Étiquette : Jeunes

Espoirs #3 – Et la bascule se fait pour l’Asvel

Poursuivre la lecture

Espoirs #2 – 1er déplacement plus que réussi !

Poursuivre la lecture

Espoirs #1 – Démarrage en trombe !

Poursuivre la lecture

Freddy Fauthoux – « On est prêt à entrer dans l’arène »

À deux jours de plonger enfin dans le grand bain, notre coach Freddy Fauthoux nous a livré ses derniers ressentis. Entre excitation et concentration, il revient sur la pré-saison passée, sur la construction de son équipe et surtout, sur sa façon d’aborder nos deux compétitions. Entrevue. 

Freddy, tout d’abord comment vas-tu ?

Je vais très bien, merci ! Et surtout hâte d’être samedi, que la saison commence vraiment. Les préparations sont longues donc on a hâte d’attaquer et d’entrer dans le vif du sujet. L’excitation monte aux entrainements, les joueurs ont envie d’en découdre. Plus que 2 jours maintenant ! 

Vous finissez des semaines de travail intenses de présaison ? Quelle est pour toi la clé à travailler pendant cette période ? Notamment humainement, tu mets un point important sur la cohésion ?

On est un tout nouveau staff donc on a déjà dû mettre un fonctionnement en place. Il a fallu aussi s’acclimater au club avec sa manière de fonctionner, quand on arrive avec sa façon d’être et de faire, il faut aussi savoir s’adapter pour ne pas bousculer tout le monde. Mais après la pré-saison s’est très bien passée. Avec des hauts et des bas mais au moins, on a pu vivre toutes les situations et ça avant la saison c’est très bien.

Tu travailles aussi beaucoup la cohésion autour du groupe dans ces périodes ?

Pour moi c’est hyper important la façon de faire et d’être. Si il n’y a pas d’humain dans ce que je fais, ça ne m’intéresse pas et puis je ne pourrais pas être moi-même ! Que ce soit dans le groupe ou avec les gens autour du groupe, il y a une vraie notion d’humain qui est essentielle. On est là pour gagner des matchs bien-sûr, mais aussi pour transmettre des émotions.

Passons au sujet basket. Tu as construit un nouveau staff technique, peux-tu nous expliquer quel est le rôle de chacun ?

Les deux ont forcément une partie vidéo, scouting. Et ils se sont répartis les matchs en fonction du calendrier. Ce n’est pas l’un qui travaille l’Eurocup, l’autre la Betclic, on a adopté un autre fonctionnement. JB est davantage sur la partie défensive de notre jeu, lui il s’imprègne pleinement de ces aspects et c’est lui qui prend ça en main aux entrainements. Quant à Boban, il est surtout sur de l’individuel, mais aussi sur des techniques de passe, des principes de jeu bien spécifiques… Il a un regard et des notions pour lesquelles les pays de l’Est sont très très bons dans le basket, c’est une chance pour nous de l’avoir, pourquoi s’en priver ! Et puis bien sûr, notre rôle à tous les trois, c’est toujours créer de l’alchimie et de l’enthousiasme autour du groupe.

©Alexia Graziani

En ce qui concerne l'Europe, y-a-t’il des similitudes entre l'Euroleague que tu as côtoyé ces deux dernières années et l'Eurocup ? C’est aussi l’habitude de l’enchainement des matchs, le fait de garder le rythme ?

J’ai la chance d’avoir joué 14 ans en Euroleague, je sais ce que c’est que d’enchainer 2, 3 matchs par semaine. En réalité, l’expérience elle est surtout là. Après le jeu sera différent selon les nations qu’on va jouer et en plus, on ne connait pas toujours parfaitement les entraineurs européens. En Championnat de France en général, on se connait souvent très bien mais là c’est différent !

Mais ce que j’ai vraiment appris pendant ces 2 ans à l’Asvel, c’est le fait de garder les joueurs engagés et investis sur tous les matchs. La répétition de l’effort, la répétition de la performance… Et c’est là-dedans que les grands joueurs se révèlent. Sur la régularité de la performance. Voilà le gros travail qu’on a à faire.

Cette année, Europe ou Betclic, y a t-il des affiches qui t’attirent particulièrement ?

