Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Bourg-en-Bresse
AS Monaco
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Bodian Massa 23 5-5 - 100 2-2 100 1 5 6 1 0 1 012 18
Isiaha Mike 29 3-7 3-6 46.2 - - 1 4 5 3 1 0 115 18
Zaccharie Risacher 30 2-5 3-6 45.5 4-5 80 0 6 6 0 0 1 117 16
Kevin Kokila 17 - - - 6-6 100 2 4 6 0 0 1 06 11
JeQuan Lewis 24 0-2 2-3 40 - - 0 2 2 2 1 1 06 7
Bryce Brown 18 3-3 2-5 62.5 - - 0 0 0 0 0 2 012 7
Earl Rowland 12 3-4 0-1 60 - - 0 0 0 1 0 0 06 5
Hugo Benitez 16 0-1 1-5 16.7 - - 0 5 5 2 0 1 03 4
Maksim Salash 5 1-2 - 50 - - 0 0 0 1 0 0 02 2
Axel Julien 20 1-2 0-4 16.7 0-2 - 0 0 0 6 1 2 02 0
Maxime Courby 5 - 0-1 - - - 0 0 0 0 0 1 00 -2

AS MonacoAS Monaco

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Donta Hall 26 6-8 - 75 0-1 - 3 6 9 0 1 0 312 22
Jaron Blossomgame 30 4-8 2-4 50 7-8 87.5 1 4 5 1 0 2 121 19
Elie Okobo 22 5-8 0-2 50 5-7 71.4 0 5 5 5 0 0 015 18
Alpha Diallo 25 1-2 2-3 60 4-4 100 2 2 4 1 1 2 012 14
Yakuba Ouattara 14 2-2 1-2 75 - - 2 0 2 0 1 0 07 9
Mike James 25 1-5 2-5 30 - - 0 3 3 2 1 1 08 6
John Brown 18 1-3 - 33.3 2-4 50 2 2 4 2 0 2 04 4
Petr Cornelie 5 - 0-2 - 2-2 100 1 1 2 0 0 0 02 2
Matthew Strazel 12 0-1 1-3 25 - - 0 0 0 2 1 2 03 1
Jordan Loyd 24 0-5 0-3 - 1-2 50 1 2 3 4 1 0 01 0
La feuille de match

Compte-rendu

BETCLIC ELITE / DEMI-FINALE
Match 3

81

85

Score par quart-temps : 25-14, 15-25, 20-19, 21-27

LE RÉSUMÉ

Qui sera dos au mur après ce match 3 ? On le saura au moins après quarante minutes de basket de haute intensité entre deux formations qui veulent prendre une option vers la finale. Pour ce match, l’AS Monaco retrouve son leader offensif avec Mike James. Mais pour commencer la rencontre, c’est un tout autre joueur attendu qui fait bonne figure puisque Zaccharie Risacher aligne pas moins de trois tirs à 3 points en trois minutes ! De quoi mettre la Jeu sur de bons rails dès l’entame. En face, la Roca Team n’est pas en reste, elle trouve aussi l’adresse pour alimenter son compteur. On part tout simplement sur un match offensif… jusqu’à ce que les défenses viennent, peut-être, à prendre le pas. Ou que l’adresse burgienne vienne à retomber, car elle est insolente (5e 19-08).
En faisant rentrer un cinq plus tourné vers la défense, notamment avec John Brown III ou Yakuba Ouattara, le leader du championnat régule l’attaque burgienne, sans pour autant parvenir à revenir au contact de ce premier break burgien, 25 à 14.

Monaco montre de forts signes de maladresse. Plusieurs tirs ouverts n’arrivent pas au fond du cercle et la JL en profite pour continuer d’artilleur sur transition. Avec les fautes, les visiteurs parviennent à décrocher des 2+1 qui les font avancer un peu plus vite au tableau d’affichage (15e 35-25).
Il faut dire qu’il y a déjà sept fautes à zéro contre la Jeu et c’est une série offerte sur un plateau par un duo… Ekinox peut gronder, car il faudra attendre plus de sept minutes avant la première faute monégasque. Mais le mal est fait, car le retour est désormais là pour Monaco même si les premiers lancers francs de la soirée pour nos Rouge et Blanc arrivent avant la pause afin de laisser l’équipe en tête à la pause, 40 à 39.

Break final pour Monaco

Les compteurs sont quasiment remis à zéro, à noter la perte de Maksim Salash, souffrant. Ce fût le cas lors des deux précédents matchs à un moment de la rencontre. La JL doit trouver plus d’agressivité et tenter de percer le rideau adverse pour prendre cette manche. Et surtout ne pas laisser trop de seconde chance aux joueurs de la principauté. Et les mouches changent d’âne niveau réussite puisque l’ASM enchaine trois primés qui les font passer en tête pour la première fois dans cette soirée (25e 45-48).
Petite révolte rouge et blanche qui prend place via un 10 à 0 qui réveille les supporters. Le match n’est pas encore lâché par les deux formations et Kevin Kokila se retrouve souvent sur la ligne des lancers francs pour faire un bien fou à ses coéquipiers en termes de scoring. Ce match est du niveau d’une demi-finale de Playoffs, 60 à 58.

Le mano-à-mano se poursuit alors que la Roca Team parvient à remettre du rythme et de la dureté en défense. Par un 6 à 0, le ton est bien donné. Pour autant, le contact est vite retrouvé pour la JL  et le temps tourne vers un money time chaud bouillant même si une antisportive à l’encontre d’Isiaha Mike vient un peu faire mal au moral (35e 65-70).
Au pire moment, la Jeu est dans la pénalité et une nouvelle fois, ce sont les Monégasques qui en profitent pour alimenter leur compteur. Avec huit points de retard, il faut sortir le grand jeu. Zacc Risacher montre la voie avec quatre points de suite. C’est même un retour à une longueur qui s’effectue grâce à Bryce Brown, mais Mike James vient sortir de sa boite pour lui répondre et mettre une grosse option sur ce match (39e 74-78). Jaron Blossomgame en tueur brandit le tir primé synonyme sûrement de gagne, même si Isiaha Mike vient lui répondre rapidement. Un stop rapide est obligatoire à un peu moins de 28 secondes du terme. Mais ce ne sera pas le cas et Monaco boucle le match aux lancers, 81 à 85.

Il faudra donc gagner jeudi pour aller chercher le match 5 à Monaco et continuer à croire en un exploit.

Les scoreurs : Risacher 17, Mike 15, Brown 12, Massa 12, Lewis 6, Rowland 6, Kokila 6, Benitez 3, Salash 2, Julien 2, Courby 0, Sow D.N.P

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©Jacques Cormarèche

À propos du match

lun 27 mai 2024
Playoffs 1/2 Match #3 – Conserver l’avantage du parquet
La Jeu a créé la sensation en récupérant l'avantage du terrain lors de sa victoire…

Les photos du Match