MINCIDELICE

Étiquette : Communiqué

James Dickey, dernière pièce du puzzle

La JL Bourg a le plaisir de vous annoncer l’arrivée du pivot James Dickey III. Ce joueur d’origine américaine arrive en provenance du championnat israélien et du club de l’Hapoël Haïfa. 

Âgé de 25 ans, James n’en est pas à ses débuts en Europe. Dès la fin de son cursus universitaire avec UNC Greensboro (8,7 points, 9,2 rebonds, 1,7 contre), il prend la direction de la Hongrie pour le club de Naturtex SZTE-Szedeak. Ce fut une première expérience réussie, que ce soit individuellement ou collectivement. Ses performances statistiques, 12,8 points, 13,1 rebonds, 3,1 passes, lui ont permis de figurer dans le 5 idéal de la saison du site spécialisé Eurobasket.com. Il faut dire qu’avec plusieurs performances de très haut niveau, dont une à 40 d’évaluation (24 points, 15 rebonds, 2 contres), il ne pouvait pas passer inaperçu. Avec son équipe, il atteint les demi-finales de Playoffs. La saison passée, il l’a passé entre Allemagne (Göttingen, 7 matchs) et Israël avec l’Hapoël Haïfa (22 matchs) où il évoluait avec Kadeem Allen. Dans un championnat plus relevé, sa production n’a pas souffert du niveau de difficulté plus élevé (8,6 points, 7,0 rebonds, 1,4 contre en seulement 20,1 minutes). 

Ce pivot de grande taille (2,09) présente un profil intéressant, complètement en adéquation avec les qualités recherchées sur ce poste : mobilité, détente, défense & jeu en mouvement. Élu Meilleur défenseur de l’année de sa conférence universitaire, James devrait vous surprendre par ses capacités dans ce domaine, autant que par son enthousiasme qu’il exprime sur le parquet. Son arrivée conclut le recrutement estival. 

Bienvenue James ! 

L'OEIL DE FREDDY

« James a été mon gros coup de cœur sur ce poste. Nous avons des joueurs sous contrat qui ont des qualités offensives certaines, et je ne souhaitais pas les brider. Avec la signature de Kevin que nous allons accompagner dans son développement, il nous manquait un profil extrêmement précis pour le basket actuel, à savoir un joueur de course, vite en pied et vite au cercle. C’est la qualité première de James, qui est encore un jeune joueur en plein développement, mais très enthousiaste et engagé. Avec son envergure de 2m20 et ses qualités de course et de saut, il va nous permettre de disposer d’un jeu intérieur avec plusieurs profils complémentaires. »

SON PARCOURS

  • 2016-2020 : UNC Greensboro Spartans (NCAA)
  • 2020-21 : Naturtex-Szte-Szedeak (Hongrie)
  • 2021-22 : BC Göttingen (Allemagne)
  • 2021-22 : Hapoel Haifa (Israël)

©Göttingen Photos

Isiaha Mike rejoint aussi le club Bressan

La JL Bourg vous annonce la signature d’Isiaha MIKE (2,02m, 25 ans) pour la saison 2022-2023. L’ailier fort canadien évoluait depuis deux saisons en Allemagne avec les Niners Chemitz… où il côtoyait Frantz Massenat, autre recrue du club cet été.
 
Avant d’évoquer ses deux années allemandes, évoquons son cursus universitaire. Isiaha quitte son Canada pour la Faculté de Dusquesne, le temps d’une saison pour ensuite rejoindre l’université de Soutien Methodist Mustangs (14,0 points, 6,3 rebonds, 1,8 passe). Non drafté, il prend la décision de traverser l’Atlantique. Outre-Rhin, l’adaptation est rapide et confirme son potentiel. Actif au rebond, bon passeur, bon intercepteur, l’ailier-fort performe et obtient le maintien avec son équipe nouvellement promue dans l’élite. Symbole de sa belle saison, le staff local le conserve une saison supplémentaire. Bien installé dans le collectif, à l’instar de Frantz Massenat, Isiaha Mike continue sa progression, comme l’indique des statistiques en hausse dans tous les compartiments du jeu.
 
Dans la lignée des autres recrues bressanes de l’été, ce joueur est encore en plein développement avec une détermination supérieure à la moyenne. Dans le jeu, Isiah présente des caractéristiques complémentaires de ses coéquipiers. Athlétique, mobile, explosif, le joueur originaire de Toronto met à profit ses qualités naturelles pour devenir un joueur particulièrement spectaculaire. En attaque, il ne sera pas le dernier pour dunker que ce soit sur jeu placé ou en transition. De l’autre côté du terrain, il exploite ce potentiel pour contrer régulièrement ses adversaires.

