Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Herbalife Gran Canaria
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Rasheed Sulaimon 31 4-9 4-8 47.1 1-2 50 0 3 3 6 1 4 021 17
JaCorey Williams 25 5-7 - 71.4 2-4 50 1 7 8 1 1 1 012 17
Hugo Benitez 19 2-4 - 50 4-4 100 1 1 2 3 1 1 08 11
Maxime Courby 16 1-1 2-3 75 - - 1 3 4 0 0 1 08 10
Maxime Roos 21 2-3 0-1 50 - - 3 1 4 1 1 0 24 10
Jalen Jones 22 1-3 1-4 28.6 2-2 100 1 2 3 2 1 1 17 8
Pierre Pelos 18 2-3 1-2 60 - - 0 2 2 0 1 2 07 6
Alexandre Chassang 15 0-1 1-1 50 - - 1 1 2 1 1 1 03 5
Axel Julien 24 0-2 2-3 40 - - 0 0 0 4 0 2 06 5
C.J. Harris 10 1-2 0-1 33.3 - - 0 1 1 2 1 0 02 4

Herbalife Gran CanariaHerbalife Gran Canaria

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Andrew Albicy 27 1-2 1-4 33.3 - - 0 1 1 9 3 2 05 12
Nicolas Brussino 27 1-1 2-4 60 1-1 100 0 5 5 1 0 1 09 12
John Shurna 31 2-4 2-5 44.4 - - 2 4 6 0 1 0 010 12
Miquel Salvo 16 1-1 1-3 50 2-2 100 2 1 3 3 0 1 07 10
Oliver Stevic 12 2-4 - 50 1-1 100 3 2 5 1 1 1 15 10
Dylan Ennis 25 2-6 4-11 35.3 2-7 28.6 1 2 3 2 2 2 018 7
Javi Lopez 12 - 2-4 50 2-2 100 1 0 1 0 0 1 08 6
Artem Pustovyi 17 4-7 - 57.1 - - 1 1 2 1 0 3 08 5
Chris Kramer 16 2-4 0-1 40 - - 0 2 2 1 1 2 04 3
Khalifa Diop 11 1-2 - 50 - - 2 1 3 1 0 2 02 3
Ilimane Diop 7 - - NAN - - 0 0 0 0 1 0 00 1
La feuille de match

Compte-rendu

La CrazyWeek bat son plein, la JL enclenche la 3e victoire de la semaine ! Wow, on vous raconte cette victoire de prestige contre Gran Canaria ! 

7DAYS EUROCUP / JOURNÉE 13

MINCIDELICE
JL BOURG

78

76

GRAN CANARIA

Score par quart-temps : 22-26-18-24, 21-9, 17 -17

LE RÉSUMÉ

Battu mardi en Italie, Andrew Albicy, taulier des bleus avait annoncé avoir mobiliser les troupes avant ce match. Apparemment il n’a ni menti ni fait semblant. Comme au match aller, les espagnols sont tranchants dès l’entame. Que ce soit avec Brussino aux tirs ou Pustovyi, l’ancien du Barça près du cercle, Gran Canaria ne tarde pas à se faire un petit matelas d’avance, 7-15. Pour autant, nos bressans ne se laissent pas impressionner et répondent, Sulaimon par deux fois au large et Courby ramènent vite la JL dans les traces des espagnols, 16-15. La JL affiche une adresse insolente en ce début de match, 6/9 à 3 points, il faut bien ça pour rester au contact dans ce match. On ne peut pas ne pas évoquer les deux événements de cette fin de quart-temps, le retour de CJ Harris et surtout le double contre féroce de Maxime Roos, le récidiviste ! Fin du quart 22-26.

Le début du deuxième acte est nettement moins offensif. La JL est gênée par l’agressivité des espagnols sur les lignes de passe et leur densité physique près du cercle, il faut bien avouer que le géant Pustovyi et ses 2,19m ont de quoi vous refroidir. En attaque le leader du groupe déroule son jeu et ça fonctionne, l’écart se situe désormais au dessus de la barre des 10 points. Pour autant, la JL ne lâche rien, rien rien, à l’image d’un JaCorey Williams toujours prompt à montrer la voie. La mi-temps arrive sur le score de 40 à 50

Une deuxième mi-temps parfaite !

La pause a fait le plus grand bien à nos joueurs. En place en défense, provoquant plusieurs passages en force, la JL fait le plein au retour des vestiaires. Axel Julien d’abord, puis Rasheed ont fait parler la poudre. Quand Maxime claque le rebond offensif en contre-attaque, c’est la JL qui revient à une longueur des visiteurs, de quoi faire trembler le coach de Gran Canaria, 52-53. La maitrise du tempo est bressane dictée par le tandem Williams-Sulaimon. Après cette remontée, on ne parlera pas encore de remontada, la JL accuse un peu le coup, la débauche d’énergie sur le parquet d’Ekinox est importante une nouvelle fois. Cependant, le collectif bressan se sort très bien de cette situation et gère la fin du quart parfaitement. Pelos décoche un tir comme il sait si bien le faire et offre deux points d’avance. 61-59, 10 minutes à jouer pour une victoire de prestige !

Le sort de cette rencontre ne semble pas vouloir se dessiner. Les deux équipes se répondent et c’est un match très très agréable auquel on assiste. Ce diable de Dylan Ennis est intraitable alors que « Benitez » enfile encore sa cape de super héros lorsque le money-time approche. Ce serait presque oublier l’énorme partie de Rasheed, encore 21 points ce soir. Dylan Ennis rate deux lancers, la JL garde ses 4 points à 120 secondes du terme. Au jeu des lancers, toujours, Gran Canaria fait son retard et égalise à 11 secondes du buzzer. Coach Legname rappelle ses troupes et tente un coup de coaching. Jusque là muet, CJ Harris rentre et ne fuit pas ses responsabilités. Après deux cross bien exécutés, CJ rentre LE tir qu’il faut ! Le 3ème tir de la gagne en 3 matchs ! Victoire incroyable 78-76 !!

Un match solide, une prestation à garder dans les mémoires ! 3/3 cette semaine. Prochaine étape dimanche dans le derby à Ekinox ! 

LES PLUS

1
game winners

CJ Harris reste sur 3 « game winners », tirs gagnants ! Wow quelle perf’ ! 

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Alors, aviez-vous le bon Prono ?

N’oubliez pas de participer à notre jeu, “LES PRONOS by MINCIDELICE” sur l’application JL Bourg. A chaque match européen, tentez de gagner un cadre photo dédicacé ! Un cadeau offert par notre partenaire Mincidelice 

Crédit photo : Jacques Cormarèche

À propos du match

jeu 17 février 2022
Eurocup #13 – Aucun complexe face au leader espagnol
La "CrazyWeek" se déroule parfaitement pour l'instant. Les deux victoires contre Limoges bien au chaud,…

Les photos du Match