Ah il y en aura toujours deux qui seront particulières pour moi ! C’est Pau & Limoges. Le club où j’ai fait toute ma carrière et l’autre reste mon ennemi préféré ! J’ai hâte de les retrouver et je pense qu’eux aussi. (rire) Il y a un autre match que j’attends impatiemment, c’est celui contre Roanne. Ils nous ont battu à la maison pour la Mincidélice Cup et je compte bien avoir ma petite revanche.

Puis en Eurocup, je vais être très content de repartir à Cluj, car la dernière fois que j’y suis allé c’était en 91 ! (rire) On avait fait un match de qualification pour l’Euroleague avec un mec, Gheorge Mureșan, qui faisait 2m31, il était immense ! Et l’année d’après, il était chez nous !

On a un début de championnat plutôt corsé, Paris Basket, Monaco, Levallois… Et puis, dans 3 matchs c’est déjà l’Astroballe. Comment appréhendes-tu ce début de saison ?

Évidemment, on prend toujours match après match, la classique. Mais Paris Basket ça va être un gros match, les deux équipes d’Eurocup. Paris a construit une grosse équipe avec des gars de NBA. En pré-saison, ils ont été incroyables sur certains matchs amicaux. C’est d’entrée un gros défi. Ensuite on va au Portel, et là-bas sur leur terre, c’est toujours chaud. Puis après comme tu dis, l’Asvel, Monaco dans le 1er mois… Et même Cholet d’ailleurs, très prometteur comme effectif. Ça va être chaud ! Bon, après j’ai envie de dire… il va falloir tous les jouer à un moment donné ! Puis le groupe, le club, on a tous envie d’avoir de l’ambition et pour ça il va falloir gagner des matchs donc tenter de rivaliser avec tout le monde, surtout que le Championnat risque d’être encore très serré et plein de surprises.

©Jacques Cormarèche

Passons aux joueurs, tu as rejoint une équipe qui avait déjà cinq français sous contrat. On sait que tu as construit autour de ce noyau.

Oui, le fait qu’il y avait 5 français qui connaissaient très bien la Betclic Elite, c’était un gage de sécurité et une super base pour construire à côté. On a des mecs qui ont fait des fenêtres internationales, comme Alex, Axel ou Hugo, avec un vrai niveau reconnu. Maxime et Pierre, ce sont un peu les enfants du club, ils connaissent très bien la maison, ils peuvent apporter beaucoup aussi. Tout ça pour moi n’était pas négligeable. Et grâce à ça, on a pu aller sur des joueurs plus complémentaires. Avec des gars qui se partagent les minutes, qui savent exactement où est leur rôle. Quand on a autant de matchs, c’est très important. Après on ne sait pas, peut-être que samedi il y a un gars qui va exploser et qui jouera à l’avenir 32 minutes par match personne ne le sait, mais voilà, l’idée était de construire autre chose.

Entre Hugo Benitez, Axel Julien, Jordan Floyd et Frantz Massenat, sur les lignes arrières, les possibilités sont multiples ?

En effet, les matchs amicaux m’ont permis de tester plusieurs combinaisons justement, il y en a qui m’ont bien plu, qui sont très intéressantes. Et chacun a bien compris son rôle, c’est plutôt hiérarchisé. Ce qui m’a plu sur le match de Nancy notamment, c’est qu’on gagne (même si ce n’est pas le meilleur match) alors que nos 2 leaders offensifs, Jordan Floyd & James Palmer Jr ne se sont pas illustrés, mais du coup ce sont les français qui ont brillé ! Ça m’a vraiment rassuré. Cela veut dire que ce que l’on tente de construire prend forme.

Les intérieurs burgiens auront du pain sur la planche notamment au rebond. Quel est votre sentiment après neufs rencontres disputées ?

On a un secteur intérieur très complémentaire, après le fait qu’Isiaha n’ait fait qu’un match c’est quand même un problème, on ne va pas se mentir. C’était une pièce essentielle à la construction du groupe, maintenant voilà, on s’adapte, on change des choses. On n’a pas de mec ultra dominant à l’intérieur c’est vrai, mais je pense qu’on pourra aller embêter pas mal d’équipes de par nos spécificités.

En conclusion, on est prêt à se jeter dans le grand bain alors ?

Bah carrément ! On est prêt à entrer dans l’arène et on attend un Ekinox en feu dès samedi ! 

On vous donne donc rendez-vous ce samedi 24 septembre, 20h00 à Ekinox pour assister au premier match de Freddy et ses joueurs !

