Gaudélices

Archives : 2019

Danilo s’incline en finale !

Candidat au concours de tirs à 3 points du All Star Game, Danilo Andjusic a bien failli créer l’exploit. Lors des séries, le serbe a su faire preuve de sang froid pour se défaire de Spencer Butterfield. A égalité avec le francilien, il l’a dominé après prolongation et mort subite. Qualifié face à Gabe York,…
Lire la suite >

Les plus belles images de la victoire contre Boulazac


L’histoire de la Jeu au All Star Game

L’heure de la trêve a sonné, place aux festivités de la nouvelle année 2020 et au All Star Game. Zack Wright, sélectionné mais blessé ne sera pas de la partie. Ne vous inquiétez pas, la Jeu sera bien représentée lors de ce show. Danilo Andjusic profite de la blessure d’Invernizzi pour participer au concours de…
Lire la suite >

Après-match : JL vs Boulazac

Retrouvez les réactions après le onzième succès de la saison contre Boulazac.

Poursuivre la lecture

Régalade bressane

Pour sa dernière à Ekinox en 2019, la JL Bourg était l’hôte de Boulazac.

96

72

✈️ Ekinox
(Bourg-en-Bresse)

📅 16ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Vendredi 27 décembre à 20h00

LE FILM DU MATCH

L’après-réveillon est un peu compliqué pour les deux formations. Après près de trois minutes de jeu, seul Miller a pu s’infiltrer avec réussite dans la raquette burgienne. Andjusic sort alors son premier tir à 3 points et le match est lancé puisque Gibson lui répond dans la foulée. Peacock prend ensuite le relais à mi-distance avant que Boulazac n’obtienne le contrôle de la peinture avec Alpha Kaba (10 points et 8 rebonds) au dunk puis Auda avec la planche. Wilson se rattrape d’une pénétration ratée en allant cette fois-ci au bout et les deux formations restent au coude à coude (5e 08-09). 
Peacock veut se rattraper de son match compliqué à Monaco et poursuit en jouant dans la peinture, mais les Boulazacois restent en tête grâce à l’impulsion de Gibson. Carmichael ne tarde pas à également prendre ses aises dans des raquettes qui voient beaucoup de passage en ce début de rencontre. Et si la JL commence à faire un stop qui offre trois nouveaux points à Andjusic, Gibson est encore présent pour répondre (8e 15-15)

Zack Peacock (13 points, 4 rebonds et 3 passes) au dunk puis Andjusic aux lancers-francs continuent leur montée en puissance pour porter un premier écart en faveur des Bressans. Une contre-attaque conclue par Pelos provoque même le premier temps mort de Thomas Andrieux. Mais les affaires ne vont pas mieux pour la formation du sud-ouest qui subit l’impact de captain Zack qui va chercher le 2+1. Ce 9 à 0 est finalement stoppé par un dernier panier de Pearson bloquant le score à 24 à 17.

Intensité défensive pour la Jeu

Les mauvais choix et autres balles perdues hachent cette rencontre qui pourrait s’enflammer. Les fautes viennent s’ajouter (la JL en a déjà dans la pénalité au bout d’une minute) et pour le moment seul Johnson a pu aligner ses deux lancers. Mais avec ces fautes, Miller se retrouve lui aussi sur cette ligne avec réussite. Zerbo avec un dunk ravageur puis un bras roulé maintient la JL dans un bon rythme (13e 30-20)Danilo Andjusic (27 points à 5/7 à 3 points et 6 passes) artille toujours avec réussite et le deuxième temps mort suit chez l’actuel dix-septième du championnat. En réglant leurs quelques indisciplines défensives, les Rouge et Blanc montrent un bien meilleur visage. D’autant que Zerbo est dans une excellente forme en provoquant un stop avant d’enchaîner avec un panier réussi. Le tir longue distance de Pearson envoie tout de même les deux formations sur leur banc avec le premier arrêt de jeu de coach Savo Vučević (15e 35-23). 

Les Burgiens profitent d’une technique contre le banc boulazacois pour prendre des points faciles sur la ligne. Harley maintient son équipe en inscrivant lui aussi des lancers. Décidément les quatre dernières minutes pourraient se trouver bien longues. Peacock fait alors son retour sur le parquet avec une facilité dans la peinture avant que Johnson s’acquitte d’un primé dans le corner. C’en suit l’entrée en jeu de Ognjen Carapic pour sa première sous le maillot burgien. Il voit une équipe burgienne s’envoler puisqu’Andjusic et Johnson enquillent les points (18e 46-26). Forts défensivement dans cette première mi-temps, ce sont bien les Burgiens qui effectuent le récital. Andjusic, Peacock puis Carapic, bien servi au alley-oop par Andjusic, régalent. Boulazac est en grande difficulté avec un Patrick Miller (13 points) qui tente de garder sa formation le plus près possible. À la mi-temps, Bourg est en contrôle, 53 à 33.

