Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

Monaco
Bourg-en-Bresse
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

MonacoMonaco

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Norris Cole 29 5-5 3-6 72.7 3-3 100 0 2 2 3 0 2 022 22
Anthony Clemmons 26 4-7 2-3 60 4-6 66.7 1 3 4 4 0 0 018 20
Kim Tillie 18 2-3 1-2 60 - - 2 4 6 4 3 0 07 18
Demarquis Bost 27 1-2 4-6 62.5 2-3 66.7 1 0 1 6 1 3 016 17
Wilfried Yeguete 17 2-4 - 50 0-2 - 3 2 5 2 2 1 34 11
Eric Buckner 22 3-7 - 42.9 1-2 50 0 4 4 0 1 0 07 7
Yakuba Ouattara 23 2-5 2-3 50 - - 0 1 1 0 0 0 010 7
Jaleel O'brien 8 0-3 - - 6-6 100 0 1 1 1 1 0 06 6
Paul Lacombe 12 2-4 - 50 0-1 - 1 1 2 0 1 2 04 2
Landing Sane 13 - 0-2 - - - 0 1 1 0 0 0 00 -1

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Jackie Carmichael 24 5-7 - 71.4 8-9 88.9 2 5 7 2 0 1 118 24
Jamar Wilson 29 1-3 2-4 42.9 3-4 75 2 4 6 7 1 2 011 18
Danilo Andjusic 31 2-2 3-6 62.5 2-2 100 0 2 2 7 1 4 015 18
Maxime Courby 20 3-3 1-3 66.7 4-4 100 2 1 3 1 0 0 013 15
Pierre Pelos 25 4-7 1-4 45.5 - - 0 7 7 1 0 1 011 12
Frejus Zerbo 10 2-3 - 66.7 - - 0 1 1 2 0 0 04 6
Hugo Benitez 5 - 1-1 100 - - 0 0 0 1 1 0 03 5
Zachery Peacock 18 1-2 0-1 33.3 1-1 100 1 2 3 2 1 4 03 3
Mbaye Ndiaye 1 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
Johan Randriamananjara 1 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0
Chris Johnson 32 1-3 2-9 25 1-1 100 1 1 2 0 0 4 09 -2
La feuille de match

Compte-rendu

A Monaco, la JL n’était pas loin de mettre fin à l’invincibilité de leurs hôtes.

94

89

✈️ Salle Gaston Médecin
(Monaco)

📅 15ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Lundi 23 décembre à 20h45

LE FILM DU MATCH

Clemmons et Andjusic, un duel qu’on devrait voir beaucoup durant cette rencontre et qui se montre dès le début puisque l’américain score cinq points alors que le serbe en inscrit deux. Jamar Wilson (11 points, 6 rebonds et 7 passes) enchaîne avec un primé et la Jeu manque de passer en tête avant un panier dans la peinture de Buckner. Andjusic continue de percuter la défense monégasque avec réussite et après un primé de Bost, Wilson l’imite avec réussite (3e 10-09). Les Bressans tiennent le face à face avant que l’ASM ne passe une série via Anthony Clemmons (18 points, 4 rebonds et 4 passes), Tillie et Lacombe. Savo Vučević en profite alors pour arrêter la partie. Carmichael règle un tir aux lancers francs fébrile depuis quelques rencontres avec un 2/2. Cela permet d’ailleurs aux Burgiens de se remettre en route puisqu’Andjusic de loin et Peacock avec le and-one répondent au 7 à 0 par un 8 à 0 (6e 16-17).

Cole, double champion NBA, entre en jeu et score dès sa première possession. En face de lui, Benitez du haut de ses dix-huit ans n’a pas peur d’aller au charbon, même s’il se fait contrer. Ouattara et Cole vont alors chercher des points en pénétration pour remettre la Roca Team en tête (8e 23-17). Zerbo à l’intérieur puis Courby aux lancers ne laissent néanmoins pas les locaux tranquilles. Tout comme Andjusic qui envoie encore à 3 points après un tir mi-distance de Cole. La dernière possession permet même à Zerbo de trouver Pelos seul dans la peinture et de passer devant après dix minutes, 25 à 26.

Monaco règle sa défense

Benitez en fin de la première possession envoie un missile dans le corner qui rentre. Mais quelques petites pertes de balles ne permettent pas à Bourg de prendre un peu plus d’avance. Buckner en contre-attaque puis Ouattara à 3 points lancent une nouvelle série monégasque. Carmichael offre une nouvelle égalité à la Jeu, mais Ouattara court plus vite que tout le monde. Cole joue de son expérience pour aller chercher une faute sur son double pas. Carmichael réduit une nouvelle fois la marque avant un primé de Kim Tillie (7 points, 6 rebonds et 4 passes) (35e 38-33). 

