Toutes les statistiques

?Télécharger le calendrier

Stats du match

Joventut Badalona
Bourg-en-Bresse
0
Rebonds total
0
0
Passes décisives
0
0
Interceptions
0
0
Balles Perdues
0
0
Évaluation
0

Joventut BadalonaJoventut Badalona

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Xabier Lopez-Arosteguj 27 2-7 5-8 46.7 4-4 100 2 4 6 1 1 1 023 22
Vladimir Brodziansky 22 6-6 1-2 87.5 - - 0 4 4 2 1 3 115 19
Nenad Dimitrijevic 22 3-5 1-2 57.1 4-4 100 1 1 2 5 1 3 013 15
Ante Tomic 24 3-5 - 60 - - 3 3 6 5 1 3 06 13
Simon Birgander 11 2-4 - 50 - - 3 5 8 1 1 0 04 12
Conor Morgan 17 3-4 2-6 50 2-2 100 0 1 1 1 0 0 014 11
Joel Parra 20 1-2 0-1 33.3 - - 1 3 4 1 1 0 02 6
Shawn Dawson 18 1-2 2-5 42.9 - - 0 2 2 0 0 1 08 5
Albert Ventura 15 1-1 1-1 100 - - 0 0 0 0 0 0 05 5
Ferran Bassas 17 0-2 0-2 - - - 0 0 0 5 1 0 00 2
Arnau Parrado 2 - - NAN - - 0 0 0 0 0 0 00 0

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

Joueur MIN Tirs 2 Tirs 3 % Tirs LF % LF RO RD REB PD INT BP CTR PTS EVAL
Kadeem Allen 20 3-6 1-1 57.1 1-2 50 1 1 2 3 3 0 110 15
Luka Asceric 23 1-2 3-4 66.7 2-2 100 1 2 3 1 0 1 013 14
Thomas Scrubb 27 2-6 1-3 33.3 2-2 100 3 6 9 1 3 3 09 13
Maxime Courby 22 0-3 3-4 42.9 2-2 100 1 1 2 1 0 0 011 10
Alen Omic 36 5-9 - 55.6 0-2 - 4 3 7 2 0 3 010 10
Danilo Andjusic 28 2-8 2-4 33.3 6-6 100 1 2 3 2 0 4 016 9
Pierre Pelos 24 1-3 0-1 25 2-2 100 0 2 2 3 1 0 04 7
Hugo Benitez 16 1-4 0-2 16.7 - - 0 3 3 0 0 2 02 -2
La feuille de match

Compte-rendu

7DAYS®EUROCUP / JOURNÉE 7

JOVENTUT
BADALONA

90

75

JL
BOURG

Score par quart-temps : 18-15, 28-17, 22-26, 22-17

LE résumé

En cette fin décembre, fin d’une année si particulière, pas de All Star Game, mais un rattrapage d’un match d’Eurocup. Destination Badalone, dans la grande banlieue barcelonaise. Ce soir, à l’issue de cette rencontre, la JL concluera la première phase européenne de son histoire, avant de se projeter sur un Top16 déjà acquis, il ne manque plus que le classement final et la composition du groupe afférent. 

Pour cette dernière de 2020, Savo Vucevic a lancé un cinq inédit au coup d’envoi avec Hugo Benitez, Danilo Andjusic, Luka Asceric, Thomas Scrubb & Alen Omic. C’est par un festival de maladresses que cette rencontre a démarré, entre balles perdues ou tirs ratés, cela des deux côtés. Cependant, ce fut de courte durée,  les locaux prennent rapidement un premier avantage, 11-2 suite à un premier missile. Une interception suivie d’un dunk de Thomas Scrubb, un panier sur pénétration d’Andjusic et un triplé d’Asceric ont permis un rapide retour 13-9 après 6 minutes. La JL a enfin lancé son match. Alen Omic sur la ligne aurait même pu ramener les siens à deux unités, mais il n’a converti aucun des deux lancers, Kadeem lui n’en réussit qu’un. De l’autre côté du terrain, nos hommes sont bien en place, coupent les lignes de place, et obtiennent du jeu rapide. Le premier acte s’achève sur le score de 18-15

