La JL commencera une série de quatre rencontres à l’extérieur ce samedi.

JEEP® ÉLITE / JOURNÉE 26

27

MAR. 2021

19:00

CHORALE DE ROANNE

JL BOURG

Halle André-Vacheresse
Roanne

La présentation

Relever la tête après une défaite, jusqu’à ce jour, les Bressans ont toujours réussi à le faire en championnat. Renverser des équipes en forme comme l’est Roanne en ce moment (deux victoires en cours à l’extérieur à Nanterre 79-74 et à Pau 81-60), il n’y a pas à chercher très loin avec la victoire burgienne face à une formation du Mans qui était en pleine série. En tout cas, la Chorale, la JL Bourg la connait plutôt bien pour l’avoir joué en début de saison en Elite (victoire 80-63) mais aussi souvent en match amicaux durant ces différents mois incertains. Pour ces ultimes retrouvailles, la JL doit se relancer.

Une équipe est née ?

Le capitaine Clément Cavello l’a évoqué dans Le Progrès dernièrement “j’espère qu’une équipe est née”. La Chorale a fait un gros pas en dehors de la zone rouge et n’est pas très loin de se stabiliser dans le ventre mou du championnat de France. Coach emblématique, Jean-Denys Choulet, est en train de gagner son pari même si la saison est encore longue.

Avec l’erreur de casting Nijal Pearson, la suspension pour dix rencontres de Boubacar Touré, la blessure du rookie Jackson Rowe jusqu’au mois de mai, ou encore le retour de Pro B de Mathis Keita, beaucoup auraient pensé que Roanne fonçait droit dans le mur. Pourtant, le staff a su pianoter et effectuer des ajustements intéressants. 
A commencer par l’arrivée de l’ancien des Metropolitans, Jamel Artis à l’aile. D’un niveau plus confirmé que Pearson, il apporte depuis son arrivée fin décembre une plus value importante à l’aile (11 points et 3,5 rebonds de moyenne) où le fidèle capitaine Clément Cavallo est un peu à la peine (2,6 points et 2,2 rebonds). Les renforts conjoints de Renathan Ona Embo à la mène et de Ekene Ibekwe (5 points et 2,3 rebonds) en provenance de Châlons-Reims pour piger en l’absence de Rowe ont ainsi densifié un banc en manque de rotation. Tout comme ce fut le cas pour celui qui est arrivé de Chalon/Saône, l’arrière Teyvon Meyer (6,9 points) qui semble être de plus en plus constant dans son jeu et qui fait la paire avec le local de l’étape, Thomas Ville (2,2 points).
Devant ces changements, la machine tourne essentiellement autour d’un quatuor qui n’a jamais baissé les bras. Steve Ho You Fat s’est avéré être un patron au poste 4 à 32 ans (10,5 points et 5 rebonds), s’acclimatant parfaitement au jeu proposé par son coach. A ses côtés, le pivot américain Juvonte Reddic (14,1 points et 5,7 rebonds), possédant un bon pedigree européen avec notamment une saison de Fiba Eurocup en 2018/2019 puis de BCL en 2019/2020, fait aussi les beaux jours de la raquette roannaise. Cette stabilité si importante, surtout depuis que Touré n’est plus dans la rotation, permet à la Chorale de tenir. Ronald March, super scoreur découvert à Aix-Maurienne l’an passé est un peu retombé de son petit nuage du début de saison. Mais il reste un joueur capable de faire tomber la pluie à n’importe quel moment. Il est même intéressant de souligner que l’américain est aussi performant dans d’autres compartiments du jeu pour faire office de couteau suisse (14 points, 3,9 rebonds et 2,4 passes). Enfin, ce top 4 des joueurs se termine avec Sylvain Francisco (13,1 points, 2 rebonds et 4,5 passes). Le français s’avère bien être une révélation de Jeep®Elite. Meneur formé aux USA (West Oatks Academy), typé jeu offensif, il a su bien s’intégrer dans le style Choulet. Il tiendra cette fois-ci sa place, n’ayant pas pu jouer à l’aller en raison de la Covid-19.

