Déplacement court pour la JL Bourg qui espère poursuivre sur sa dynamique victorieuse lors du derby.

JEEP® ÉLITE / JOURNÉE 3

04

OCT 2020

17:00

LDLC ASVEL

JL BOURG

ASTROBALLE
Villeurbanne

La présentation

Il y a des derbys qui ont une saveur spéciale. Dans l’histoire, la JL Bourg s’est imposée une seule fois sur le parquet de l’Astroballe (17 décembre 2017, 83 à 87). Zack Peacock et Max Courby faisaient partie de cette belle fête en terminant avec les deux meilleures notes de la rencontre. Près de trois ans plus tard, ce face à face n’a jamais semblé être aussi équilibré. Certes, LDLC ASVEL possède désormais une armada capable d’encaisser l’équivalent de deux saisons régulières (Jeep Elite + Euroleague), mais de son côté, la Jeu a aussi un effectif à rallonge qui peut créer la surprise ce dimanche. Attention tout de même à l’excès de confiance , rappelons-nous d’ailleurs la lourde défaite l’an passé de plus de trente points, même si on a hâte d’y être !

De plus en plus fort ?

Seul club d’Euroleague engagé dans notre championnat, Villeurbanne espère bien confirmer cette année dans son deuxième championnat. Pour autant, le club de Tony Parker et Nicolas Batum n’a pas l’envie de délaisser son championnat domestique. Au final, cela donne un effectif de quatorze joueurs managé par le frère du président, T.J. Parker. La formation souvent surnommée “l’ogre” de notre division a en effet de quoi faire peur et se tient prête à tout renverser. Mais elle n’est pas invincible comme Dijon l’a montré dès la première journée en s’imposant 81 à 74.
En tout cas, l’ensemble des postes de cette formation est triplé (si on compte le jeune intérieur anglais Matthew Marsh en contrat stagiaire cette saison) et souvent de belles manières puisque certains pourraient prétendre à de belles places en tant que titulaire ! Si on commence par le poste 1 tenu en grande partie par le double champion NBA Norris Cole (13,5 points et 4,5 passes) et ses comparses que sont le natif burgien Antoine Diot et le jeune prodige Matthew Strazel, il faut déjà se dire que les défenses doivent être au rendez-vous. Heureusement, en comptant dans ses rangs des joueurs comme Zeko Wright, Hugo Benitez ou Kadeem Allen (incertain), la Jeu peut avoir du répondant. Tout est aussi impressionnant chez les arrières où figurent l’américain Allerik Freeman (18,5 points et 6 rebonds) et le couteau suisse Paul Lacombe (4 points et 2,5 rebonds). Le dernier cité qui revient à la maison espère bien glaner un second titre de champion de France avec son club formateur après différents échecs à Strasbourg et Monaco. En tout cas, le potentiel danger des lignes extérieures peut en décourager plus d’un. Surtout quand vous ajoutez le défensif capitaine Charles Kahudi et l’homme à tout faire qu’est David Lighty (10,5 points). Deux joueurs qui portent Lyon-Villeurbanne dans leur coeur et qui entretiennent l’âme de cette équipe. William Howard les a rejoint cet été, après une trêve outre-Atlantique, pour densifier ce poste.
Bien évidemment, impossible de s’arrêter en si bon chemin. Dans la peinture, les muscles sont de sortie. Entre la tour de contrôle Moustapha Fall (2m18), (dont le duel avec Alen Omic (2m16) sera à suivre du coin de l’oeil), qui a quitté notre championnat en 2017 avec un titre de champion de France à Chalon (11 points et 9,5 rebonds), l’ancien NBAers Guerschon Yabusele qui, sur ses quatre rencontres avec son club club en mars dernier avait fait la différence, ou encore les hommes en progrès que sont le Lyonnais Amine Noua (7 points et 6,5 rebonds) et le Belge Ismaël Bako (7 points et 2,5 rebonds)… il y a de quoi avoir de belles menaces. Surtout que Kevarrius Hayes n’est pas encore totalement sorti de sa boite.
En somme, il faut sortir un match complet et sans période de relâchement pour battre cette légion.

