Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Prometey
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
James Palmer 32 5-10 3-10 40 4-6 66.7 3 6 9 1 1 2 023 18
Frantz Massenat 33 4-5 3-5 70 0-1 - 1 2 3 2 0 2 017 16
Hugo Benitez 22 4-6 2-6 50 2-3 66.7 0 2 2 4 2 1 016 16
Pierre Pelos 18 2-3 1-2 60 3-4 75 1 6 7 0 0 0 010 14
Isiaha Mike 26 1-3 2-2 60 - - 0 1 1 3 2 1 08 11
Alexandre Chassang 23 1-5 0-2 14.3 2-2 100 1 4 5 2 2 1 04 6
Axel Julien 23 1-2 2-5 42.9 - - 0 2 2 2 1 3 08 6
Kevin Kokila 7 1-1 - 100 1-2 50 2 0 2 0 1 0 03 5
Maxime Courby 19 0-1 1-2 33.3 - - 0 4 4 1 1 3 03 4
Amida Brimah 10 - - NAN - - 2 1 3 0 0 1 00 2
Jordan Floyd 12 0-3 - - - - 0 0 0 0 0 3 10 -5

PrometeyPrometey

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Ondrej Balvin 22 6-6 - 100 4-5 80 3 5 8 0 1 1 016 23
D.J. Kennedy 34 2-4 0-1 40 8-9 88.9 1 6 7 6 2 3 012 20
Denys Lukashov 32 1-1 2-4 60 2-2 100 2 1 3 1 1 0 010 13
Yusuf Sanon 28 5-11 1-6 35.3 5-6 83.3 0 5 5 3 2 5 018 11
Oleksandr Lypovyy 17 - 2-6 33.3 - - 0 3 3 1 2 1 06 7
Ivan Tkachenko 11 - 1-3 33.3 - - 1 1 2 0 0 0 13 4
D.J. Stephens 26 - 1-4 25 1-2 50 1 6 7 1 1 5 04 4
Dustin Hogue 17 2-3 - 66.7 0-2 - 2 1 3 0 0 0 04 4
Viacheslav Petrov 2 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
Gian Clavell 37 2-8 2-12 20 2-5 40 1 1 2 3 1 0 012 -1
La feuille de match

Compte-rendu

EUROCUP / JOURNÉE 7

92

85

Score par quart-temps : 19-22, 18-15, 19-19, 21-2, 15-08

LE RÉSUMÉ

Palmer lance, comme souvent, les hostilités d’une soirée européenne que l’on souhaite victorieuse pour la JL Bourg. Le néo-bressan est longtemps le seul à trouver la mire côté Burgien pendant près de cinq minutes alors que les Ukrainiens sont dans l’équilibre dans un jeu plus orienté vers le cercle (5e 13-11).
L’entrée du géant Balvin fait souffrir la JL Bourg dans la peinture et après avoir pris un petit retard, Prometey parvient à revenir sur les côtes burgiennes. Surtout que nos joueurs ont du mal dans ce premier acte à ne pas être fautif en défense et donnent par la même occasion des points faciles aux lancers francs à leur adversaire du soir. De quoi leur laisser finalement la main, 19 à 22.

La Jeu enchaîne des balles perdues et des tirs longues distances ratées en attaque pour reprendre la partie. Des choix qui permettent aux joueurs de Slobozhanske de créer leur avance, et ce, grâce aux missiles de Lypovyy et Tkachenko. Sans oublier l’apport de Balvin qui continue d’appuyer là où ça fait mal (15e 26-34). La stratégie défensive burgienne change avec une zone qui espère perturber les à-coups des intérieurs adverses. Une alternative quitte ou double puisque la sanction peut aussi venir de loin. Mais c’est en face, avec deux bobinettes d’Axel Julien, que l’adresse semble revenir. Dans le même temps, Prometey rate une flopée de lancers-francs, et c’est avec un 9 à 0 que la parité fait son retour à la pause, 37 à 37.

 

Les deux équipes ne veulent pas se lâcher

Après une première mi-temps un peu plus compliquée offensivement, Hugo Benitez mène la barque aindinoise pour le retour du vestiaire. Mais les visiteurs marquent aussi leur marche en avant avec DJ. Stephens et toujours ce diable de Balvin (25e 47-49). Le face-à-face reste équilibré avec une forte intensité défensive et c’est bien le quatrième quart-temps qui va décider d’une partie très équilibrée, 56 à 56.

La JL Bourg attaque mieux ce mano à mano décisif en réalisant plusieurs stops consécutifs. Même si elle ne score pas à chaque occasion, elle parvient à reprendre en main son match entre un primé dans le corner de son capitaine Max Courby et un Axel Julien qui va chercher au plus près du cercle un lay up qui donne suite à un bon contrôle défensif de Chassang sur Balvin (34e 65-58).
Prometey, meilleure attaque du groupe A, loupe énormément d’occasions lointaines et est très loin de ses standards habituels. Pour autant, l’équipe ukrainienne reste en vie lorsqu’elle trouve des secondes chances grâce au contrôle du rebond off. Surtout, les fautes commises les envoient systématiquement aux lancers pour recoller petit à petit dans le sillage de DJ Kennedy (38e 72-70). Et ce contrôle du rebond offensif fait vaciller nos Rouge et Blanc. Si Palmer et Benitez restent chirurgicales avec des tirs qui tombent dedans, rien n’est fait jusqu’à son terme. À un peu plus de cinq secondes du terme, Issuf Sanon inscrit son premier primé du match et envoie le match en prolongation, 77 à 77.

 

La prolongation garde le rythme effréné de la deuxième mi-temps. Hugo Benitez et Frantz Massenat créent une petite marge et malgré les tirs rapides ratés de leurs adversaires, ils ne parviennent pas à faire le break en ratant eux aussi des occasions faciles (43e 83-82).
Isahia Mike, longtemps à côté de ses baskets, réussit un gros tir primé qui ne met pas pour autant la Jeu en sécurité puisque Sanon va obtenir un 2+1 lui aussi précieux. Mais puisque Benitez est intouchable ce soir avec encore un gros tir extérieur. Qui plus est, PP récupère un rebond très important et une faute qui l’envoie sur la ligne, lui qui n’a pas encore raté un lancer dans la compétition.

 

La JL se met à l’abri, Floyd contre, Palmer assure les derniers points et la sixième victoire est acquise pour nos guerriers qui gardent leur trône de leader, 92 à 85.

 

LES HIGHLIGHTS

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©Jacques Cormarèche

À propos du match

lun 5 décembre 2022
Eurocup #7 – La JL veut devenir un titan
La JL Bourg vise toujours plus haut avec un sixième succès européen. Poursuivre la lecture

Les photos du Match