Nous avons flashé sur le profil d’Isiaha et il était notre choix numéro 1, tout comme les autres joueurs aux postes 2 et 3. C’est un joueur 4/3 qui peut évoluer sur les 2 postes, et défendre fort sur plusieurs positions. C’est un profil recherché et nous sommes heureux de l’accueillir. Très athlétique et actif, il dispose d’un arsenal offensif complet, et sort d’une saison collective très aboutie avec Chemnitz en Allemagne, et une très bonne fin de saison à titre individuel.

Freddy Fauthoux

Il partagera le poste 4 avec le bien connu des aindinois Pierre Pelos.

Bienvenue Isiaha !

SON PARCOURS

  • 2016-2017 : Duquesne Dukes (NCAA)
  • 2018-2020 : Southern Methodic Mustang (NCAA)
  • 2020-2022 : Niner Chemnitz (Allemagne)

Crédit photo ©Mustangs

Frantz Massenat, dernière clé des lignes arrières

La JL Bourg continue de constituer sa future équipe professionnelle avec la signature du meneur-arrière, Frantz Massenat pour une année. 

Né en janvier 92 dans le New Jersey, Frantz a d’abord foulé les parquets de NCAA avec les Drexel Dragons durant 4 saisons. Des années universitaires plutôt marquées par les succès, glanant une nomination dans la première équipe All-CAA après la saison 2011-2012. Place ensuite au monde professionnel et avec ça, une découverte de la culture européenne avec une première signature en Allemagne au Syntainics MBC. Ce n’est que la saison suivante qu’il trouvera le club qui lui a permis de se révéler davantage. 

Avec Oldenburg, Frantz trouve une réelle place dans l’équipe et découvre les premières joies d’une campagne européenne avec la BCL. Saison 2019, il marque sa progression en établissant son record en carrière avec 40 points contre Göttingen ! Preuve qu’en plus d’être un très bon passeur au service du collectif, cet arrière à la double nationalité haïtienne & américaine sait également jouer de son tir. 

Suite à cette dernière saison, il tape dans l’oeil d’Andorre pour qui il signe un an. Comme tous, une année 2019-20 tronquée par la crise sanitaire l’emmènera vers de nouveaux horizons, en Italie à Carpegna puis à Baskonia où il finira l’année. Plus tard de retour en terre germanique, Frantz vient maintenant de clore une saison exemplaire à Chemnitz. Révélation de l’année, cette équipe a créé la surprise dans le championnat allemand allant jusqu’à décrocher les playoffs. Le natif du New Jersey a grandement contribué à ce succès collectif (10,1 points, 5,2 passes décisives, 11,2 d’évaluation). 6 saisons, 6 participations aux playoffs, c’est en tout cas un joueur qui semble connaitre la recette de la gagne.

Vous l’aurez compris, cet arrière est un véritable créateur de jeu, fidèle serviteur du collectif, et polyvalent, il n’a pas peur d’aller chercher le cercle de sa main gauche quand le jeu s’offre à lui.

Les lignes arrières sont désormais complètes avec Axel Julien, Hugo Benitez, Jordan Floyd et donc le dernier venu, Frantz Massenat.

La JL Bourg souhaite la bienvenue à Frantz pour la saison prochaine !

SON PARCOURS

  • 2010-2014 : Drexel Dragons (NCAA)
  • 2014-2016 : Syntainics MBC (Allemagne)
  • 2016-2019 : EWE Baskets Oldenburg (Allemagne)
  • 2019-2020 : Morabanc Andorra (Espagne)
  • 2020-2021 : Carpegna Prosciutto Pesaro (Italien)
  • 2020-2021 : Baskonia (Espagne)
  • 2021-22 : Niners Chemnitz (Allemagne)

QUELQUES HIGHLIGHTS AVEC CARPEGNA

©Niners Chemnitz 99

James Palmer Jr, nouvel ailier de la JL

La JL Bourg a le plaisir de vous annoncer la signature de l’ailier américain James Palmer Jr (1,96m, 26 ans). James arrive en provenance de Pologne et d’Ostrow, club également Européen.

Après l’arrivée de Jordan Floyd, Ekinox va accueillir un autre joueur talentueux, attendu pour devenir dominant dans les années à venir. 

