EUROCUP / JOURNÉE 12

89

98

Score par quart-temps : 17-37, 18-18, 30-23, 24-20

LE RÉSUMÉ

Quelques heures seulement après la brillante victoire contre Paris, la JL a un rendez-vous important avec son aventure européenne. Cette fois-ci, ce sera en Roumanie pour affronter Cluj-Napoca, l’équipe qui précède la Jeu au classement de l’Eurocup. L’objectif de terminer dans les deux premiers du groupe prendrait encore plus d’épaisseur avec une victoire. Pour ce faire, Freddy Fauthoux ne pourra compter sur Zaccharie Risacher. Touché par un virus hivernal, diminué lors de la victoire contre Paris, le jeune prospect est cette fois, resté en Bresse pour se soigner.

C’est un début de match très offensif que les acteurs de la rencontre nous proposent. Si les joueurs locaux s’empressent de scorer, 5-1, le retour de flamme bressan ne se fait pas attendre 11-25 après un peu plus de 6 minutes, dans le sillage d’un Isiaha Mike percutant, 14 points, 3 rebonds, 3/3 depuis le parking. L’autre joueur en vue n’est autre que JeQuan Lewis. Le vif meneur bressan ne tient pas en place, il score et crée de belles opportunités pour le reste de l’équipe, 8 points, 3 passes en ce début de match. 17-37 après 10 minutes, « a French masterclass » selon le commentateur d’Euroleague TV ! 

Le coaching staff aindinois continue dans ses rotations, mais rien ne semble altérer la bonne dynamique de notre équipe. Le coach de Napoca est obligé de stopper le jeu après un 10-6 bressan, et un score de 23 à 47. Comme à Ulm ou Cholet, la JL a généré un écart conséquent, il faudra le faire fructifier et se méfier d’un retour. Les coéquipiers du français Adam Mokoka s’accrochent pour revenir dans la partie, mais sont pour l’instant trop maladroits à longue distance. Mi-temps 35-55. 

La JL est intraitable !

Les coéquipiers de JeQuan Lewis, au grand dam des locaux, continuent leur démonstration offensive, déjà 11 réussites à longue distance en moins de 25 minutes, 4 balles perdues. Résultat, la JL continue de creuser l’écart. Comme on pouvait s’y attendre, les joueurs de Cluj produisent les efforts pour revenir, de +26, l’écart se réduit à +10. Fort heureusement, Maksim Salash score à 3 points au buzzer du 3e, pour conserver 13 unités d’avance, 65-78. Trente points marqués en 10 minutes, vigilance, vigilance !

À l’expérience, les vétérans Rowland et Julien contrôlent le tempo et scorent en toute fin de possession. La pression est sur les joueurs français face à des adversaires totalement libérés, qui n’ont plus rien à perdre. Mokoka, ouvert, ramène les siens à 5, 78-83, tout reste à faire. Il en faut plus pour faire trembler nos joueurs cette année, en tête Bryce Brown qui score 5 points de suite, avant qu’Isiaha Mike dunke en contre-attaque, un 7-0 des plus importants, 78-90. L’écart est fait, la JL n’a jamais été aussi forte que ces derniers temps. Victoire 89-98.  Profitons-en Bourg-en-Bresse. Ce soir, la JL est deuxième du championnat et seule deuxième de son groupe d’Eurocup. A la lutte avec Cluj et Ulm qui s’est aussi incliné ce soir, la Jeu est en position de force pour atteindre les quarts de finale de la compétition, deux victoires d’avance sur les deux équipes. 

On retiendra aussi l’excellent match d’Isiaha Mike, 28 points, 8 rebonds, 29 d’évaluation.

Prochains matchs à Ekinox, mardi 26 contre Gran Canaria et jeudi 28 décembre contre Saint-Quentin ! 

Les marqueurs : Mike 28, Lewis 17, Brown 12, Salash 11, Rowland 8, Julien 6, Massa 4, Morgan 4, Kokila 3, Omenaka 2

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©Cluj-Napoca

A voir aussi :

La feuille de match