Pour cette dernière journée de l’année, le palio n’affiche pas complet mais le BDB peut compter sur un public chaud qui scande au coup d’envoi qu’”ici, ici, c’est Boulazac !”. Dans le cadre des journées de Noël, les joueurs de Boulazac offrent même un cadeau à chacun des joueurs bressans, pour qui le plus beau des cadeaux serait de repartir avec la victoire.

Dubiez n’attend pas pour ouvrir le score à 3 pts. Le BDB entre très bien dans cette rencontre, contrairement à la JL, et mènent 11-4 après 2 minutes, et un 1er temps mort de Fred Sarre. Les bressans resserrent la défense pour réduire l’écart, 15-11. Mais les locaux réussissent un 6-0 pour se redonner de l’air, 21-11, alors qu’il reste 4 min dans ce 1er 1/4 temps. Alexis Tanghe entre en jeu et marque un dunk en contre-attaque sur un ballon gagner en défense. Dans l’élan, la JL recolle au score avec le 1er panier à 3 pts réussi par Bassett, 23-19. Les 2 équipes rejoignent le banc à 27-24 pour le BDB.

Le jeu reprend avec une possession pour la JL et 2 pts de Bassett. Le match est engagé et la bagarre est intense sur tous les ballons, comme sur cette action ou la JL va gagner le ballon en défense avant de la perdre et de le regagner sur la même contre-attaque. Les rouges reviennent à 31 partout et passent même devant pour la 1ère fois 33-31 à 7 minutes de la mi-temps. Les 2 équipes ne lâchent rien et il faut un petit coup de pouce de l’arbitre, faute plus faute technique sifflée à Philippe Braud, pour permettre au BDB de reprendre un petit avantage 43-38, avec 4 min. à jouer. Une nouvelle fois, la Jeu revient, 44-42, mais Siggers marque 6 points en moins d’une minute. Les bressans ne craquent pas, Flowers puis Darnauzan, permettent de rentrer aux vestiaires à -2, 50-48.

Alexis Tanghe, qui a été dominateur sous le panier en 1ère mi-temps avec 10 rebonds et 11 points, reprend avec les mêmes intentions. Après 4 minutes, les bressans mènent 58-54 mais sur le panier marqué en contre-attaque Simon Darnauzan finit dans les tribunes et se coupe au niveau de la main gauche, ce qui l’oblige à quitter le parquet pour se faire soigner. La JL reste devant sur quasiment tout ce 1/4 temps mais Boulazac reprend l’avantage 68-66 alors qu’il reste un peu plus d’une minute.

Les 2 équipes sont les yeux dans les yeux pour attaquer ce dernier 1/4 temps, 70 partout. Les rouges sont déterminés mais ne parviennent pas à décrocher leur adversaire du soir, 74-71, à 7 min. du coup de sifflet final. Kevin Corre marque 2+1, 77-71. Sur l’action suivante, Smith et Corre s’expliquent mais tous le monde sait qu’ici c’est Boulazac, les arbitres aussi : faute anti-sportive contre le bressan après un long moment de flou artistique. Le BDB se rapproche et la salle s’enflamme. Bassett rajoute 2 points mais, comme si çà ne suffisait pas, Kevin Corre prend sa 5ème faute et le coach une technique. Il reste 2’30 et les locaux sont revenus à 2 points, 79-77. Le jeu reprend enfin normalement, on assiste à un chassé-croisé, les 2 équipes donnant tout pour obtenir la victoire. 87-86 pour la JL, reste 18 sec. Sylvain Lautié prend un temps mort pour mettre en place sa stratégie. Les rouges défendent mais commettent une faute, Kerckhof ne tremble pas et marque les 2 lancers. 7 sec à jouer, temps mort pour Fred Sarre afin de donner ses consignes. Bassett va au panier et marque, +1. Le BDB a 2s pour gagner le match mais n’y parviennent pas. Les bressans méritent cette magnifique victoire pour finir l’année 2013. Ils ont été chercher leur cadeau sous les paniers de Boulazac !

MVP du match : Alexis Tanghe, 20 pts, 12 rbs pour 26 d’éval.

Retrouvez demain les réactions au micro Scoop.

Rendez-vous le 11 janvier à 20h pour la réception de Rouen à la salle Amédée Mercier. Bonne fin d’année à tous !