Cette année 2021-2022, le natif de Washington D.C a connu sa première expérience outre-Atlantique, un moment souvent charnière pour les joueurs au potentiel offensif affirmé venus des Etats-Unis. Les belles dispositions démontrées aussi bien en NCAA qu’en G-League ont pu se vérifier dans le jeu Européen. Trente-neuf matchs plus tard, James a confirmé toutes ses qualités et démontré une régularité impressionnante. Outre son impact au scoring (15,3 points en championnat, 15,2 en BCL), l’ailier américain n’a cessé de noircir toutes les catégories statistiques. Très présent au rebond, 3,9 prises de moyennes, capable d’aiguiller le jeu pour ses partenaires (3,4 passes), des pourcentages aux tirs élevés (43,6% derrière l’arc, 80% aux lancers) James a conclu la saison avec une évaluation moyenne de 17,9. La dernière preuve s’il en fallait une que James a complètement réussi son adaptation au Basket Européen. 

Avant cela sur son sol, une fois son cursus universitaire terminé avec Nebraska (19,7 points, 4,2 rebonds et 3,0 passes), James a pris la direction de la G-League avec la franchise affiliée des Clippers pour y affoler les compteurs. Il a été auteur de plusieurs perfs au delà de la barre des 30 unités, et même une pointe à 40 points. 

Pour évoquer le joueur, James est un joueur naturellement attiré par le cercle, très à l’aise sur jeu rapide avec une agressivité au service de sa réussite. En défense, vous découvrirez un joueur actif, capable de surgir et de voler de précieux ballons. En somme un joueur comme on les aime qui partagera le poste 3 avec Maxime Courby. 

« Nous recherchions un joueur capable d’évoluer sur les postes 2 et 3, avec une gamme offensive assez large. James correspond à ce profil, et a produit une première saison en Europe de qualité, après avoir dominé en G-League. C’est un joueur très talentueux, avec du caractère, et qui devrait compléter les lignes arrières et le poste 3 en tenant compte des qualités d’Axel et Max et du futur poste 2 à venir. James est ambitieux et tant mieux, nous allons tâcher de l’aider à passer encore un cap, et qu’il nous aide aussi à en franchir un. »

Freddy Fauthoux

Bienvenue James !

SON PARCOURS

  • 2014-2016 : Miami Hurricanes (NCAA)
  • 2017-2019 : Nebraska Cornhuskers (NCAA)
  • 2019-2021 : Agua Caliente Clippers (G-League)
  • 2021-2022 : Ostrów (Pologne)

Crédit photo ©Stal Ostrów Wielkopolski

Une troisième campagne européenne

La JL Bourg a le plaisir de vous faire part de la décision de l’Euroleague Commercial Assets d’inviter notre club à participer à la saison 2022/2023 de 7Days Eurocup.

Conscient de la responsabilité que représente cette invitation, la JL Bourg peut s’atteler à poursuivre le développement du club entamé depuis de nombreuses saisons en dépit d’un contexte sanitaire difficiles les deux dernières années. Attaché au développement et au rayonnement de son activité et de son territoire, la JL Bourg a porté des investissements importants (10 55, Z Square) et travaillé continuellement sa structuration humaine pour produire un spectacle de qualité. Ce sont ces nombreux efforts qui sont récompensés par cette invitation.

Récompensée par un One Team Award pour ses activités RSE, candidat à un Marketing Award cette saison pour l’activation « Casa de Papel », la JL Bourg s’est appuyée sur le rayonnement des programmes de l’Euroleague / Eurocup pour poursuivre son développement et ses interactions avec l’environnement du club.

Loin de considérer cette invitation comme une finalité permettant de reléguer les résultats sportifs au second plan, le club a également entamé un travail de structuration sur le plan sportif, qui, s’il prendra du temps, devrait permettre de mieux en appréhender les contours, en tentant d’éviter les nombreux écueils et les trop fortes fluctuations dans les résultats.

« On est sincèrement heureux d’obtenir cette invitation, c’est une récompense du travail quotidien accompli par l’ensemble des collaborateurs et une reconnaissance de la manière du club de travailler en général et avec l’Euroleague. Il est évident que si on se réfère aux résultats sportifs de l’an dernier, nos chances d’avoir un ticket européen étaient nulles. C’est bien dû au travail accompli par le club que l’Euroleague nous marque sa confiance. Confiance en notre capacité d’avoir un développement de club dans la continuité de nos précédentes saisons. A nous, de démontrer à l’ECA qu’elle a eu raison de faire ce choix, et d’être dès la saison prochaine le plus performant possible tant en Eurocup qu’en Betclic Elite ».

