Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
BC Prometey
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Isiaha Mike 27 6-9 1-3 58.3 2-2 100 2 5 7 3 2 0 017 24
Jeremy Morgan 25 1-3 3-6 44.4 6-10 60 0 7 7 3 2 1 117 20
JeQuan Lewis 23 3-5 1-2 57.1 3-4 75 0 4 4 7 3 5 012 17
Maksim Salash 18 4-6 1-1 71.4 1-2 50 2 2 4 1 1 0 112 16
Kevin Kokila 22 3-3 - 100 3-3 100 3 0 3 2 0 1 29 15
Bryce Brown 21 3-6 1-4 40 2-2 100 0 1 1 1 2 0 011 9
Axel Julien 14 - 3-5 60 0-1 - 0 1 1 0 0 0 09 7
Bodian Massa 13 1-5 - 20 - - 0 1 1 1 1 0 02 1
Hugo Benitez 17 0-4 1-3 14.3 - - 0 3 3 0 0 0 03 0
Zaccharie Risacher 20 0-4 0-3 - 3-4 75 0 1 1 0 1 3 03 -6

BC PrometeyBC Prometey

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Ondrej Balvin 26 9-15 - 60 1-2 50 6 8 14 1 0 1 219 28
D.J. Kennedy 23 4-5 0-1 66.7 2-2 100 1 10 11 5 1 2 010 23
Ronald March 30 2-6 1-7 23.1 6-7 85.7 1 7 8 5 4 3 113 17
Ivan Tkachenko 18 1-2 3-4 66.7 - - 0 2 2 0 0 1 011 10
Caleb Agada 25 3-7 1-5 33.3 2-2 100 2 2 4 3 2 6 011 6
Oleksandr Lypovyy 13 - 2-4 50 - - 0 0 0 0 1 0 06 5
Gian Clavell 20 0-2 1-5 14.3 6-6 100 1 2 3 2 0 5 09 3
Tai Odiase 14 1-1 - 100 1-2 50 0 1 1 1 0 1 03 3
Illya Sydorov 12 0-1 - - - - 0 0 0 2 0 0 00 1
Denys Lukashov 15 - 0-2 - - - 0 1 1 1 0 0 00 0
Vyacheslav Bobrov 3 - - - - - 0 0 0 0 0 0 00 0
La feuille de match

Compte-rendu

EUROCUP / QUART DE FINALE

95

82

Score par quart-temps : 17-17 / 28-29 / 34-13 / 16-25

LE RÉSUMÉ

C’est finalement une salle comble qui accueille ce premier quart de finale de la BKT Eurocup dans une ambiance de Playoffs. L’intensité physique est déjà au rendez-vous, avec une formation ukrainienne qui joue directement en première intention, comme elle sait le faire, alors que nos Bressans s’appliquent à poser leurs systèmes. La différence dans ce début de rencontre est surtout la qualité de la défense rouge et blanche qui leur permet d’avoir un très court avantage (5e 08-05).
Prometey montre aussi du tonus dans ce domaine pour revenir au score et faire le spectacle en contre-attaque avec Ronald March envoyé au alley-oop. Mais les choix offensifs d’envoyer quasiment que des tirs longues distances ne payent pour le moment pas pour prendre la tête. Isiaha Mike fait le travail pour maintenir les siens avec l’avantage (8e 13-12). Chaque possession est d’une importance que la puissance monte de minute en minute. Finalement, c’est à égalité que se retrouvent les deux équipes, après dix minutes bien disputées, 17 à 17.

Un véritable mano à mano s’est installé sur le parquet d’Ekinox et Axel Julien le sait bien. Lui qui a déjà vécu des matchs à enjeu en compétition européenne enfile les perles dans le cercle. Cependant, elle est encore dominée au rebond offensif et donne de belles occasions aux visiteurs de se rattraper et donc de rester dans le match (15e 31-28).
Avec l’impact d’Ondrej Balvin, Massa et Kokila sont touchés par les fautes (3 et 2 respectivement). La Jeu doit donc s’adapter et voir dans le même temps son vis-à-vis recoller au tableau d’affichage. Maksim Salash trouve les solutions et fait rebasculer nos joueurs dans le vert. Pour autant, l’avance maximale de sept points n’est que peu conservée à la pause, puisqu’avec un nouveau tir au buzzer d’Agaba, Prometey est à une longueur, 45 à 44 et n’a surement pas dit son dernier mot.

Un 3e quart en mode "rouleau compresseur"

Avec un 7 à 0, nos Burgiens sortent parfaitement du vestiaire. Et pourtant, impossible de se défaire des coéquipiers de Ronald March qui trouvent toujours des opportunités d’être dans les basques de nos joueurs. Ekinox monte en puissance au fil que son équipe déroule son jeu de transition. C’est enfin un bon bol d’air que prennent JeQuan Lewis and co en imposant leur propre rythme sur le parquet (26e 66-54).
Pour essayer de se remettre la tête à l’endroit, les Ukrainiens enchainent les shoots à 3 points sans réussite. Il faut dire qu’avec la muraille burgienne, il y a de quoi vouloir y laisser des plumes. La Jeu commence même à dominer dans le domaine du rebond offensif et met un véritable coup de massue (11 à 0) sur toute une équipe. L’addition totale sur le quart-temps est même plus lourde, 34 à 13 ! Il va falloir rester sérieux jusqu’au bout, car on connait la capacité de prendre feu de certains joueurs adverses, toutefois la JL a un bon pied en demi-finale, 79 à 57.

Tout le monde côté aindinois lève un peu le pied à l’entame du dernier acte et Prometey fait l’effort de ne pas lâcher. Après avoir été absent lors du gros passage burgien du troisième quart-temps, Balvin vient remettre de l’ordre dans la maison tandis que la JL Bourg n’a toujours pas inscrit le moindre point (33e 79-63).
En augmentant la cadence en défense, des shoots mi-distance s’ouvrent à nos joueurs qui briguent toujours leur avance. Une faute antisportive revue à la vidéo contre Lewis laisse tout de même planer un petit doute de retour. Mais il y a que le géant tchèque pour alimenter le compteur ukrainien (37e 88-75).
Nos Rouge et Blanc doivent assurer face à une formation qui tente le tout pour le tout. Après avoir longtemps vendangés de loin, ce sont les bras de
Ivan Tkachenko et Gian Clavell qui viennent réduire la marque. En faisant tourner le chrono, la JL s’assure une qualification historique. Le couvercle est posé définitivement par Isiaha Mike qui « posterise » la défense puis par Bryce Brown envoyé au alley-oop avec la planche. Prometey qui n’aura jamais démérité mais qui aura subi un assaut bressan après la mi-temps n’a pas à rougir de cette défaite 95 à 82.

ON Y EST ! La Jeu valide son ticket pour une demi-finale dont il faudra attendre l’adversaire ce mercredi soir. BRAVO LES GARS, L’AVENTURE CONTINUE !

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©Jacques Cormarèche

À propos du match

lun 11 mars 2024
Eurocup 1/4 – Un match sec pour écrire l’histoire
Ce mardi, la JL Bourg aura quarante minutes pour avancer vers le dernier carré de…

Les photos du Match