Pour oublier le faux pas de mercredi contre Gravelines, la JL enchainait directement 3 jours plus tard à Roanne. 

JEEP®ELITE / JOURNÉE 26

CHORALE
DE ROANNE

102

97

JL BOURG

Score par quart-temps : 27-31, 24-23, 27-23, 24-20

LE résumé

Offensives sur offensives

Alen Omic ne perd aucune minute pour poser un dunk, mais cela ne semble pas vraiment donner le tempo du début de rencontre. Roanne répond vite et fort avec un 11-0, pendant ce temps là, c’est brouillon côté JL. Ce début difficile semble titiller l’égo de Danilo Andjusic qui enchaine 5 points, avant que Codi n’en ajoute 3 de plus. Le passage à vide aura été de courte durée, avec Thomas Scrubb au lancer franc, la JL repasse devant (6è 14-15). Roanne n’abdique pas et reste au contact. On assiste à un quart-temps très offensif des 2 côtés du terrain, avec un petit avantage pour la Jeu (27-31). 

Luka Asceric enflamme la Halle André Vacheresse, +5. La JL semble retrouver sa réussite en longue distance ! Car en effet, même si la Jeu a vécu une soirée en panne d’adresse lors de la dernière journée (6/36), elle restait avant ce match la 1ère équipe à 3 points dans le Championnat français (41,4%) avec 3 Bressans dans le top stats (Andjusic 5ème, Peacock 8ème et Courby 10ème). Toujours devant mais l’écart ne se creuse pas encore vraiment, si Bourg parvient à limiter Ho You Fat et Francisco dans la deuxième mi-temps, la clé de la victoire serait sûrement trouvée ! (51-54)

Sans pitié des deux côtés

C’est reparti. March redonne l’avantage à la Chorale, ces 20 prochaines minutes s’annoncent tout aussi intenses. Notre fidèle Maxime Courby vient inscrire 5 pts avec un dunk cadeau, lui qui n’avait encore pas scoré en première mi-temps et qui était le seul de l’équipe. L’effort est donc 100% collectif, surtout que la JL doit faire sans le duo de Zack ce soir, elle qui était enfin parvenue à retrouver son effectif au complet lors du dernier match. Sur le terrain, ça se joue toujours dans un mouchoir de poche, Pierre Pelos pensait sauver le quart-temps avec son primé mais Omic hérite d’une technique qui offre une magnifique action à Roanne pour le prendre. (78-77)

On continue sur la même lancée, coup sur coup, vraiment. À 6 minutes du buzzer final, les deux équipes sont à égalité (84-84) et aucune ne semble lâcher. Il fallait stopper Ho You Fat et Francisco, mais ce sont March et Artis qui se sont réveillés et qui nous font douter. Espérons que le dénouement de cette rencontre soit tout de même aussi heureux que celui des Espoirs plus tôt dans la journée, face à la Chorale aussi. Luka Asceric assomme avec deux primés qui font du bien dans des moments aussi tendus. Le money time commence, chaque possession est cruciale. Et à 40 secondes de la fin, Roanne prend le lead, Savo un temps-mort pour aborder ces ultimes instants… Deux lancers ratés et une dernière balle perdue ont eu raison de notre équipe. La JL s’incline face à la Chorale après un match honorable. (102-97). Prochain match vendredi 2 avril à 19h à Chalon-sur-Saône.

©Georges Burellier

LES PLUS DU MATCH

LE BRESSAN DU MATCH

ALEN OMIC

16

points

13

rebonds

4

PASSES

30

évaluation

LES STATISTIQUES

A voir aussi :

La feuille de match