Chez son voisin, la Jeu a joué les yeux dans les yeux jusqu’au bout.

COUPE DE FRANCE / 1/8e de Finale

LDLC ASVEL

86

77

JL BOURG

Score par quart-temps : 13-17, 27-23, 21-18, 25-19

LE résumé

Deuxième derby à l'Astroballe

Un derby en Coupe de France pour la reprise en 2021 de la JL Bourg, voilà de quoi faire un bon match de basket. Avec Daval-Braquet et Wright de retour et directement sur le parquet, la Jeu a quelques ressources nouvelles pour commencer cette nouvelle année. Après quelques minutes pour se mettre en jambes, Cole en première intention ouvre la marque puis c’est Wright qui lance les Bressans avec le and-one puis un primé en tête de raquette. Yabusele et l’ASVEL loupent les occasions pour vraiment se mettre dans le match et le tir longue distance lointain de Andjusic provoque le premier arrêt de jeu de TJ Parker (4e 02-09). 
Il faut dire que l’adresse villeurbannaise n’est pas au rendez-vous et les tirs longues distances s’enchaînent toujours avec peu de réussite. Le petit « hook » d’Andjusic prolonge donc la série à 11 à 0 avant un lancer de Cole. Coach Vucevic doit tout de même pianoter avec son effectif puisque Wright et Scrubb se retrouvent rapidement à deux fautes. L’entrée Hayes fait du bien aux locaux et Lighty poursuit avec le premier tir à 3 points. Un shoot vite effacé par Courby qui lui répond dans la foulée. Cela n’empêche pas à l’ailier américain de retrouver une situation de shoot à mi-distance de l’autre côté du parquet. Un premier quart-temps très défensif où Courby fait aussi son match, bien trouvé dans le trafic. Freeman de loin et Benitez aux lancers concluent ces dix minutes, 13 à 17.

La Jeu reprend de plus belle dans ce deuxième quart temps avec deux belles séquences offensives signées Luka Asceric et Pierre Pelos. Malgré la grosse défense bressane, Allerick Freeman trouve le chemin du cercle avant d’inscrire 2 lancers francs supplémentaires. La French Touch apporte des solutions sur le parquet, ça joue vite face aux maîtres Villeurbannais. On manque globalement de réussite des deux côtés, avec plusieurs tirs dans le vent. Il faudra attendre le petit héros du jour, Luka Asceric, qui fête ses 24 ans ce 10 janvier, pour ajouter deux points sur la ligne de réparation. C’est sans compter sur l’Asvel qui sort à nouveau la tête de l’eau en venant égaliser (15e 25-25). On connaît l’ogre noir et blanc, il lui suffit d’une brèche pour s’y engouffrer et sceller le destin d’un adversaire alors soyons prudents ! Les deux équipes se rendent maintenant coup sur coup. Thomas Scrubb donne un coup un peu plus fort avec deux primés face aux deux points de Lacombe. Et on termine sur la même lancée, égalité 40 à 40. La deuxième mi-temps promet du gros basket.

Match défensif, différent de celui de championnat

Le retour sur le parquet des Villeurbannais est meilleur avec deux paniers en quelques secondes de Lighty et Yabusele. Wright sur la ligne réduit tout de même le score avec un 2/2, mais Yabusele reste maître de la raquette pour les siens. Wright poursuit alors avec un floater ligne de fond, le même début qu’en première mi-temps pour lui. Mais les Bressans paient de petites erreurs comme notamment cet espace laissé libre à Diot à 3 points. Heureusement, le capitaine Peacock est à l’aise pour répondre afin de ne pas prendre trop l’eau. Yabusele, encore et encore, fait le job avec les rebonds offensifs qui donnent de bonnes secondes chances. Les cadres de l’ASVEL semblent donc enfin se réveiller, la preuve avec Cole qui ne laisse pas passer ses occasions de shoots (25e 53-47). 
Andjusic et Wright sont eux aussi des cadres pour la Jeu et ils répondent à leur tour présents. Il est très important de garder le contact pour jouer les yeux dans les yeux jusqu’à la fin. La premier cité réussit d’ailleurs un 2+1 sur contre-attaque qui remet l’égalité au tableau d’affichage. Le temps mort local est néanmoins positif puisqu’il permet à Bako d’aller lui aussi chercher le and-one dans la peinture. Kahudi poursuit et c’est même un 8 à 0 qui vient se greffer au tableau d’affichage lorsque Lacombe termine parfaitement l’action offensive des rhodaniens (28e 61-52). Courby vient soulager les Rouge et Blanc avec un primé dans le corner et Andjusic l’imite sur contre-attaque. Ces deux actions font donc un grand à la JL Bourg qui recolle, 61 à 58.

Lacombe fait le show en percutant dans la peinture, finissant au cercle avec un dunk. Villeurbanne reprend bien ses hostilités entre Kahudi et Freeman à 3 points. Tout est à nouveau à refaire pour nos Burgiens qui semblaient pourtant avoir laissé passer la pluie. La clé pourrait passer par Andjusic. Le serbe envoie à son tour un missile, mais Freeman reste on-fire. Fort heureusement, Benitez ne réfléchit pas à son tour pour prendre son tir longue distance avant de réussir un tir à 2 points (35e 72-65).
Les occasions burgiennes sont là, mais LDLC ASVEL est aussi bien dans son jeu avec notamment Kahudi de loin. L’intensité physique commence à toucher nos joueurs, mais le temps ne semble pas vouloir s’arrêter. Benitez en pénétration, Cole en tête de raquette puis Asceric à 3 points poursuivent donc au scoring (37e 77-70). Cet écart, les Bressans vont tenter de le réduire avec un très très gros tir à 3 points de Peacock sur la remontée de balle ! La Jeu n’est pas morte. Le temps mort local permet tout de même à Cole de faire parler son talent, lui aussi de loin. Scrubb score vite et pour espérer, il faut un stop. Chose que la Jeu obtient avec l’offensive de Yabusele. Cette nouvelle cartouche, les Bressans vont la laisser passer. Kahudi, d’un dunk, semble bien donner la victoire aux siens même si Scrubb réduit une nouvelle fois la marque. Mais le Burgien commet une antisportive qui semble bien fatale puisque Cole rentre ses deux shoots. La JL Bourg s’incline donc sur le score de 86 à 77, sans avoir démérité et avec une belle image donnée !

©Infinity Nine

LES PLUS DU MATCH

Le chiffre du match

0
% à 3 points

La JL Bourg aura été plutôt adroite ce dimanche soir avec un joli 13/20 à 3 points. A l’inverse, ils ont peiné dans le domaine du tir à 2 points (30%). Soit un peu l’inverse des locaux (67% à 2 points et 37% à 3 points).

LE BRESSAN DU MATCH

ZACK WRIGHT

12

points

6

rebonds

2

PASSES

17

évaluation

LES STATISTIQUES

A voir aussi :

La feuille de match