Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
Boulogne-Levallois
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Pierre Pelos 29 7-7 1-3 80 5-7 71.4 2 3 5 2 0 1 222 26
Isiaha Mike 35 1-2 3-9 36.4 - - 1 6 7 5 3 3 011 16
Axel Julien 21 1-2 3-4 66.7 1-1 100 1 1 2 3 1 1 012 15
James Palmer 36 5-7 2-7 50 2-5 40 1 7 8 1 0 4 018 13
Jordan Floyd 25 3-8 2-6 35.7 2-3 66.7 0 2 2 3 3 1 114 12
Hugo Benitez 24 2-4 1-1 60 2-2 100 1 1 2 4 1 2 09 12
Maxime Courby 18 0-1 1-3 25 - - 0 3 3 1 0 0 03 4
Kevin Kokila 13 1-3 - 33.3 - - 0 1 1 0 1 0 02 2
Frantz Massenat 15 - 0-1 - - - 0 1 1 0 0 3 00 -3
Alexandre Chassang 10 0-3 0-1 - - - 0 0 0 1 0 1 00 -4

Boulogne-LevalloisBoulogne-Levallois

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Victor Wembanyama 37 7-9 0-3 58.3 9-10 90 2 8 10 2 0 5 423 28
Hugo Besson 31 4-6 2-6 50 - - 0 8 8 5 0 1 014 20
Devante Jones 23 3-5 2-2 71.4 - - 0 2 2 3 2 1 012 16
Bandja Sy 16 3-3 1-1 100 2-2 100 0 3 3 2 1 1 011 16
Ibrahima Faye Fall 27 4-8 0-1 44.4 2-3 66.7 1 8 9 2 1 3 210 15
Aaron Henry 28 5-7 0-2 55.6 2-2 100 0 0 0 1 0 0 112 10
Tremont Waters 31 3-5 1-5 40 2-2 100 0 1 1 5 0 2 011 9
Armel Traore 6 1-1 - 100 - - 1 1 2 0 0 2 12 3
Lahaou Konate 21 - 0-3 - - - 2 2 4 0 3 2 00 2
Steeve Ho You Fat 6 - - NAN - - 0 1 1 1 0 1 00 1
La feuille de match

Compte-rendu

BETCLIC ELITE / JOURNÉE 7

91

95

Score par quart-temps : 14-23, 25-15, 21-22, 16-16, 15-19

LE RÉSUMÉ

L’affiche, Ekinox devenu l’antre de la magie et de la sorcellerie le temps d’un soir, la venue du prodige Wembanyama, le bon début de saison bressan, les raisons sont tellement nombreuses. Le peuple d’Ekinox ne s’est pas trompé et s’est arraché les précieux sésames disponibles à la vente. 

Comment contenir Wembanyama ou le serial scoreur Hugo Besson ? Comment performer 3 jours après l’excellent match contre Lietkabelis ? Des questions que notre sorcier bressan Freddy Fauthoux s’est forcément posé cette semaine avec son staff. Place au duel. Duel De Feu ! 

Le ton est rapidement donné, la Jeu galvanisée par un Ekinox en feu, déclenche à longue distance, 6-2. James Palmer Jr n’a peur de rien, vraiment peur de rien. Le voir attaquer Wembanyama près du cercle, user de feintes et finalement inscrire deux points tout en technique. Les deux équipes s’imposent un défi physique de très haut niveau. Vincent Collet entre très vite dans ses rotations pour tenir ce rythme. Et cette différence de rythme va faire la différence dans la fin du 1er quart, 14-23.

Le jeu reprend mais les espaces sont faibles, seul Axel Julien trouve le cercle à deux reprises et très longue distance, 20-27, puis 23-27 sur une nouvelle bobinette du même Axel Julien. Au forceps, au courage, la Jeu revient à égalité et passe même devant sur un 3 d’Isiaha Mike sur la tête de Victor Wembanyama. Vincent Collet stoppe la série bressane, 13-0. L’arrêt est pertinent, c’est un nouveau match qui commence. Fin de la première mi-temps sur le score de 39-38.

Si près de la gagne...

Le retour de la mi-temps se fait pied au plancher pour nos joueurs, la Jeu inflige un 15-6 et se redonne de l’air, 54-44 (25e) avec plusieurs paniers du toujours déterminé James Palmer Jr. Jusque là peu adroits à longue distance, les Mets trouvent un peu d’adresse avec Hugo Besson, dernièrement drafté par Milwaukee. La tension est palpable au bord du parquet et la Jeu voit les hommes de Vincent Collet revenir, égalité parfaite 60-60. 10 minutes incroyables nous attendent, du moins on l’espère ! 

Floyd et Courby règlent la mire, Jordan va-t-il activer le mode « Kobe Bryant » comme face à Paris Basket ? Le public n’attend que ça. Wembanyama sorti pour retrouver un peu d’oxygène, on sent que la Jeu veut accélérer. 5 points d’avance, 70-65 quand Wemby revient pour le MoneyTime. Deux attaques plus tard et un nouveau 3 de Besson, le score est de nouveau sur une égalité. Il y a un joueur dont on a peu parlé jusque là et pourtant il fait un chantier c’est le gersois Pierre Pelos. Pepe pour les intimes est l’un des plus réguliers dans ce match et c’est encore lui qui vient contrer de manière très autoritaire Ibrahima Fall Faye puis offrir un 2e point d’avance à 100 secondes du terme. La dernière minute est aussi crispée que crispante. Personne ne trouve le cercle et c’est prolongation. Cinq minutes de plus à venir. 

Plus de 3 minutes se sont déjà écoulées et le chassé croisé continue avec un Pelos toujours au four et au moulin. Waters à 3 puis Besson sur transition offrent 4 longueurs au Mets et un premier break, 85-89, 1’20’’ à jouer au tableau d’affichage. Hugo Benitez valide son tir à 3 points mais les Mets sont impeccables sur la ligne des lancers, pour une défaite rageante. Vraiment. Bravo à notre équipe qui a démontré une nouvelle fois sa valeur, aux yeux du monde, NBA comprise. 

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Alors, aviez-vous le bon Prono ?

N’oubliez pas de participer à notre jeu, “LES PRONOS by MINCIDELICE” sur l’application JL Bourg. A chaque match européen, tentez de gagner un cadre photo dédicacé ! Un cadeau offert par notre partenaire Mincidelice 

Crédit photo : 

Les sons du match

Résumé vidéo pour l’après-match de cette 7ème journée de Betclic Elite

BETCLIC ELITE / JOURNÉE 7

91

95

Le résumé vidéo

À propos du match

ven 28 octobre 2022
Betclic Elite #7 – Que la Magie emporte la Jeu
Dans une soirée sous le signe de l'enchantement, nos Rouge et Blanc veulent se relancer…

Les photos du Match