Depuis trois rencontres, Andjusic ne s’arrête plus d’affoler les compteurs ! L’arrière est encore à la conclusion d’une action qui se termine par deux points. Quelques minutes plus tard, Auda parvient à compléter une claquette alors que le BBD reste grandement à la peine. En toute tranquillité pour le moment, la JL garde son avance. D’autant plus que Carapic s’en va décrocher un and-one. En cinq minutes, les deux équipes nous laissent sur un petit 5 à 3 (25e 58-36). 

On espère que le match va reprendre un peu de tonus, Savo s’agace d’ailleurs du fait que les Bressans ne jouent plus. Si Kaba tente de remettre du rythme, Zerbo se retrouve seul en fin de possession à 3 points et met dedans. Harley joue aussi avec rapidité pour aller obtenir la faute avec le panier en bonus. Mais cela reste très pauvre dans ce troisième acte, et des deux côtés du parquet (28e 61-41). La belle éclaircie arrive avec le alley-oop de Wilson pour Courby. Hugo Benitez (6 points, 2 interceptions et 4 passes) a aussi droit à son moment de gloire, avec un primé dans le corner. Deux paniers de Kaba et Morency remettent le compteur à +20 sauf que Pelos vient ajouter deux derniers points sur la ligne et arrêter le tableau d’affichage à 68 à 46.

Tout en contrôle

Pelos garde ses bonnes mains pour alimenter le compteur burgien. Miller, Kaba puis Gibson noircissent la feuille de stats. Mais Benitez et Andjusic ne sont pas non plus en reste en enchaînant deux primés (33e 76-53). Pelos y va d’un nouveau shoot dans la peinture tout comme Andjusic qui lui, choisit d’y pénétrer. Du coup, l’écart s’accroît encore. L’arrière est vraiment royal en poursuivant avec un énième tir longue distance. Miller et Kyle Gibson (21 points) répondent, mais Boulazac manque vraiment d’envie. Pelos lui en a plein le sac en allant chercher un dunk (36e 85-60). 

Randriamananjara participe à la fête en complétant le beau tableau d’affichage burgien qui est complètement rempli. Gibson fait ses stats avec deux tirs à 3 points tout comme Pierre Pelos (15 points, 7 rebonds et 3 passes) qui aligne deux shoots mi-distance. Randriamananjara peut dunker et inscrire un tir lointain, la Jeu décroche un nouveau gros succès dans un Ekinox chauffé à blanc, 96 à 72.

LE CHIFFRE DU MATCH
0
pourcent

Adroite, intense, physique, la JL Bourg a dominé cette rencontre. Avec une grosse adresse au tir (59 %) dont un joli 43 % à 3 points, elle n’a jamais été en réelle difficulté.

LE BRESSAN DU MATCH

Danilo Andjusic

27

points

2

rebonds

6

passes

32

évaluation

LES ESPOIRS

94

77

Les Espoirs ont joué cette rencontre il y a un peu plus d’une semaine pour prendre un repos bien mérité en cette période de festivités. Corentin Falcoz, avec ses seize points, fut le fer de lance de l’équipe pour un succès net.

©Jacques Cormarèche

Une belle année à bien terminer

La JL conclura sa phase aller à domicile face à Boulazac, avec une idée en tête…

Poursuivre la lecture

Game Day – JL VS Boulazac

Retrouvez toutes vos informations pratiques pour vous rendre au match entre la JL Bourg et Boulazac.

✈️ Ekinox 
(Bourg-en-Bresse)

📅 16ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Vendredi 27 décembre 2019

L'ESSENTIEL
Dernier match de la saison !!! 
Et si la Jeu nous décrochait cette dernière victoire avant la trêve ?
 
📌📌📌
Ouverture des portes ► 18h30
Warm up des supporters 19h15
Show de présentation des équipes ► 19h45
Début de la rencontre  20h00
 
LES ANIMATIONS

🎄 CHRISTMAS NIGHT 🎄

☕️  LE FOOD TRUCK FERMIER SE TRANSFORME EN CHALET ☕️
Comme à son habitude, le Foodtruck fermier sera là pour vous régaler mais cette fois-ci, façon marché de Noël. Vin chaud, Chocolat Chaud, Biscuits alsaciens, Bretzels… De quoi vous réchauffer avant la soirée !