Le premier gros test

Chez les Bressans, ce début d’automne est plutôt joyeux entre les deux premiers succès en championnat et ce baptême historique en Eurocup. Surtout, les têtes d’affiche Danilo Andjusic (19 points à 70% à 3 points et 4 rebonds) et Zack Peacock (18,5 points et 3 rebonds) sont au rendez-vous de ce beau début d’exercice burgien.
En tout cas, un collectif est bien né à Bourg-en-Bresse. Chaque joueur semble bien répondre aux attentes qui lui sont fixées. Surtout, pour le moment, l’équilibre attaque (87,5 points inscrits) – défense (72,5 points encaissés) a bien été rodé. Naturellement, la muraille villeurbannaise fera tout pour limiter l’apport offensif du jeu de transition des hommes de Savo Vučević. Néanmoins, la Jeu est tout autant sûre de ses forces et de ses faiblesses que son adversaire. De quoi provoquer un derby digne de ce nom ? Réponse dans quelques heures.

Allez la Jeu !

La feuille

#ASVEL

#JLB

Meneurs

🇺🇸 Norris COLE
🇫🇷 Antoine DIOT
🇫🇷 Matthew STRAZEL

Kadeem ALLEN 🇺🇸 ⛑️
Zack WRIGHT 🇧🇦
Hugo BENITEZ 🇫🇷

Arrières

🇺🇸 Allerik FREEMAN
🇫🇷 Paul LACOMBE
🇱🇻 Rihards LOMAZS

Danilo ANDJUSIC 🇷🇸
Luka ASCERIC 🇫🇷 
Théo REY 🇫🇷

Ailiers

🇫🇷 Charles KAHUDI
🇺🇸 David LIGHTY
🇫🇷 William HOWARD

Thomas SCRUBB 🇨🇦 
Maxime COURBY 🇫🇷

Ailiers forts

🇫🇷 Guerschon YABUSELE
🇫🇷 Amine NOUA

Zachery PEACOCK 🇺🇸
Pierre PELOS 🇫🇷

Pivots

🇫🇷 Moustapha FALL
🇺🇸 Kevarrius HAYES
🇧🇪 Ismael BAKO

Alen OMIC 🇸🇮
Thibault DAVAL-BRAQUET 🇫🇷

Coachs

T.J. PARKER

Savo VUCEVIC

#ASVEL

Meneurs

🇺🇸 Norris COLE
🇫🇷 Antoine DIOT
🇫🇷 Matthew STRAZEL

Arrières

🇺🇸 Allerik FREEMAN
🇫🇷 Paul LACOMBE
🇱🇻 Rihards LOMAZS

Ailiers

🇫🇷 Charles KAHUDI
🇺🇸 David LIGHTY
🇫🇷 William HOWARD

Ailiers forts

🇫🇷 Guerschon YABUSELE
🇫🇷 Amine NOUA

Pivots

🇫🇷 Moustapha FALL
🇺🇸 Kevarrius HAYES
🇧🇪 Ismael BAKO

Coachs

T.J. PARKER

#JLB

Meneurs

Kadeem ALLEN 🇺🇸 ⛑️
Zack WRIGHT 🇧🇦
Hugo BENITEZ 🇫🇷

Arrières

Danilo ANDJUSIC 🇷🇸
Luka ASCERIC 🇫🇷
Théo REY 🇫🇷

Ailiers

Thomas SCRUBB 🇨🇦 
Maxime COURBY 🇫🇷

Ailiers forts

Zachery PEACOCK 🇺🇸
Pierre PELOS 🇫🇷

Pivots

Alen OMIC 🇸🇮
Thibault DAVAL-BRAQUET 🇫🇷

Coachs

Savo VUCEVIC

LES ESPOIRS

3

OCT 2020

16:00

LDLC ASVEL

JL BOURG

LES PLUS

Arbitres

COLLIN Jean Charles
BISSUEL Thomas
CRETON Philippe

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

©Christelle Gouttefarde