BETCLIC ELITE / JOURNÉE 33

103

78

Score par quart-temps : 30-12 / 25-26 / 15-23 / 33-17

LE RÉSUMÉ

Dans sa course aux Playoffs, Nancy débarquait en Bresse ce samedi en fin d’après midi face à une équipe burgienne toujours entravée par les blessures. SI Axel Julien a effectué son retour, JeQuan Lewis a rejoint Jeremy Morgan le temps d’effectuer des examens complémentaires. Pour autant, c’est la JL qui s’élance de la meilleure des manières en dominant offensivement son vis-à-vis (6e 18-08).
Isiaha Mike et ses coéquipiers ont une adresse folle à 3 points dans ce premier quart-temps qui met en grande difficulté les hommes de Sylvain Lautié, contraint de tester plusieurs options de cinq sur le parquet. La réussite est donc au rendez-vous, le score est unanime pour le moment 30 à 12.

Souvent, quand la tendance est de prendre le large rapidement, des réveils surviennent pour l’équipe distancée. Mais pour le moment, la JL Bourg poursuit sa marche en avant et ne laisse pas aux Couguars l’opportunité de respirer, avec un EJ Rowland qui se dévoue des deux côtés du parquet (15e 43-20).
Nancy parvient à trouver de l’alternance en allant chercher des points près du panier, sur pénétration ou claquette. À force de défendre plus durement, le passage sous la barre des vingt points est obtenu en concrétisant les offensives. À la pause, nos joueurs repartent la tête haute au vestiaire, 55 à 38.

Coup de mou dans le 3e

Le SLUC met beaucoup plus d’intensité défensive pour le début de la seconde mi-temps. Dans le sillage de Clément Frisch inscrivant huit points consécutifs, c’est désormais la barre des dix points qui est atteint pour les visiteurs. La Jeu rectifie le tir en grattant quelques ballons et déroulant en contre-attaque avec de nouvelles fois Mike à la conclusion. Nouveau break réalisé en quelques instants (24e 66-49).
Frisch porte toujours les siens avec une adresse insolente. Ses coéquipiers prennent aussi la confiance et un nouveau run est réalisé par les Lorrains. La réussite à changer de camp et pourtant la Jeu a toujours la main sur cette rencontre, 70 à 61.

Maksim Salash, en duo avec Mike dans la peinture, redonne du boost au groupe qui, via une nouvelle accélération dans le jeu, a changé la donne. D’autant que l’éclaircie semble passée du côté des Nancéiens qui ont reperdu le fil (35e 88-67).
La victoire est donc assurée désormais et Freddy Fauthoux peut donner du temps de jeu aux espoirs et notamment Léon Sifferlin qui joue ainsi ses premières minutes en pro puis à Benali Hifi. Zacc Risacher nous sort un dunk arrière en contre-attaque pour terminer le boulot. La Jeu s’était déjà assurée la quatrième place, elle reste toujours en course pour la troisième ce soir en dominant Nancy, 103 à 78.

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

Crédit photo : ©Mathilde Bourdon

A voir aussi :

La feuille de match