Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
LDLC ASVEL
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Zaccharie Risacher 28 3-3 3-4 85.7 0-1 - 0 5 5 2 3 0 015 23
Isiaha Mike 27 2-4 3-9 38.5 8-8 100 0 2 2 1 0 2 021 14
Kevin Kokila 27 1-2 - 50 5-6 83.3 4 2 6 1 1 0 07 13
Axel Julien 18 2-2 2-3 80 - - 0 0 0 1 0 0 010 10
Maksim Salash 13 2-5 0-2 28.6 - - 0 1 1 2 1 0 04 3
Godwin Omenaka 12 2-2 - 100 - - 0 0 0 0 0 1 04 3
Bryce Brown 17 0-1 1-4 20 - - 0 0 0 2 1 0 03 2
Maxime Courby 12 1-1 0-1 50 0-1 - 0 2 2 0 0 0 02 2
JeQuan Lewis 28 1-6 0-4 10 2-3 66.7 0 1 1 4 3 1 04 1
Jeremy Morgan 18 - 1-5 20 1-2 50 1 0 1 0 0 3 04 -3

LDLC ASVELLDLC ASVEL

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Mike Scott 23 5-6 1-1 85.7 1-1 100 3 5 8 0 0 3 014 18
Youssoupha Fall 22 5-5 - 100 0-2 - 5 5 10 0 0 2 010 16
Joffrey Lauvergne 16 5-7 - 71.4 - - 2 2 4 1 0 3 010 10
Edwin Jackson 19 1-2 1-3 40 1-2 50 1 4 5 3 0 2 16 9
Noam Yaacov 14 1-1 1-3 50 3-3 100 0 0 0 5 0 2 08 9
David Lighty 26 1-2 2-2 75 0-1 - 0 3 3 1 0 2 08 8
Timothe Luwawu-Cabarrot 21 1-5 2-4 33.3 3-3 100 0 1 1 2 1 3 111 7
John Egbunu 14 3-5 - 60 - - 0 1 1 0 0 0 06 5
Paris Lee 26 1-5 0-3 12.5 2-2 100 0 3 3 3 0 0 04 3
Charles Kahudi 15 1-3 - 33.3 1-1 100 1 1 2 0 0 2 03 1
Mbaye Ndiaye 4 0-1 - - - - 0 1 1 0 1 0 00 1
La feuille de match

Compte-rendu

BETCLIC ELITE / JOURNÉE 13

74

80

Score par quart-temps : 16-23 / 17-19 / 25-20 / 16-18

LE RÉSUMÉ

Le rendez-vous de cette dernière journée de Betclic ÉLITE a lieu à Ekinox, avec des supporters burgiens remontés à bloc et une troisième place du classement en jeu.
La bataille est dès le début physique et nos Rouge et Blanc n’ont pour le moment, pas l’adresse escomptée et ce, malgré le bon début de rencontre de Zacc Risacher face à son ancien club (6e 07-11).


LDLC ASVEL emmène la JL Bourg sur un terrain défensif dans ces premières minutes, limitant l’accès au cercle et comptant donc sur les échecs extérieurs. Avec les rotations, la Jeu retrouve des solutions, notamment dans la raquette puisque la dissuasion Youssoupha Fall n’est plus là. Un petit écart est tout de même présent, 16 à 23.

La maladresse reste présente pour nos joueurs qui, malgré des tirs ouverts, n’y parviennent toujours pas. En face, les Villeurbannais réussissent parfaitement à fixer dans l’axe et s’offrirent des opportunités au plus près du panier. Le rythme est cassé et l’écart reste constant (16e 27-35).
Les occasions pour recoller sont là, mais soit la JL laisse des lancers en route, soit elle ne convertit pas. En conséquence, elle laisse une nouvelle fois Timothé Luwawu-Cabarot et ses coéquipiers reprendre le large. De par leur défi physique, les visiteurs commettent beaucoup de fautes, mais cela ne permet pas pour le moment aux hommes de Freddy Fauthoux d’espérer.

Un retour, mais un manque d'adresse

Les esprits s’échauffent dans cette seconde mi-temps. La Jeu essaie encore et encore de recoller mais à chaque fois, il manque ce petit shoot. Jusqu’à la double technique de Joffrey Lauvergne qui réveille tout un public galvanisé par les deux gros tirs de Risacher. L’équipe est dans le coup (26e 50-53).
Est-ce que l’énergie bressanne sera suffisante pour aller renverser le voisin dans ce derby ? Axel Julien vient en mettre un peu plus et pousse encore les siens à revenir pour la première fois à parité dans cette rencontre. Pas loin de passer en tête avant une antisportive de Brown remet un petit écart au tableau d’affichage, nos joueurs peuvent bien sûr y croire 58 à 62.

La reprise de cet ultime acte n’est pas des plus idéales. Avec un 6 à 0, Lyon-Villeurbanne reprend ses distances. Et la JL loupe encore des opportunités pour revenir au plus vite, car en défense, elle se donne pour obtenir des possessions (34e 62-68).
Nos joueurs semblent à la fois si près et à la fois si loin, avec un surplus d’excès de temps à autre. Mais l’ASVEL ne tue pour le moment pas le match. Isiaha Mike ramène un temps les siens à quatre points puis c’est Axel Julien qui les rapproche à trois (38e 70-73). Les stops doivent être faits, le temps tourne, et malheureusement au bout des 24 secondes, les Lyonnais s’en sortent. Avec de grosses défenses, toujours sur le rythme cassé effectué tout au long de la rencontre, ils limitent la Jeu à un ultime retour et s’impose ici, 74 à 80

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©JacquesCormarèche

À propos du match

ven 24 novembre 2023
Betclic Elite #13 – Nouveau derby à Ekinox
Un derby peut en cacher un autre... Après Chalon/Saône le week-end dernier, c'est Lyon-Villeurbanne qui…

Les photos du Match