Pour la course aux Playoffs, la JL devait absolument remporter ce match ce soir face au 8ème ex-aequo.

79 – 61
À Antares (Le Mans), 30e journée de Jeep® Élite, le samedi 27 avril à 20 h


Le film du match


Les Manceaux commencent par prendre le coup d’envoi mais Michael Thompson (7 pts, 10 d’eval) rate son premier shoot et la Jeu en profite pour récupérer la balle. Après 2’40 de jeu, Zack Peacock (12 points) ouvre enfin le score sous le cercle. L’adresse est difficilement trouvée des deux côtés, avec beaucoup de maladresses sur ce début de match. Le pivot, Richard Hendrix, enclenche à son tour, mais Rob Gray (11 pts, 2 rds, 9 d’eval) en tir longue distance lui répond automatiquement. Lamonte Ulmer vient ensuite confirmer une course folle de Youssou N’Doye pour inscrire 2 points de plus au compteur burgien. Le MSB inscrit un primé et Garrett Sim fait l’effet miroir avec un 3 points. Antoine Eito ne le laisse pas faire et réussit deux primés de suite pour riposter. Il reste 3’30 dans ce premier quart-temps et la JL est menée 14 à 12. Peacock inscrit un lancer franc sur deux pour tenter de raccrocher au score. Cameron Clark shoot et ça rentre. (2e 16-13). Maxime vient remonter au score en égalisant à 16 partout avec un superbe primé. Les deux formations ne cessent de se rendre la pareille, le combat est sans merci. Dernière minute de ce premier quart-temps. Deux lancers francs pour Jonathan Tabu qui met deux points de plus pour son équipe. Les Bressans ont la balle mais ratent l’occasion pour terminer ce premier quart-temps, qui finit sur le score de 20 à 18 pour le Mans.

Le QT2 reprend avec le MSB qui inscrit les deux premiers points. Jonathan Tabu signe à nouveau un shoot à 3 points, ce qui pousse Savo Vucevic à ne pas perdre de temps pour arrêter la partie afin de remettre ses hommes sur le droit chemin. Bathiste Tchouaffé entre en jeu pour tenter de donner un nouveau souffle aux Bressans qui ont du mal. En effet, la JL vient de prendre 11 points de retard. Lamonte Ulmer stoppe cette mauvaise dynamique avec un shoot réussi. Il reste 4 minutes dans le deuxième quart-temps et le Mans est toujours bien devant, 34-23. Le Champion de France en titre a décidé de ne faire aucun cadeau à la Jeu et enchaine de belles actions offensives avec notamment Eito qui redonne 14 points d’avance en réussissant deux lancers francs. Dernière ligne droite avant la mi-temps, il reste 2 minutes à jouer et au score, 39-25 pour les Manceaux. La JL perd beaucoup de balles dans ces dernières secondes, ce qui donne de grosse occasions au MSB, non négligeables. 45-30 à la fin de cette première période.

« La JL en grosse difficulté »

À l’entame de cette seconde période, Wilfried Yeguete (15 pts, 10 rds, 27 d’éval) trouve de suite sa place sous le cercle, il est d’ailleurs suivi d’un tir longue distance de Valentin Bigote. Lamonte Ulmer, quand à lui, trouve une solution sous le cercle pour passer au travers de la grosse défense du MSB. Zack Peacock enchaîne avec un tir derrière la ligne qui ajoute 3 points aux Bressans, Garrett prend exemple sur Zack et fait de même. C’est au tour de Wilfried Yeguete d’inscrire deux nouveaux shoot dont un and-one. La Jeu prend le bon virage, elle resserre la défense et limite les offensives des Manceaux avec Rob Gray à trois points pour remettre les Bressans à 16 points de leur hôte. Savo Vucevic prend tout de même un temps mort car la course est encore longue avant de les rattraper. Après cette pause, Garrett et Mike rebondissent tout de suite en trouvant des solutions derrière la ligne et ajoutent 6 points en une minute (2e 58-46). Mais la “chance” ne dure pas, antisportive pour Lamonte Ulmer. Le Mans rajoute 5 points en réponse. Un and-one de Mike Moser remet la JL a -12 points de son adversaire, 63-51 à la fin du troisième quart-temps.

 « Une remontée qui ne suffira pas » 

Pour entamer ce dernier quart-temps, on assiste rapidement à un primé de Michael Thompson. La Jeu, quant à elle, perd deux balles à la suite, ce qui peut coûter très cher en cette fin de match. Garrett Sim (19 pts, 3 rds, 19 d’éval) vient tout de même inscrire deux points dans la raquette, puis un primé afin de ne pas laisser son équipe à la traine. (6e 68-56). Le coach Bressan décide de prendre à nouveau un temps mort, peut-être celui de la dernière chance pour sauver ce match. Mais les dernières minutes sont plutôt calmes pour les deux formations avec peu de points marqués. Rob Gray vient plus tard tenter sa chance dans la peinture et la saisir, avec ensuite 1/2 au lancer franc avant de sortir sur le banc. (2e 76-60) Il ne reste plus qu’une minute dans cette rencontre. Les Bressans ont beau se battre pour tenter de réduire l’écart, cela ne sera pas suffisant ni pour gagner ce match, ni même pour récupérer le point average. La Jeu s’incline alors sur le score de 79 à 61 à Antarès.


La stat : 60


Comme l’évaluation collective des Bressans. Compliqué de l’emporter quand on voit que le MSB a lui une évaluation à 102 . 

©DBC MSB