Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrierVoir le calendrier

Stats du match

LDLC ASVEL
Bourg-en-Bresse
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

LDLC ASVELLDLC ASVEL

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Antoine Diot 21 0-3 5-10 38.5 7-7 100 2 2 4 4 4 3 022 23
Kevarrius Hayes 23 3-6 - 50 5-7 71.4 6 2 8 0 1 2 211 15
Paul Lacombe 18 2-5 0-1 33.3 4-4 100 5 3 8 2 0 1 08 13
David Lighty 27 4-6 0-1 57.1 4-5 80 0 4 4 1 0 2 012 11
Norris Cole 28 3-8 1-2 40 1-2 50 1 1 2 2 0 0 110 8
Amine Noua 15 2-3 1-3 50 - - 3 1 4 0 1 1 07 8
Charles Kahudi 32 0-2 3-6 37.5 - - 0 1 1 2 0 0 19 8
Moustapha Fall 24 4-9 - 44.4 2-6 33.3 1 0 1 2 1 0 210 7
Rihards Lomazs 11 2-2 0-2 50 1-1 100 0 0 0 1 1 0 05 5
Allerik Freeman 16 - 1-2 50 5-8 62.5 0 0 0 0 0 3 08 1
Matthew Strazel 10 - 0-1 - - - 0 0 0 0 0 1 00 -2

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Danilo Andjusic 33 2-7 3-5 41.7 9-12 75 0 5 5 4 1 1 122 22
Zachery Peacock 37 5-6 2-4 70 6-6 100 0 3 3 2 0 3 022 21
Zack Wright 34 5-10 2-2 58.3 5-7 71.4 3 1 4 3 1 1 021 21
Alen Omic 35 4-6 - 66.7 2-2 100 2 5 7 2 2 1 110 19
Thomas Scrubb 30 5-10 0-2 41.7 2-2 100 3 5 8 0 3 0 012 16
Luka Asceric 14 1-2 2-4 50 2-2 100 0 3 3 1 0 1 010 10
Maxime Courby 19 - 0-1 - 1-2 50 1 2 3 1 1 0 01 4
Pierre Pelos 10 1-3 0-1 25 2-2 100 1 0 1 0 1 1 04 2
Hugo Benitez 3 - - NAN - - 0 1 1 0 0 0 00 1
Thibault Daval-Braquet 2 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 10 1
Kadeem Allen 8 1-1 - 100 - - 0 0 0 1 1 3 02 1
La feuille de match

Compte-rendu

Un derby exceptionnel qui se termine par une deuxième victoire all-time sur le parquet de l’Astroballe.

JEEP® ELITE / JOURNÉE 3

LDLC ASVEL

102

104

JL BOURG

Score par quart-temps : 19-23, 27-27, 17-17, 26-22, 13-15

LE résumé

Premier derby de la saison

Un contexte particulier une nouvelle fois pour cette nouvelle rencontre de basket. Après le huis clos de mercredi à Istanbul, c’était au tour des 1000 spectateurs de l’Astroballe ce samedi pour la JL Bourg.

Débuts presque classiques pour les Bressans qui passent par Peacock et Andjusic pour inscrire leurs premiers points. Adroits, mercredi, les joueurs de Savo Vučević le restent pour le moment puisque Wright et Peacock alignent à leur tour de derrière l’arc, provoquant ainsi le premier arrêt de jeu du soir de TJ Parker (3e 04-11). Villeurbanne rectifie le tir avec Kahudi et Cole, mais nos Burgiens restent collectifs en attaque et gardent le rythme (6e 11-19).  Wright donne parfaitement la cadence dans un match qui se déroule sur un faux rythme. Lacombe l’imite avec deux percussions qui font recoller LDLC ASVEL qui n’est pas très loin après dix minutes, 19 à 23.

Le compteur burgien monte à quatre fautes en un peu plus de trente secondes et met l’équipe directement dans la pénalité. La cinquième faute arrivant vite, Freeman aux lancers puis Lomazs en contre-attaque peuvent faire passer les leurs en tête pour la première fois de la rencontre. Savo Vučević ne tarde pas à stopper les hostilités alors que la Jeu rencontre des difficultés des deux côtés du parquet depuis la fin du premier acte. Le retour du capitaine qui enclenche directement à 3 points soulage la troupe, mais Freeman répond dans la foulée. Les sanctions continuent, mais Bourg tient avec cette fois Asceric dans le corner. Peacock et Cole poursuivent avec réussite et le face à face reste très équilibré (15e 35-34). Wright est toujours aussi clutch sur le parquet, malgré ses 35 ans, en allant chercher le 2+1 dans la peinture face à la défense intense du double champion NBA, Norris Cole. Kahudi et Andjusic se répondent quant à eux à 3 points alors que quelques instants plus tard, c’est Asceric qui entre dans la danse. Les fautes rééquilibrées depuis quelques minutes, Andjusic et Pelos recreusent un court écart. Lighty conclut finalement et la JL Bourg reste sur son avance, 46 à 50.

