courby pour un un primé en démarrage puis trouve Alen Omic rapidement. Et si les 5 premiers points de cette rencontre donnaient le « la » pour la suite du match ?? Ça ferait une bonne nouvelle dans cette soirée toute particulière. Il ne faut pas s’emballer loin de là, on connaît le palmarès et surtout le talent du grand Partizan. Mais quand même, que ça fait plaisir de revoir nos Bressans sur un terrain après cette période difficile ! On ne sait pas combien de temps cela va durer, mais en tout cas, on profite de chaque seconde de ce match historique.

On approche des 5 premières minutes de ce quart-temps, avec des Burgiens toujours en tête (5e 6-13). Danilo Andjusic continue derrière la ligne des lancers, 1/2, avant que le Partizan ne récupère la balle, la Jeu est au rendez-vous aux rebonds sur ce début de match. Cela n’empêche tout de même pas les Serbes d’inscrire leur premier 3 points pour faire douter les Rouge et Blanc, Slobodan Savovic provoque la pause. En effet, on le rappelle, Savo Vučević, le coach bressan est absent ce soir. Encore convalescent, il est resté à Bourg et a laissé temporairement sa place pour le match contre Belgrade ce soir à son assistant Boban. Pierre Pelos fait son entrée et en beauté pour débloquer la situation avec un panier bien venu. Marcus Paige donne tout sur les dernières secondes et inscrit un joli tir derrière la ligne pour venir coller au plus près au score avant d’achever le premier quart-temps (19-22).

Reprise de ce QT2 avec notre Canadien préféré, Thomas Scrubb, dans la raquette pour relancer la machine, suivi d’une superbe passe Kadeem pour Pierre, on adore ! La balle circule bien dans les mains bressanes, ce qui permet à l’équipe de reprendre un peu d’avance face à l’institution serbe. Pépé encore une fois, 100% pour lui ; ces deux longues semaines d’arrêt ne semblent pas lui avoir porté préjudice, bien au contraire ! Les Belgradois manquent de nombreuses opportunités dans ce second quart-temps, avec des maladresses, qui les mettent face à un adversaire qui creuse l’écart petit à petit. Plus que 2 minutes à jouer avant la pause, le combat s’intensifie, le Partizan commence à voir rouge face au petit poucet qui les devance sur leur propre parquet. Mais la JL ne tremble pas, et Danilo non plus sur la ligne de réparation avant de clore cette première mi-temps avec 17 points d’avance (40-57).

Incroyable mais vrai !

Le match reprend à Belgrade. Très difficilement, avec Zack Peacock qui tombe à terre dès les premières secondes et sort en souffrance. On espère qu’il s’agit juste d’un petit choc pour notre capitaine… Et la reprise est difficile du côté du score aussi, seulement 4 points pour le Partizan en plus de 2 minutes et surtout aucun panier inscrit par les Bressans. Il faudra attendre Danilo Andjusic aux lancers francs, pour laisser esquisser deux points supplémentaires en espérant que cela relance la machine. Il continue à faire du bien avec un incroyable primé par la suite ! L’homme du pays, ce natif de la capitale serbe, veut montrer l’étendu de son talent, que l’on commence à connaître par coeur en terre burgienne. Dans les minutes suivantes, la Jeu faiblit légèrement et subit une passe à vide. Mais les hôtes n’en profitent pas tant que ça, et restent à 15 points derrière au tableau des scores (26e 50-65). La peur que le physique de la JL lâche est présente. Après ces semaines d’arrêts, Frédéric Sarre le directeur sportif du club le disait « c’est comme si physiquement les joueurs repartaient à zéro après cette période d’arrêt ». Pour l’instant, rien ne laisse pressentir cela, il reste encore 12 minutes de jeu, il faut tenir ! Alen Omic vient trouver les filets avant qu’Eric Mika ne l’imite. L’avant-dernier buzzer retentit, le Partizan prend ce quart-temps, mais la Jeu possède toujours 16 points de plus (58-74)