Dès la reprise, et comme depuis le début de la rencontre, nos hommes souffrent au rebond, ce qui offre de nombreuses occasions aux espagnols de trouver le chemin du filet. Les catalans en profitent pour se créer un nouvel écart avec un 13-4 tranchant, portant le score à 28-19. Heureusement, Danilo à longue distance sur le jeu de transition et Max sur la ligne des lancers maintiennent l’équipe à flot (32-27). Pour ce match sans grand enjeu, Savo Vucevic a décidé pour l’instant de faire l’impasse sur la présence de Captain Zack Peacock. L’écart oscille entre 5 et 10 points, ce qui pousse le coach monténégrin de la Jeu à prendre un nouveau temps-mort (36-27). Particulièrement ciblé par la défense de Badalone, Danilo profite des rares moments de liberté pour scorer, 12 points à 3/8 à la pause et un débours de 14 points, 46-32

Trop diminués pour répondre au défi physique

La pause a fait du bien à nos joueurs qui sont sur le parquet avec de belles intentions. Kadeem Allen aligne 5 points, ils reviennent à 48-39. Rappelons-le, la Jeu est ce soir privée de ses deux guides, Zack Wright & Zack Peacock, deux joueurs qui manquent pour répondre au défi physique imposé par leurs hôtes, et sans oublier l’absence de Thibault Daval-Braquet et Théo Rey. Petit à petit, nos joueurs grignotent tant bien que mal l’écart, cela avant avant que Lopez n’inscrive un nouveau 3 points. Imités par Dimitrijevic puis par Dawson, les joueurs de Badalone s’offrent le plus grand écart du match, 63-48. Plusieurs mésententes burgiennes profitent immédiatement. Passage difficile pour nos joueurs. Seul Asceric par deux fois à longue distance répond présent. Comme à Limoges ou à Dijon, nos joueurs ne lâchent rien et c’est ce que l’on aime chez eux. Le 3ème quart se termine sur un avantage de 10 points pour les coéquipiers d’Ante Tomic 68-58. A 10 minutes du coup de buzzer final, tout est encore possible. La JL va-t-elle réaliser un hold-up ? A suivre. 

A l’instar des trois premiers quarts, l’entame de cette période est une nouvelle fois favorable à nos adversaires d’un soir avec un écart rapidement porté à 15. On se dirige vers une défaite. Les espagnols en confiance jouent un basket libre et offensif. Lopez, encore lui, score à longue distance, encore et encore. Savo et son staff l’ont compris, la messe est dite 83-64. Le coach espagnol en profite lui pour ouvrir son banc et offrir des minutes aux jeunes. 

La première phase de groupe se conclut sur cette défaite, 90-75, sans conséquence. La JL est qualifiée, et en vacances, bien méritées après ce début de saison très réussie.

L’aventure continue. Rendez-vous en 2021 ! 

Crédit photo ©JOVENTUT Badalona

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
% à 2 points

Si nos joueurs n’ont quasi rien gâché sur la ligne (15/18), se sont montrés très adroits à 3 points (10/19), ils ont été très maladroits à 2 points, ratant trop de paniers faciles.

LE BRESSAN DU MATCH

Kadeem Allen

10

points

3

rebonds

3

PASSES

18

évaluation

LES STATISTIQUES

Les sons du match

7DAYS®EUROCUP / JOURNÉE 7

JOVENTUT
BADALONA

90

75

JL
BOURG

Score par quart-temps : 18-15, 28-17, 22-26, 22-17

LE résumé

En cette fin décembre, fin d’une année si particulière, pas de All Star Game, mais un rattrapage d’un match d’Eurocup. Destination Badalone, dans la grande banlieue barcelonaise. Ce soir, à l’issue de cette rencontre, la JL concluera la première phase européenne de son histoire, avant de se projeter sur un Top16 déjà acquis, il ne manque plus que le classement final et la composition du groupe afférent. 

