Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Besiktas S.J.
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Isiaha Mike 29 2-5 2-5 40 6-7 85.7 0 6 6 3 1 2 216 19
JeQuan Lewis 26 2-3 2-3 66.7 4-5 80 0 1 1 5 3 3 014 17
Bodian Massa 14 5-7 - 71.4 - - 1 4 5 2 0 0 010 15
Bryce Brown 17 1-1 1-4 40 5-5 100 0 4 4 3 0 1 010 13
Axel Julien 19 5-5 0-1 83.3 1-4 25 2 2 4 2 1 2 011 12
Zaccharie Risacher 23 - 2-4 50 2-2 100 0 4 4 1 0 3 18 9
Maksim Salash 15 3-5 1-1 66.7 0-2 - 1 1 2 0 1 0 09 8
Kevin Kokila 22 1-4 - 25 2-4 50 1 2 3 1 1 1 04 3
Hugo Benitez 14 0-2 - - - - 0 1 1 4 0 1 00 2
Jeremy Morgan 21 0-2 1-2 25 1-2 50 0 1 1 0 1 2 04 0

Besiktas S.J.Besiktas S.J.

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Angel Delgado 29 7-9 - 77.8 1-3 33.3 5 11 16 2 0 1 015 28
Marko Simonovic 17 5-7 - 71.4 4-5 80 1 2 3 0 1 1 014 14
Derek Needham 29 2-6 3-7 38.5 - - 0 0 0 5 1 3 013 8
Kerem Konan 23 2-4 - 50 0-2 - 2 3 5 1 1 1 04 6
Matt Mitchell 22 1-4 1-3 28.6 5-8 62.5 1 3 4 0 0 1 010 5
Berk Ugurlu 18 - 0-1 - 2-2 100 0 0 0 3 0 0 02 4
Yigit Arslan 19 0-4 2-4 25 2-3 66.7 0 2 2 0 0 0 08 3
Kyle Allman 19 1-3 0-2 20 2-5 40 0 1 1 4 2 1 04 3
Jonah Mathews 22 1-2 0-3 20 2-4 50 0 2 2 5 0 4 04 1
Berkan Durmaz 1 - - - - - 0 0 0 0 0 0 00 0
Samet Yigitoglu 1 - - - - - 0 0 0 0 0 0 00 0
La feuille de match

Compte-rendu

EUROCUP / DEMI-FINALE

86

74

Score par quart-temps : 16-13 / 28-17 / 18-26 / 24-18

LE RÉSUMÉ

Rarement, voir jamais Ekinox n’aura autant vibré pour une rencontre. Tout de blanc vêtu, les plus de 3500 spectateurs burgiens contre quelques supporters turcs poussent leur équipe sur chaque action, avec parfois une difficulté à entendre les coups de sifflet. Et il faut dire que le début de rencontre est tout aussi intense qu’en tribune. Si les premiers points sont inscrits par le Besiktas, la Jeu prend en main la rencontre grâce à deux tirs longue distance. Mais chaque possession est difficile, et pour le moment, les deux formations sont quasiment dos à dos (5e 09-07).
C’est un véritable festival défensif que nous proposent les acteurs du jeu ce mardi soir. Au point que chaque temps faible est l’occasion de souffler et déstabilise ceux qui passent sur la ligne des lancers francs. Le gros travail de Bodian Massa, adroit en tête de raquette, donne un petit bol d’air à nos Rouge et Blanc dont leur bonne défense paye enfin. Un petit score après dix minutes, 16 à 13.

Quel match, mais quel match ! Chaque possession peut être analysée, distillée. Chaque offrande d’un adversaire peut coûter très cher. Malgré cela, nos Bressans continuent de contenir leur vis-à-vis et font grimper petit à petit leur avantage. Axel Julien en véritable meneur d’hommes emporte toute son équipe sur son passage qui signe un 11 à 0 en un peu plus de trois minutes. Pour autant, Dusan Alimpijevic et Freddy Fauthoux vont devoir ardemment pianoter avec leur pivots (Simonovic 3, Kokila et Massa 2) qui sont sanctionnés par les fautes (15e 30-14).
Les visiteurs en profitent pour tenter un retour, eux qui sont déjà revenus de très loin lors de leur quart de finale. Chaque technicien joue la carte du risque, au point que même avec trois fautes, Simonovic se retrouve sur le parquet. Isiaha Mike prend le relais pour pousser toute une équipe à conserver ce précieux avantage. Dans cette longue première mi-temps de 55 minutes et quelques décisions qui peuvent jouer, 44 à 30.

Sursaut Turc, vaillance Française

Les esprits offensifs se libèrent au retour du vestiaire. La JL Bourg poursuit son agression de la défense turque en enchainant les 2+1 qui n’offrent pour le moment pas d’opportunité aux coéquipiers d’Angel Delgado de recoller, malgré le gros travail de l’intérieur (25e 55-40).
C’est un yo-yo qui est en train de se mettre en place désormais. Avec une bascule qu’on n’a pas tellement envie de subir côté burgien. Mais les lancers laissés en route commencent à peser dans la balance et les aigles noirs d’Istanbul déploient leurs ailes afin de passer la barre symbolique des dix points. Ce diable de Yigit Arslan vient même ajouter un primé dans le corner qui relance complètement la partie. Il va falloir retrouver des solutions d’attaque pour la Jeu sur les dix ultimes minutes, maintenant que le Besiktas a refait une grosse partie de son retard, 62 à 56.

Il faut une série pour nos joueurs. Pour relancer toute une salle, tout un peuple, toute une équipe. Ce petit 7 à 0 après avoir fait le dos rond fait un bien fou. Et pourtant, l’horloge ne défile pas assez rapidement à notre goût. Derek Needham, en bon lieutenant de son coach qu’il suit depuis plusieurs saisons, inscrit un primé crucial. Aussi crucial que les deux plantés par Zacch Risacher qui, après une balle perdue, est à deux doigts d’être remplacé (lui qui venait juste de faire son retour). Jusqu’au bout, la tension va peser sur Ekinox (36e 77-64).
JeQuan Lewis, entre passage sur la ligne et carotte en attaque, apporte les dernières pièces du puzzle rouge et blanc. Mais attention, car la garde baisse un peu et de quinze points d’avance, en une minute, il n’y en a plus que neuf. Vigilance, stress, et soulagement après plus de deux heures de grand match. La JL Bourg s’adjuge la première manche, 86 à 74.

Les deux équipes vont rejoindre Istanbul dès demain pour disputer le match retour ce vendredi, dans une salle de 16 000 places remplie à bloc.

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©Jacques Cormarèche

À propos du match

lun 25 mars 2024
Eurocup 1/2 – Un premier match déjà décisif
La JL Bourg et le Beşiktaş Emlakjet Istanbul, tous deux outsiders, s'affronteront pour la première…

Les photos du Match