Frédéric Sarre - Directeur Sportif

L’ensemble du club de la JL Bourg s’engage à poursuivre l’ensemble de ces projets et de tout mettre en oeuvre pour présenter un spectacle sportif et des résultats à la hauteur de cet investissement. Nous travaillons d’ores et déjà à faire de cette troisième campagne européenne consécutive une aventure à partager avec l’ensemble de notre territoire. Ce sera aussi une fierté de le représenter au-delà de nos frontières.

Merci à l’ensemble de nos salariés pour leur engagement sans faille, à nos fidèles supporters, abonnés et spectateurs, ainsi qu’à nos 300 partenaires.

Crédit photo ©Tine Ružič

Merci Max Roos !

L’été dernier, la JL Bourg a recruté Maxime Roos pour un contrat d’une durée de 2 saisons. La saison écoulée n’a pas révélé la complémentarité escomptée de ces deux joueurs évoluant sur le même poste de jeu, les profils des deux Max (Roos et Courby) étant trop similaires. Aussi, la JL et le joueur parisien ont décidé de rompre le contrat d’un commun accord afin de laisser Max s’épanouir au maximum de ses capacités dans un autre club.

Un grand merci Max pour le spectacle offert à Ekinox, les contres magistraux mais aussi ton professionnalisme et tes qualités humaines. L’ensemble de la JL Bourg te souhaite le meilleur pour la suite !

©Alexandre Josserand

Kevin Kokila, 1ère recrue pour 2022-23 !

La JL Bourg a le plaisir de vous annoncer la signature du jeune pivot Kevin Kokila (2,05m, 21 ans) pour une durée de trois ans. Formé à l’ASVEL, Kevin arrive en provenance du club de Lyon SO. Il est la première recrue du club pour la saison 2022-2023.

 

Cette année, Kevin évoluait à Lyon SO en NM1. Pour ses débuts professionnels, le pivot n’a pas déçu, comme en atteste ses performances : 9,8 points, 5,6 rebonds, 1 contre. Mieux encore en Play-offs, sa production est montée d’un cran encore avec 15,3 points et 5,3 rebonds. La saison précédente avec l’équipe Espoirs de l’ASVEL, c’est aussi au cours des phases finales que Kevin s’est révélé. Au delà des chiffres (14,3 points, 7,7 rebonds, 18,7 d’évaluation), il contribue grandement à la victoire des siens au Trophée du Futur organisé à Antibes.  

L’adaptation rapide au niveau Espoirs puis celle en NM1 confirme sa faculté à s’adapter très rapidement, notamment grâce à une maturité supérieure à la moyenne. Au quotidien, l’ancien coéquipier de Théo Rey affiche une grande éthique de travail et surtout une belle détermination. De quoi lui permettre de réussir dans l’élite française. 

Originaire de la région parisienne, Kevin Kokila n’a pas suivi un cursus traditionnel. Arrivé dans le basket sur le tard, il est repéré par un scout lors d’un match de championnat de France U18 avec Versailles. Invité à Ekinox par Frédéric Sarre et Pierre Murtin, le jeune Kevin impressionne. Quelques mois plus tard, les U18 bressans remportent le titre et tous les cadets champions sont conservés. La JL préfère orienter alors Kevin vers l’ASVEL avec la progression que l’on lui connait. Toujours suivi par le staff bressan, le pivot lyonnais revient là où le destin aurait pu l’emmener quelques années plus tôt. 

Cette première signature confirme la volonté bressane de participer à la post-formation de jeunes joueurs professionnels en construction.   

Bienvenue Kevin !

©Alexia Graziani

Frédéric Fauthoux, nouveau coach de la JL Bourg

La JL vous informe de la signature de Frédéric Fauthoux comme entraîneur principal pour les deux prochaines saisons. En quête d’un nouvel homme fort pour conduire l’effectif bressan, la direction du club a décidé d’accorder sa confiance à l’actuel pensionnaire du club voisin, LDLC ASVEL. Présentation.

Évoquons tout d’abord Frédéric, le joueur. A l’énoncé de ce sujet, il est évidemment question de Pau-Orthez, son club, de 1993 à 2012. Petit meneur de caractère, au tir extérieur affirmé, Frédéric a collectionné les titres durant près de 20 ans. Ces années lui ont permis de construire l’âme du coach qu’il est aujourd’hui. En côtoyant des entraîneurs emblématiques, comme Michel Gomez, Jacques Monclar ou Claude Bergeaud ou le bien connu des Bressans, Frédéric Sarre, en accumulant les matchs de très haut niveau, entre Euroleague et Equipe de France, Freddy a vécu une carrière des plus riches. Rappelons que « Petitou » comme il était surnommé alors, a glané notamment 7 titres de Champion de France et une médaille de Bronze à l’Euro 2005.