🍫 DISTRIBUTION DE PAPILLOTTES 
On continue les gourmandises ! Pour régaler vos papilles, Carrefour Market vous offre des chaussettes de Noël remplies de papillotes.🍫

📸 CHRISTMAS SELFIEBOX AVEC NOUV’OT 📸
Venez immortaliser votre soirée de Noël à la Selfiebox, 
juste à côté du Rookie Corner !

🎈 NOS JEUX JL🎈
Retrouvez également toutes nos animations habituelles tout au long du match : Jeu Charles Réma, Shoot Amazon, Défi Jiki by le So Club… 

🎥 NOS CAMS 🎥
Avec nos différents partenaires : Dynacité pour l’Emoji Cam, le Jardin des Fleurs pour la Flower Cam, votre anniversaire avec Mc Do, l’Air Guitar Cam by la Menuiserie Guichardan & le Chill Club pour la Bongo Cam…  Participez à ces animations et soyez la star d’Ekinox !

COMMENT VENIR ?

– Ekinox –
25 Avenue du Maréchal 
01000 Bourg-en-Bresse

COMMENT SUIVRE LE MATCH ?

🎙 Sur notre webradi
JL Bourg

🏀 Le live stats
avec la LNB

📱 Sur les réseaux
de la JL Bourg

©Christelle Gouttefarde

Ognjen Carapic, nouvel élément bressan

Suite à la blessure de Zack Wright, la JL est partie à la recherche d’un nouvel élément, Ognjen Carapic. Cette phase aller est difficile du côté de la mène burgienne. Après Garrett Sim, c’est au tour de Zack Wright d’être touché à la jambe. Lors du face à face contre Nanterre, le meneur américain a été…
Lire la suite >

Joyeux Noël à tous !!

C’est l’heure d’ouvrir les CADEAUX !! Et en voilà un de notre part… Quelques photos de nos joueurs en mode Noël ! 🎁 Ils portent les pulls qui grattent à merveille, non ? 😏 On en profite pour vous souhaiter à tous, un merveilleux Noël ! #JLFamily

La Jeu si près d’un gros coup

A Monaco, la JL n’était pas loin de mettre fin à l’invincibilité de leurs hôtes.

94

89

✈️ Salle Gaston Médecin
(Monaco)

📅 15ème journée de Jeep® Élite

⏲️ Lundi 23 décembre à 20h45

LE FILM DU MATCH

Clemmons et Andjusic, un duel qu’on devrait voir beaucoup durant cette rencontre et qui se montre dès le début puisque l’américain score cinq points alors que le serbe en inscrit deux. Jamar Wilson (11 points, 6 rebonds et 7 passes) enchaîne avec un primé et la Jeu manque de passer en tête avant un panier dans la peinture de Buckner. Andjusic continue de percuter la défense monégasque avec réussite et après un primé de Bost, Wilson l’imite avec réussite (3e 10-09). Les Bressans tiennent le face à face avant que l’ASM ne passe une série via Anthony Clemmons (18 points, 4 rebonds et 4 passes), Tillie et Lacombe. Savo Vučević en profite alors pour arrêter la partie. Carmichael règle un tir aux lancers francs fébrile depuis quelques rencontres avec un 2/2. Cela permet d’ailleurs aux Burgiens de se remettre en route puisqu’Andjusic de loin et Peacock avec le and-one répondent au 7 à 0 par un 8 à 0 (6e 16-17).

Cole, double champion NBA, entre en jeu et score dès sa première possession. En face de lui, Benitez du haut de ses dix-huit ans n’a pas peur d’aller au charbon, même s’il se fait contrer. Ouattara et Cole vont alors chercher des points en pénétration pour remettre la Roca Team en tête (8e 23-17). Zerbo à l’intérieur puis Courby aux lancers ne laissent néanmoins pas les locaux tranquilles. Tout comme Andjusic qui envoie encore à 3 points après un tir mi-distance de Cole. La dernière possession permet même à Zerbo de trouver Pelos seul dans la peinture et de passer devant après dix minutes, 25 à 26.

Monaco règle sa défense

Benitez en fin de la première possession envoie un missile dans le corner qui rentre. Mais quelques petites pertes de balles ne permettent pas à Bourg de prendre un peu plus d’avance. Buckner en contre-attaque puis Ouattara à 3 points lancent une nouvelle série monégasque. Carmichael offre une nouvelle égalité à la Jeu, mais Ouattara court plus vite que tout le monde. Cole joue de son expérience pour aller chercher une faute sur son double pas. Carmichael réduit une nouvelle fois la marque avant un primé de Kim Tillie (7 points, 6 rebonds et 4 passes) (35e 38-33). 