La défense s’est donc resserrée sur les Burgiens et la réussite longue distance des hôtes commence à faire du mal. En effet, Bost et Clemmons inscrivent deux primés qui font passer l’écart à plus de dix points. Si Savo Vučević prend un temps mort, cela ne coupe pas l’adresse des joueurs du Rocher puisque Cole et Lacombe y vont aussi de leur petit tir (70% de réussite au shoot total). Johnson et Pelos arrivent enfin à stopper la grosse série avec deux tirs à 3 points qui provoquent le premier arrêt de Sasa Obradovic (38e 49-39). Danilo Andjusic (17 points et 7 passes) et Carmichael sur la ligne réduisent eux aussi la marque et la JL peut souffler un peu avant la pause, 49 à 43.


Buckner impose son physique dès le retour des vestiaires dans la peinture. Wilson inscrit lui son deuxième tir longue distance du match et la JL garde le contact. Sur deuxième chance Tillie ne se fait pas prier, mais la JL avance toujours par passe de trois points puisque Johnson complète un 2+1. Quelques primés sont ratés, mais Pelos dans la peinture réduit toujours l’écart. Malheureusement, Bost et Ouattara marquent de loin et tout est à refaire (23e 59-51). Johnson se rattrape de sa bourde précédente où il avait rendu rapidement la balle aux Monégasques. C’en suit une antisportive sur Jackie Carmichael (18 points et 7 rebonds) qui sanctionne directement les locaux, car l’intérieur réussit ses deux tentatives avant qu’Andjusic ne dégaine à 3 points. Nos Rouge et Blanc reviennent alors à parité et envoient tout le monde sur le banc (25e 59-59). 

Dans la pénalité, Monaco donne la main à la JL pour une courte durée puisque Clemmons s’en va stopper la série. Carmichael répond directement, mais Dee Bost (16 points et 6 passes) envoie de très très loin pour soulager les siens. En ajoutant une pénétration, le meneur fait lever la salle Gaston Médecin. Carmichael reste néanmoins présent avec désormais un tir en tête de raquette. D’ailleurs, les deux joueurs sont en pleine bourre dans ce troisième acte avec une énième pénétration du meneur et un 2+1 du pivot (28e 68-67). Un petit manque de lucidité en fin de quart permet alors à O’Brien et Clemmons de scorer. La carte Courby est alors jouée avec un tir à 3 points puis Carmichael rate son premier lancer de la partie. À dix minutes du terme, la Jeu est bien là, dans le match, 74 à 71.

La JL peut jouer le coup

En pleine concertation dès les premières minutes de cet ultime quart-temps, les joueurs bressans espèrent bien jouer le coup à fond. Courby donne le ton avec deux lancers francs pour rester dans ce mano à mano. Monaco reste clutch avec Ouattara qui aligne de loin. Yeguete et Buckner poursuivent et la JL doit de nouveau trouver des ressources pour recoller. Difficile, car la Roca Team ne réduit pas son intensité défensive. Savo Vučević doit vite remobiliser toute sa troupe (33e 83-73). Sauf que Norris Cole (22 points et 3 passes) envoie à son tour de loin et comme en première mi-temps, l’avance passe au-dessus des dix longueurs. C’est alors Wilson qui va provoquer une faute au plus près du cercle. Courby et Zerbo en tête de raquette laissent tout de même un espoir à quelques instants du money-time (36e 87-79).


La Jeu peut revenir à plusieurs reprises, mais les primés ne tombent pas dedans. Courby est au rendez-vous, mais Monaco tient son avance. Surtout que les ratés s’enchaînent de tous les côtés et personne n’en profite vraiment. Pelos donne un dernier espoir à -6 à l’entrée de la dernière minute. Sauf que Cole à 3 points semble bien sceller la fin de ce match. Max Courby (13 points et 3 rebonds) et Andjusic inscrivent les derniers points burgiens qui sont défaits avec les honneurs 94 à 89. Rares sont les équipes à venir mettre autant de points sur le Rocher, la Jeu est même loin devant les 76 points d’Orléans qui en avait pris 108.

LE CHIFFRE DU MATCH
0
rebonds

La JL a dominé dans plusieurs domaines ce lundi soir : les rebonds (36 à 28), les passes (23 à 20) ou même l’adresse à 2 points (65 % à 50 %). Mais la différence s’est peut-être faite aux balles perdues (9 à 16) et au tir longue distance (37 % à 52 %).

LE BRESSAN DU MATCH

Jackie Carmichael

18

points

7

rebonds

2

passes

23

évaluation

LES ESPOIRS

63

75

Tom Dary-Sagnes a une nouvelle fois porté la team Espoir sur ses épaules avec une grosse adresse longue distance. La Jeu conserve donc sa deuxième place au chaud avant les fêtes avec un bilan de 15 victoires pour 2 défaites.

©Serge Haouzi

Les photos du Match