Pour ce joueur actif sur le terrain, la transition vers le banc s’est réalisée aussi naturellement que rapidement. Dès l’été 2012, il démarre sa carrière avec l’équipe de Pau-Nord-Est (NM3), où il connaîtra les joies d’une montée dès la première année et dirigera même le jeune Pierre Pelos la saison suivante. Compétiteur dans l’éternel, Freddy veut retrouver le monde professionnel. Cela se fera en terre parisienne, en 2015, avec le club de Paris-Levallois, tout d’abord comme assistant d’Antoine Rigaudeau puis très rapidement comme coach principal. 

Durant ses cinq années franciliennes, Coach Fauthoux accrochera les Play-Offs à plusieurs reprises et se forge une identité de coach, un basket offensif prônant le jeu rapide et l’engagement en défense, mêlant talents individuels affirmés et jeunes talents en devenir. C’est avec lui que notamment Maxime Roos fera ses débuts professionnels. A l’été 2020, il répond à l’appel de LDLC ASVEL pour expérimenter une organisation nouvelle dans l’hexagone, devenir « coach associé » de TJ Parker. Cette mission lui permet de (re)tutoyer l’Euroleague et ses exigences tactiques, mais cette fois-ci depuis un banc et d’acquérir une nouvelle expérience auprès de joueurs plus aguerris dans un environnement plus structuré. Après deux années en terre lyonnaise, un premier titre de Champion de France (et potentiellement un deuxième), une Coupe de France, l’envie de retrouver les responsabilités d’un coach principal était forte. 

 

La JL comme Frédéric Fauthoux se retrouvent sur les mêmes aspirations, pour les deux prochaines saisons : être dans le top 8 français et retrouver l’Europe. 

« J’ai été sensible au grand intérêt que Bourg m’a porté, de la part de Julien Desbottes et Frédéric Sarre, que je connais depuis longtemps. Je connais très bien François Lamy aussi qui m’a parlé du club en bien. Je voulais retrouver un banc et je voulais retrouver une place en tant que coach principal. Quand je discute avec les dirigeants de Bourg, j’ai l’impression qu’on a des valeurs communes, des valeurs humaines qui me correspondent énormément, j’y suis très attaché. J’ai besoin de vraies relations humaines, je trouve que Bourg a ces mêmes valeurs là et ça a facilité mon choix. » – Frédéric Fauthoux

Nous vous avons présenté le joueur, l’entraîneur. N’oublions pas aussi l’homme, il est aussi connu pour être le père de l’internationale et prometteuse Marine Fauthoux. Il fêtera son cinquantième anniversaire l’hiver prochain.

Bienvenue Freddy ! 

©Jacques Cormarèche

François Lamy, nouveau consultant pour la JL

Toujours dans l’optique du développement structurel du club, la JL Bourg renforce son staff sportif en s’associant avec François Lamy, en tant que consultant.

François Lamy est un acteur qu’on ne présente plus dans le monde du basket français. Après 2 décennies en tant qu’agent sportif en Europe, le Brestois connait plusieurs expériences de conseiller sportif dans l’hexagone, à commencer par Nanterre (5 titres dont 2 coupes d’Europe FIBA), et la dernière avec LDLC Asvel comme Manager Général, conseiller en charge du sportif et de l’Euroleague. Durant 2 ans, ponctués de 2 nouveaux trophées en 2021, et l’obtention de la licence permanente de l’Euroleague, il sera l’un des conseillers directs de Tony Parker et notamment en charge du recrutement sportif.

Après cette expérience, François a rejoint les rangs du célèbre club du Zalgiris Kaunas au poste de General Manager adjoint. Une redéfinition des postes en interne, modifiant le périmètre initial, a écourté l’expérience, avec un souhait de revenir en France travailler sur plusieurs missions complémentaires en tant que consultant.

La JL Bourg a toujours le même objectif : continuer de travailler pour se développer, tant sur la scène nationale qu’européenne. Pour cela, François Lamy aura comme rôle d’épauler et d’apporter son expertise au club sur différents sujets comme le scouting mais aussi le lien avec l’Euroleague & l’Eurocup.

L’ensemble du club lui souhaite la bienvenue parmi l’équipe.

Crédit photo : LDLC Asvel

Communiqué club

Suite à la procédure engagée le 29 avril dernier, la JL Bourg informe qu’elle a pris la décision de se séparer de Monsieur Laurent Legname.

Le club va dorénavant travailler au recrutement d’un nouvel entraineur en vue de la saison prochaine.