La défense s’est donc resserrée sur les Burgiens et la réussite longue distance des hôtes commence à faire du mal. En effet, Bost et Clemmons inscrivent deux primés qui font passer l’écart à plus de dix points. Si Savo Vučević prend un temps mort, cela ne coupe pas l’adresse des joueurs du Rocher puisque Cole et Lacombe y vont aussi de leur petit tir (70% de réussite au shoot total). Johnson et Pelos arrivent enfin à stopper la grosse série avec deux tirs à 3 points qui provoquent le premier arrêt de Sasa Obradovic (38e 49-39). Danilo Andjusic (17 points et 7 passes) et Carmichael sur la ligne réduisent eux aussi la marque et la JL peut souffler un peu avant la pause, 49 à 43.


Buckner impose son physique dès le retour des vestiaires dans la peinture. Wilson inscrit lui son deuxième tir longue distance du match et la JL garde le contact. Sur deuxième chance Tillie ne se fait pas prier, mais la JL avance toujours par passe de trois points puisque Johnson complète un 2+1. Quelques primés sont ratés, mais Pelos dans la peinture réduit toujours l’écart. Malheureusement, Bost et Ouattara marquent de loin et tout est à refaire (23e 59-51). Johnson se rattrape de sa bourde précédente où il avait rendu rapidement la balle aux Monégasques. C’en suit une antisportive sur Jackie Carmichael (18 points et 7 rebonds) qui sanctionne directement les locaux, car l’intérieur réussit ses deux tentatives avant qu’Andjusic ne dégaine à 3 points. Nos Rouge et Blanc reviennent alors à parité et envoient tout le monde sur le banc (25e 59-59). 

Dans la pénalité, Monaco donne la main à la JL pour une courte durée puisque Clemmons s’en va stopper la série. Carmichael répond directement, mais Dee Bost (16 points et 6 passes) envoie de très très loin pour soulager les siens. En ajoutant une pénétration, le meneur fait lever la salle Gaston Médecin. Carmichael reste néanmoins présent avec désormais un tir en tête de raquette. D’ailleurs, les deux joueurs sont en pleine bourre dans ce troisième acte avec une énième pénétration du meneur et un 2+1 du pivot (28e 68-67). Un petit manque de lucidité en fin de quart permet alors à O’Brien et Clemmons de scorer. La carte Courby est alors jouée avec un tir à 3 points puis Carmichael rate son premier lancer de la partie. À dix minutes du terme, la Jeu est bien là, dans le match, 74 à 71.

La JL peut jouer le coup

En pleine concertation dès les premières minutes de cet ultime quart-temps, les joueurs bressans espèrent bien jouer le coup à fond. Courby donne le ton avec deux lancers francs pour rester dans ce mano à mano. Monaco reste clutch avec Ouattara qui aligne de loin. Yeguete et Buckner poursuivent et la JL doit de nouveau trouver des ressources pour recoller. Difficile, car la Roca Team ne réduit pas son intensité défensive. Savo Vučević doit vite remobiliser toute sa troupe (33e 83-73). Sauf que Norris Cole (22 points et 3 passes) envoie à son tour de loin et comme en première mi-temps, l’avance passe au-dessus des dix longueurs. C’est alors Wilson qui va provoquer une faute au plus près du cercle. Courby et Zerbo en tête de raquette laissent tout de même un espoir à quelques instants du money-time (36e 87-79).


La Jeu peut revenir à plusieurs reprises, mais les primés ne tombent pas dedans. Courby est au rendez-vous, mais Monaco tient son avance. Surtout que les ratés s’enchaînent de tous les côtés et personne n’en profite vraiment. Pelos donne un dernier espoir à -6 à l’entrée de la dernière minute. Sauf que Cole à 3 points semble bien sceller la fin de ce match. Max Courby (13 points et 3 rebonds) et Andjusic inscrivent les derniers points burgiens qui sont défaits avec les honneurs 94 à 89. Rares sont les équipes à venir mettre autant de points sur le Rocher, la Jeu est même loin devant les 76 points d’Orléans qui en avait pris 108.

LE CHIFFRE DU MATCH
0
rebonds

La JL a dominé dans plusieurs domaines ce lundi soir : les rebonds (36 à 28), les passes (23 à 20) ou même l’adresse à 2 points (65 % à 50 %). Mais la différence s’est peut-être faite aux balles perdues (9 à 16) et au tir longue distance (37 % à 52 %).

LE BRESSAN DU MATCH

Jackie Carmichael

18

points

7

rebonds

2

passes

23

évaluation

LES ESPOIRS

63

75

Tom Dary-Sagnes a une nouvelle fois porté la team Espoir sur ses épaules avec une grosse adresse longue distance. La Jeu conserve donc sa deuxième place au chaud avant les fêtes avec un bilan de 15 victoires pour 2 défaites.

©Serge Haouzi