Les Belgradois ne veulent plus perdre de temps. De suite, c’est une équipe en tension qui entre sur les parquets et met la pression à nos Rouge et Blanc. On le sait au basket, tout peut aller très vite. Il ne faudrait surtout pas les laisser revenir après trois premiers quart-temps aussi complets. Des maladresses, peut-être dues à la fatigue accumulée, viennent bousculer les Bressans entre balles perdues et mauvaises passes. L’ailier fort du sud-ouest provoque une faute qui fait du bien et inscrit deux points pour réconforter légèrement l’équipe. Rashawn Thomas vient pourtant enchaîner et malgré le mur blanc, inscrit deux points dans la peinture. Les shoots balayent le terrain et s’enchaînent des deux côtés. Plus que 3 minutes pour peut-être réaliser l’exploit et le jeune Hugo Benitez à la mène pour guider l’effectif, puis Pelos et encore Pelos. Ce duo avec Andjusic aura marqué cette rencontre. On peine à le réaliser, mais la JL Bourg est en train de le faire… La Jeu est en train de gagner les mythiques, les célèbres, les grands du Partizan ! Et sur leur terre ! Et c’est chose faite !!! Avec un match grandiose et de grands sourires sur les visages des joueurs bressans, la JL Bourg s’impose sur le score de 76 à 89 à Belgrade pour cette 5e journée d’Eurocup. 

Nous ne savons pas quand nous pourrons vous retrouver pour le prochain match, mais nous avons déjà hâte de revivre de tels moments. 

©Partizan – Eurocup

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
fautes provoquées

Ce soir, la JL a su provoquer les fautes au bon moment, ce qui lui a permis d’inscrire 24 lancers francs qui n’ont cessé d’alimenter le compteur !

LE BRESSAN DU MATCH

PIERRE PELOS

28

points

7

rebonds

33

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

Ce mercredi, la JL retrouvait le chemin des parquets après une longue pause pour affronter le mythique Partizan.

7DAYS®EUROCUP / JOURNÉE 5

PARTIZAN NIS BELGRADE

76

89

JL
BOURG

Score par quart-temps : 19-22, 21-35, 18-17, 18-15

LE résumé

Une première mi-temps inattendue

La Jeu prend la première balle avec Maxime Courby pour un un primé en démarrage puis trouve Alen Omic rapidement. Et si les 5 premiers points de cette rencontre donnaient le « la » pour la suite du match ?? Ça ferait une bonne nouvelle dans cette soirée toute particulière. Il ne faut pas s’emballer loin de là, on connaît le palmarès et surtout le talent du grand Partizan. Mais quand même, que ça fait plaisir de revoir nos Bressans sur un terrain après cette période difficile ! On ne sait pas combien de temps cela va durer, mais en tout cas, on profite de chaque seconde de ce match historique.

On approche des 5 premières minutes de ce quart-temps, avec des Burgiens toujours en tête (5e 6-13). Danilo Andjusic continue derrière la ligne des lancers, 1/2, avant que le Partizan ne récupère la balle, la Jeu est au rendez-vous aux rebonds sur ce début de match. Cela n’empêche tout de même pas les Serbes d’inscrire leur premier 3 points pour faire douter les Rouge et Blanc, Slobodan Savovic provoque la pause. En effet, on le rappelle, Savo Vučević, le coach bressan est absent ce soir. Encore convalescent, il est resté à Bourg et a laissé temporairement sa place pour le match contre Belgrade ce soir à son assistant Boban. Pierre Pelos fait son entrée et en beauté pour débloquer la situation avec un panier bien venu. Marcus Paige donne tout sur les dernières secondes et inscrit un joli tir derrière la ligne pour venir coller au plus près au score avant d’achever le premier quart-temps (19-22).

