Ce mercredi, Bourg-en-Bresse fêtait sa première soirée basket européenne avec la réception de Badalone.

7DAYS®EUROCUP / JOURNÉE 2

JL BOURG

77

84

JOVENTUT BADALONA

Score par quart-temps : 21-17, 17-25, 13-27, 26-15

LE résumé

La fête à Ekinox

Ekinox est « on fire » pour sa première historique. Pour rappel, jamais une rencontre européenne n’avait été disputée à Bourg et cette réception de Badalone est donc à écrire dans les livres d’histoire.
 Les Bressans répondent directement présents avec Scrubb et Omic qui prend le dessus sur Tomic. Badalone est en échec au tir et Wright puis Scrubb alimentent un peu plus le compteur burgien avant le premier temps mort de Carles Duran (3e 08-00). Cet arrêt de jeu est très bénéfique pour les Espagnols qui recollent en quelques possessions avec Tomic, Brodziansky et Ribas et signent donc un 0 à 9 (5e 08-09).
Scrubb poursuit son bon début de rencontre en stoppant la série alors qu’Andjusic et Peacock sont la cible de la défense adverse. L’arrière serbe de la JL Bourg parvient tout de même à aller chercher un 2+1 bénéfique à l’équipe.
Dans la peinture, le duel entre l’ancien Barcelonais Tomic et l’ancien badalonais tient toutes ses promesses tandis que Scrubb continue d’aligner ses tirs. La Joventut reste tout de même au contact grâce à ses pénétrations régulières à l’intérieur. Les deux ultimes lancers francs de Peacock bloquent alors le score à 21 à 17.

Les duels se font face sur le parquet d’Ekinox pour ajouter des points. Un temps Allen et Dimitrijevic trouvent des solutions à deux points puis c’est au tour de Pelos, Morgan et Courby de dégainer à 3 points. Le rythme de cette rencontre est très élevée et la Jeu résiste pour le moment plutôt bien, même si Birgander apporte sa patte sous le cercle avec réussite (15e 32-28).

Pelos répond bien à son vis-à-vis, en l’emmenant loin du cercle pour aligner de derrière l’arc. Les Bressans avancent de trois en trois puisqu’Andjusic provoque ensuite une faute sur un tir primé qui lui permet d’inscrire trois lancers. Mais ce seront les ultimes points bressans de cette première mi-temps. Les Catalans signent un 12 à 0 qui les positionnent en tête à la pause, 38 à 42.

Badolone impose son rythme

Avec un tir à 3 points de Ventura, Badalone creuse l’écart dès le retour des vestiaires. Le panier de Tomic n’est pas là pour arranger les choses et il faut attendre qu’Omic se retrouve seul près du cercle pour stopper ce 17 à 0 sur deux mi-temps. Mais la pression ne s’arrête pas de monter et Tomic sévit une nouvelle fois avec un dunk. Andjusic et Wright tentent de rameuter les troupes en allant trouver des espaces dans la défense adverse. La Juventut ne laisse pour autant pas trop d’espoir avec Ribas de loin (25e 44-56).
Tomic fait beaucoup, beaucoup de mal à nos Rouge et Blanc qui n’arrivent pas à contenir l’international croate. L’addition peut-être plus salée si Asceric en contre-attaque puis Andjusic de loin ne réveillent Ekinox. L’autre ancien barcelonais, Ribas climatise la salle alors que la Jeu semble avoir raté le coche avec quelques offensives avortées. Effectivement, les visiteurs prennent dix-huit longueurs d’avance, 51 à 69.

Morgan et Courby entament les dix ultimes minutes par des shoots longues distances. Pour la JL Bourg, il faut limiter la casse et Wright s’engage à faire le nécessaire grâce à un and-one puis une interception. Andjusic l’imite et un primé de Pelos faire revenir la JL à dix longueurs (35e 64-74).
La série se poursuit alors que Badalone ne rentre plus ses tirs. Andjusic est une nouvelle fois à la finition et Ekinox pousse de plus en plus. C’est alors que Tomic, entré il y a quelques instants, limite les dégâts avec un lancer et met donc fin au 12 à 0. Avec le jeu des pénalités, les lancers francs se succèdent. Bourg fait tout de même le nécessaire et lorsque Allen en pénétration puis Scrubb de loin font recoller à quatre points, Ekinox est debout. Mais Badalone reste réaliste et ne tremble pas sur la ligne pour finir à 77 à 84

C’est la première défaite de la saison pour la JL Bourg qui aura le droit à un peu de répit avant son prochain déplacement en Eurocup. En effet, la rencontre face à Le Mans est reportée à une date ultérieure.

© Christelle Gouttefarde

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
% au tir à 3 points

Ce soir, la JL Bourg n’a pas été aussi en réussite de derrière l’arc par rapport à ses premières sorties. Badalone a su arrêter les serials-shooters burgiens avant qu’il ne dégaine. 

LE BRESSAN DU MATCH

Thomas SCRUBB

15

points

3

rebonds

14

évaluation

scrubb

LES STATISTIQUES

A voir aussi :

La feuille de match