Un beau démarrage de saison pour les U18 !

Ce dimanche 18 septembre, nos U18 ont fait leur rentrée et démarré leur saison avant tout le monde ! Avec un déplacement à Dijon, cette saison a plutôt bien commencé puisque les jeunes se sont imposés largement 104 à 61. L’ensemble du groupe a pu fouler les parquets et participer à l’effort collectif, y compris les plus jeunes. 

Pour ne manquer aucun des prochains rendez-vous U18. Le calendrier est à retrouver ici !

C’était week-end de tournoi pour les U18 aussi

Ce week-end, nos U18 étaient aussi de tournoi à Lons-le-Saunier. Au programme : 2 matchs en un jour ce dimanche 11 septembre. Tout d’abord, une défaite contre nos voisins Chalonnais (95-85)  et plus tard dans l’après-midi, les jeunes du Centre de Formation ont pris leur revanche pour s’imposer face aux Lionceaux à 16h00 : gagné 82-78 ! C’était le dernier match amical pour nos U18, maintenant, place aux choses sérieuses : premier match ce dimanche 18 septembre, contre la JDA Dijon ! 

Allez les garçons, dernière semaine de préparation !

Les U18, 2ème du tournoi de Montaigu

Nos U18 étaient de sortie ce week-end 👊 Et avec un beau week-end puisqu’ils ont terminé 2ème au fameux Tournoi de Montaigu !

En plus de l’effort collectif, 2 de nos joueurs ont reçu une distinction :
➡️ Théo Audry est élu MVP du tournoi,
➡️ Benga Mapote fait partie du 5 Majeur du tournoi.


Les Résultats en détails du week-end ⬇️
Game 1 🆚 Metropolitans 92
34 – 47 ❌

Game 2 🆚 Quimper
59 – 48 ✅

Game 3 🆚 Nancy
63 à 48 ✅

Game 4 🆚 ASVEL
66 – 66 ❌
(Perdu aux LFs – Équipe forfait après la rencontre)

Game 5 🆚 Metropolitans 92
38 – 62 ❌

Bravo à eux ainsi qu’à toute l’équipe 👏
Tout comme les pros, ils ont aussi hâte de démarrer la saison ! 🔥

Léon Sifferlin à l’Euro U16 !

C’est un été 100% basket pour certains et notamment pour notre  cadet, Léon Sifferlin !

Du 12 au 20 août, Léon porte les couleurs tricolores au Championnat Européen U16 de la FIBA à Skopje, en Macédoine. La France fait partie du groupe A et affrontera donc l’Israël, la Lituanie et les Pays Bas. 

Pour ne rien manquer de son parcours, retrouvez l’ensemble des informations… Juste ici !

Nouvelle recrue au Centre de Formation !

Les Espoirs du Centre de Formation vont accueillir un nouvel élément tout droit venu de l’Élan Chalon, Maxime Galin.

Maxime évolue en Espoir à l’Élan depuis 2018 et a pu faire ses premiers pas dans le monde professionnel en 2020 en Pro A et de nouveau cette saison en Pro B. 

On peut constater que son entrée en championnat professionnel lui a été bénéfique puisqu’il bonifie tous ses records personnels cette saison avec l’équipe Espoirs, notamment en inscrivant 28 points au cours d’un match et en captant 20 rebonds sur un autre !

Maxime est donc prêté pour une saison par l’Elan pour densifier l’équipe Espoir burgienne après les départs de Corentin Falcoz, Arthur Bouba et Hugo Cosse. Les Directeurs des Centres de Formation Arnaud Tessier (JL Bourg) et Romain Chenaud (Élan Chalon) se sont mis d’accord sur les points de développement du jeune joueur qui évoluera au poste 2/3. 

Il continuera sa progression au contact de l’équipe professionnelle en tant que partenaire d’entrainement et en étant parmi le roaster d’Eurocup.

Bienvenue à toi Maxime !

Crédit photo ©Charlotte Geoffray

Une convocation pour Léon Sifferlin !

Le Centre de Formation montre de nouveau son potentiel avec une nouvelle convocation en équipe de France, celle de Léon Sifferlin. Il préparera le FIBA european Championship U16 Masculins qui se déroulera à SKOPJE (Macédoine). Léon a déjà participé à un premier stage à l’Office Franco-allemand pour la Jeunesse du 19 au 26 juin. Bravo…
Lire la suite >