Reprise de ce QT2 avec notre Canadien préféré, Thomas Scrubb, dans la raquette pour relancer la machine, suivi d’une superbe passe Kadeem pour Pierre, on adore ! La balle circule bien dans les mains bressanes, ce qui permet à l’équipe de reprendre un peu d’avance face à l’institution serbe. Pépé encore une fois, 100% pour lui ; ces deux longues semaines d’arrêt ne semblent pas lui avoir porté préjudice, bien au contraire ! Les Belgradois manquent de nombreuses opportunités dans ce second quart-temps, avec des maladresses, qui les mettent face à un adversaire qui creuse l’écart petit à petit. Plus que 2 minutes à jouer avant la pause, le combat s’intensifie, le Partizan commence à voir rouge face au petit poucet qui les devance sur leur propre parquet. Mais la JL ne tremble pas, et Danilo non plus sur la ligne de réparation avant de clore cette première mi-temps avec 17 points d’avance (40-57).

Incroyable mais vrai !

Le match reprend à Belgrade. Très difficilement, avec Zack Peacock qui tombe à terre dès les premières secondes et sort en souffrance. On espère qu’il s’agit juste d’un petit choc pour notre capitaine… Et la reprise est difficile du côté du score aussi, seulement 4 points pour le Partizan en plus de 2 minutes et surtout aucun panier inscrit par les Bressans. Il faudra attendre Danilo Andjusic aux lancers francs, pour laisser esquisser deux points supplémentaires en espérant que cela relance la machine. Il continue à faire du bien avec un incroyable primé par la suite ! L’homme du pays, ce natif de la capitale serbe, veut montrer l’étendu de son talent, que l’on commence à connaître par coeur en terre burgienne. Dans les minutes suivantes, la Jeu faiblit légèrement et subit une passe à vide. Mais les hôtes n’en profitent pas tant que ça, et restent à 15 points derrière au tableau des scores (26e 50-65). La peur que le physique de la JL lâche est présente. Après ces semaines d’arrêts, Frédéric Sarre le directeur sportif du club le disait « c’est comme si physiquement les joueurs repartaient à zéro après cette période d’arrêt ». Pour l’instant, rien ne laisse pressentir cela, il reste encore 12 minutes de jeu, il faut tenir ! Alen Omic vient trouver les filets avant qu’Eric Mika ne l’imite. L’avant-dernier buzzer retentit, le Partizan prend ce quart-temps, mais la Jeu possède toujours 16 points de plus (58-74)

Les Belgradois ne veulent plus perdre de temps. De suite, c’est une équipe en tension qui entre sur les parquets et met la pression à nos Rouge et Blanc. On le sait au basket, tout peut aller très vite. Il ne faudrait surtout pas les laisser revenir après trois premiers quart-temps aussi complets. Des maladresses, peut-être dues à la fatigue accumulée, viennent bousculer les Bressans entre balles perdues et mauvaises passes. L’ailier fort du sud-ouest provoque une faute qui fait du bien et inscrit deux points pour réconforter légèrement l’équipe. Rashawn Thomas vient pourtant enchaîner et malgré le mur blanc, inscrit deux points dans la peinture. Les shoots balayent le terrain et s’enchaînent des deux côtés. Plus que 3 minutes pour peut-être réaliser l’exploit et le jeune Hugo Benitez à la mène pour guider l’effectif, puis Pelos et encore Pelos. Ce duo avec Andjusic aura marqué cette rencontre. On peine à le réaliser, mais la JL Bourg est en train de le faire… La Jeu est en train de gagner les mythiques, les célèbres, les grands du Partizan ! Et sur leur terre ! Et c’est chose faite !!! Avec un match grandiose et de grands sourires sur les visages des joueurs bressans, la JL Bourg s’impose sur le score de 76 à 89 à Belgrade pour cette 5e journée d’Eurocup. 

Nous ne savons pas quand nous pourrons vous retrouver pour le prochain match, mais nous avons déjà hâte de revivre de tels moments. 

©Partizan – Eurocup

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
fautes provoquées

Ce soir, la JL a su provoquer les fautes au bon moment, ce qui lui a permis d’inscrire 24 lancers francs qui n’ont cessé d’alimenter le compteur !

LE BRESSAN DU MATCH

PIERRE PELOS

28

points

7

rebonds

33

évaluation

LES STATISTIQUES

À propos du match

mar 27 octobre 2020
Eurocup #5 – Le grand Partizan pour remonter en selle
Après un peu plus de deux semaines sans jouer, la JL Bourg retrouvera enfin les…

Les photos du Match