Diot dans la peau d'Hitchcock

Fall profite de l’absence d’Omic dans la peinture pour prendre ses aises. Mais deux interceptions terminées par un énorme duuuunk dans le trafic de Scrubb et un panier sous le cercle de Pelos ne laissent pas douter les Rouge et Blanc. Le temps mort rhodanien est rapide. Comme celui qui va suivre après le nouveau coup de massue de Fall et le tir longue distance de Noua. Le temps fort est vraiment du côté des protégés de Tony Parker et les Aindinois essaient de laisser passer l’orage (34e 70-71).
Wright vient enfin trouver une solution sur jeu placé avant de délivrer une belle passe à Peacock qui termine avec la planche. Pour la JL, l’objectif est de toujours tenir et un nouveau stop sur le parquet de l’Astroballe finit par une filoche à deux points d’Andjusic. À l’aube du money-time, le plus gros écart du match se fait savoir avec les deux lancers-francs du capitaine. Un Peacock encore une fois remarquable qui va chercher deux nouveaux points après le petit tir de Cole (38e 74-83). Omic sort alors un gros contre sur Lacombe qui semble être le tournant final de cette rencontre. Surtout quand les rebonds offensifs tombent pour la Jeu. Andjusic et Omic font dans le même temps le job sur la ligne, et ce, même si Diot réussit un tir lointain. Le Bressan d’origine profitera d’une antisportive et d’une faute sur un primé pour ajouter cinq nouveaux points. Et on peut dire qu’il a raison de tout donner, car une nouvelle interception lui permet de remettre un nouveau tir lointain. Courby sur la ligne ne fait que le ½ et ce qu’on pouvait attendre arrive. Avec cinq secondes, Diot fait mouche. La prolongation est là et on peut dire que la Jeu a eu un gros excès de confiance et à laisser Diot inscrire 15 à 3 dans le final, 88 à 88.

Hayes avec un dunk et Omic avec une claquette démarrent forts la prolongation. L’ASVEL a plusieures occasions de prendre la main, mais c’est Andjusic qui va provoquer la cinquième faute de Lacombe. Le seul leitmotiv est la défense pour les deux formations et Bourg réalise un stop qui donne un magnifique tir à 3 points dans un fauteuil à Wright. La petite avance de cinq points n’est pas pour rassurer l’effectif burgien, car Andjusic sort pour cinq fautes avec une technique en prime. Cela offre trois lancers francs à Lighty qui n’en convertit que deux (43e 93-96).
Asceric remplace alors parfaitement Andjusic en allant à son tour s’infiltrer dans la peinture et en finissant avec la planche. Mais il va falloir éviter ces fautes qui donnent des points faciles à Diot and co. À une minute du terme, Lighty remet les siens à une longueur puis c’est Hayes qui va chercher le and-one. Ratant sa tentative, cela finit par une faute sur Scrubb qui ne se fait pas prier pour redonner le petit point d’avance. Il fait chaud et une mauvaise passe finit dans les mains de Scrubb. Wright obtient une faute pour remettre trois petits points d’avance. On a déjà vu ça… et avec moins de temps. Quatorze secondes et neuf dixièmes pour les locaux qui prennent le temps mort. Diot est encore trouvé, mais cette fois, ça ne finit pas au fond. Asceric provoque l’ultime faute et ne tremble pas. Il le fallait avec Diot qui entre un dernier primé. On n’est pas passé loin de la correctionnelle, mais le succès est là, 102 à 104 ! La JL est invaincue cette saison, 4 matchs, 4 victoires !

© Jacques Cormarèche

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

40
% au tir

Une nouvelle fois cette saison, la Jeu dépasse la barre des 50 % au tir sur la soirée. De quoi tenir cette balle victoire sur le parquet de l’amarda Villeurbannaise.

LE BRESSAN DU MATCH

DANILO ANDJUSIC

22

points

5

rebonds

4

PASSES

22

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

Retrouvez les réactions après le succès incroyable contre LDLC ASVEL.

JEEP®ELITE / JOURNÉE 3

LDLC ASVEL

102

104

JL BOURG

Encore une grosse victoire ! La Jeu n’est pas passée loin de se faire griller la victoire sur cette rencontre à cause, qui plus est, d’un Bressan : Antoine Diot. Mais nos Rouge et Blanc ont su se relever avec force et l’emporter au bout des prolongations. On aime !

LES Réactions

Au micro Radio Scoop de Gaël Berger.

Les photos du Match