Pour cette dernière de 2020, Savo Vucevic a lancé un cinq inédit au coup d’envoi avec Hugo Benitez, Danilo Andjusic, Luka Asceric, Thomas Scrubb & Alen Omic. C’est par un festival de maladresses que cette rencontre a démarré, entre balles perdues ou tirs ratés, cela des deux côtés. Cependant, ce fut de courte durée,  les locaux prennent rapidement un premier avantage, 11-2 suite à un premier missile. Une interception suivie d’un dunk de Thomas Scrubb, un panier sur pénétration d’Andjusic et un triplé d’Asceric ont permis un rapide retour 13-9 après 6 minutes. La JL a enfin lancé son match. Alen Omic sur la ligne aurait même pu ramener les siens à deux unités, mais il n’a converti aucun des deux lancers, Kadeem lui n’en réussit qu’un. De l’autre côté du terrain, nos hommes sont bien en place, coupent les lignes de place, et obtiennent du jeu rapide. Le premier acte s’achève sur le score de 18-15

Dès la reprise, et comme depuis le début de la rencontre, nos hommes souffrent au rebond, ce qui offre de nombreuses occasions aux espagnols de trouver le chemin du filet. Les catalans en profitent pour se créer un nouvel écart avec un 13-4 tranchant, portant le score à 28-19. Heureusement, Danilo à longue distance sur le jeu de transition et Max sur la ligne des lancers maintiennent l’équipe à flot (32-27). Pour ce match sans grand enjeu, Savo Vucevic a décidé pour l’instant de faire l’impasse sur la présence de Captain Zack Peacock. L’écart oscille entre 5 et 10 points, ce qui pousse le coach monténégrin de la Jeu à prendre un nouveau temps-mort (36-27). Particulièrement ciblé par la défense de Badalone, Danilo profite des rares moments de liberté pour scorer, 12 points à 3/8 à la pause et un débours de 14 points, 46-32

Trop diminués pour répondre au défi physique

La pause a fait du bien à nos joueurs qui sont sur le parquet avec de belles intentions. Kadeem Allen aligne 5 points, ils reviennent à 48-39. Rappelons-le, la Jeu est ce soir privée de ses deux guides, Zack Wright & Zack Peacock, deux joueurs qui manquent pour répondre au défi physique imposé par leurs hôtes, et sans oublier l’absence de Thibault Daval-Braquet et Théo Rey. Petit à petit, nos joueurs grignotent tant bien que mal l’écart, cela avant avant que Lopez n’inscrive un nouveau 3 points. Imités par Dimitrijevic puis par Dawson, les joueurs de Badalone s’offrent le plus grand écart du match, 63-48. Plusieurs mésententes burgiennes profitent immédiatement. Passage difficile pour nos joueurs. Seul Asceric par deux fois à longue distance répond présent. Comme à Limoges ou à Dijon, nos joueurs ne lâchent rien et c’est ce que l’on aime chez eux. Le 3ème quart se termine sur un avantage de 10 points pour les coéquipiers d’Ante Tomic 68-58. A 10 minutes du coup de buzzer final, tout est encore possible. La JL va-t-elle réaliser un hold-up ? A suivre. 

A l’instar des trois premiers quarts, l’entame de cette période est une nouvelle fois favorable à nos adversaires d’un soir avec un écart rapidement porté à 15. On se dirige vers une défaite. Les espagnols en confiance jouent un basket libre et offensif. Lopez, encore lui, score à longue distance, encore et encore. Savo et son staff l’ont compris, la messe est dite 83-64. Le coach espagnol en profite lui pour ouvrir son banc et offrir des minutes aux jeunes. 

La première phase de groupe se conclut sur cette défaite, 90-75, sans conséquence. La JL est qualifiée, et en vacances, bien méritées après ce début de saison très réussie.

L’aventure continue. Rendez-vous en 2021 ! 

Crédit photo ©JOVENTUT Badalona

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
% à 2 points

Si nos joueurs n’ont quasi rien gâché sur la ligne (15/18), se sont montrés très adroits à 3 points (10/19), ils ont été très maladroits à 2 points, ratant trop de paniers faciles.

LE BRESSAN DU MATCH

Kadeem Allen

10

points

3

rebonds

3

PASSES

18

évaluation

LES STATISTIQUES

À propos du match

mar 29 décembre 2020
Eurocup #7 – Une première place pour finir 2020 en beauté ?
Pour son ultime rencontre de l'année 2020, la Jeu va conclure sa première phase d'Eurocup…
mar 29 décembre 2020
Voyage à… #7 – Badalona
Qui est notre adversaire ? Dans quelle ville se trouve-t-il ? Découvrez en plus sur…

Les photos du Match