Roanne a donc un cinq solide si on vient ajouté Artis à ce quatuor. C’est souvent quand le banc reste uni et dans l’intensité sur le parquet que les ligériens viennent bousculer les cadors du championnat !

Oublier le passage à vide

L’invincibilité tombée à Ekinox tombée ce mercredi, la JL Bourg doit retrousser ses manches dès samedi dans un premier déplacement qui se poursuivra par un derby en Saône et Loire puis des retrouvailles dans le Nord avec Gravelines. Sans avoir la tête à l’envie d’une revanche à Dunkerque, les hommes de Savo Vucevic doivent retrouver l’adresse qui leur a temps manquée. S’ils jouaient “complétement à l’envers” comme l’indiquait notre coach après la rencontre, il aurait suffit de quelques tirs réussis en plus pour être dans les clous d’un money time serré.

La réintégration de Danilo Andjusic, encore un peu hors de coup suite au manque d’entrainement collectif, se poursuivra ce samedi. La capacité au duo Alen Omic (11 points et 3 rebonds contre le BCM) – Pierre Pelos (13 points et 11 rebonds face au BCM) à dominer les débats dans la raquette sera sans doute la clé d’un match réussi. 

Allez la Jeu !

La feuille

#CHO

#JLB

Meneurs

🇫🇷 Sylvain FRANCISCO
🇺🇸 Teyvon MYERS
🇫🇷 Renathan ONA EMBO

Codi MILLER-MCINTYRE 🇺🇸
Zack WRIGHT 🇧🇦

Hugo BENITEZ 🇫🇷

Arrières

🇺🇸 Ronald MARCH
🇫🇷 Thomas VILLE

Danilo ANDJUSIC 🇷🇸
Luka ASCERIC 🇫🇷

Ailiers

🇺🇸 Jamel ARTIS
🇫🇷 Clément CAVALLO

Thomas SCRUBB 🇨🇦 
Maxime COURBY 🇫🇷

Ailiers forts

🇳🇬 Ekene IBEKWE
🇫🇷 Steve HO YOU FAT
🇨🇦 Jackson ROWE ⛑️

Zachery PEACOCK 🇺🇸
Pierre PELOS 🇫🇷

Pivots

🇺🇸 Juvonte REDDIC
🇸🇳 Boubacar TOURE ❌

Alen OMIC 🇸🇮
Thibault DAVAL-BRAQUET 🇫🇷 ⛑️

Coachs

Jean-Denys CHOULET

Savo VUCEVIC

#CHO

Meneurs

Sylvain FRANCISCO 🇫🇷
Teyvon MYERS 🇺🇸
Renathan ONA EMBO 🇫🇷

Arrières

Ronald MARCH 🇺🇸
Thomas VILLE 🇫🇷

Ailiers

Nijal PEARSON 🇺🇸
Clément CAVALLO 🇫🇷

Ailiers forts

Ekene IBEKWE 🇳🇬
Steve HO YOU FAT 🇫🇷
Jackson ROWE 🇨🇦 ⛑️

Pivots

Juvonte REDDIC 🇺🇸
Boubacar TOURE 🇸🇳 ❌

Coachs

Jean-Denys CHOULET

#JLB

Meneurs

Codi MILLER-MCINTYRE 🇺🇸
Zack WRIGHT 🇧🇦

Hugo BENITEZ 🇫🇷

Arrières

Danilo ANDJUSIC 🇷🇸
Luka ASCERIC 🇫🇷

Ailiers

Thomas SCRUBB 🇨🇦 
Maxime COURBY 🇫🇷

Ailiers forts

Zachery PEACOCK 🇺🇸
Pierre PELOS 🇫🇷

Pivots

Alen OMIC 🇸🇮
Thibault DAVAL-BRAQUET 🇫🇷 ⛑️

Coachs

Savo VUCEVIC

LES PLUS

Arbitres

VIATOR Eddie
MARET Alexandre
ALOUAHABI Youssef

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

©Christelle Gouttefarde