Nos Bressans doivent retrouver leurs valeurs défensives dans le Nord.

JEEP® ÉLITE / JOURNÉE 13

07

AVR. 2021

18:00

BCM GRAVELINES

JL BOURG

SPORTICA
Gravelines

La présentation

Quinze jours tout pile après la déconvenue à Ekinox (67-84) avec une panne d’adresse totale (16,7% à 3 points pour 36,9 % aux tirs), la JL Bourg retrouve Gravelines-Dunkerque dans son Sportica ce mercredi. Avec la soif de prendre une revanche afin de mettre un terme à cette spirale négative démarrée face à cette formation et qui commence à peser au compteur. Même si à ce jour, les cartes sont encore bien en main des Bressans grâce à un bon début de saison.

Le BCM dans le top 8

À Gravelines, tout n’a pas été pour le mieux en début de saison avec un démarrage poussif et une seule victoire en cinq rencontres. Désormais installé dans le top 8, le BCM et Serge Crèvecœur ont l’envie de poursuivre leur remontée et s’ils ont perdu à Dijon (73-83), ils n’ont pas laissé passer leur chance face à un Boulogne fraichement éliminé de l’Eurocup (72-61).

Pour rappel, un fort turnover a été effectué dans l’effectif nordiste depuis le début de la saison. Le premier à avoir fait les frais d’un remaniement a été Quincy Ford, trainant une blessure au genou et pas assez percutant. L’ailier fort a été remplacé poste pour poste par Erik McCree (13 points et 6,9 rebonds de moyenne), de retour au club et bien plus présent, tout juste remis d’une entorse à la cheville, l’intérieur retrouvera le terrain après trois semaines d’absence. En décembre, le ménage s’est poursuivi avec d’abord le meneur Cameron Wells parti pour Boulazac puis à la fin du mois avec celui qui faisait office de MVP l’an passé avec Cholet et qui n’a pas réitéré ses performances dans le Nord (seulement 10 points et 7,8 rebonds pour 17,2 points et 9 rebonds l’an dernier), et Chris Horton, reparti dans son ancien club. Les deux étasuniens ont alors été suppléé par l’ancien dijonnais et levalloisien Gavin Ware, arrivé pour renforcer la raquette début décembre avec son impact sous le cercle (12,2 points et 5,1 rebonds) et par l’intrépide Briante Weber, lui aussi ancien des Métropolitans, meilleur intercepteur de notre championnat l’an dernier (16,9 points, 4,4 rebonds, 4,9 passes et 2,2 interceptions de moyenne) qui a donc complètement changé le visage de cette équipe remportant pas moins de quatre matchs en six sorties. Victime d’une “petite élongation aux adducteurs”, Briante Weber est cependant très incertain pour la rencontre de demain.

On pourrait s’arrêter là, mais d’autres mouvements ont vu le jour ! Si le Belge Khalid Boukichou revenait au départ en France avec réussite (9,6 points et 4,6 rebonds) pour une énième pige, il a finalement été prolongé pour toute la saison courant janvier suite à l’incertitude du retour de Itay Segev à l’intérieur. Enfin, le seizième et dernier contrat disponible au BCM a été signé juste avant la fin de la période des recrutements autorisés avec l’international slovène et champion d’Europe 2017 aux côtés Goran Dragic, Aleksej Nikolic. Un meneur qui semble aussi bien s’acclimater à notre championnat (14,8 points, 4,5 rebonds et 4,3 passes de moyenne en trois sorties), malgré une saison sans match auparavant pour remplacer Corey Davis jamais revenu des USA depuis son départ en février pour des problèmes familiaux.
Autant dire que l’équilibre a pas mal été chamboulé dans ce groupe où donc seuls les Français ont bien tenu ! La quatuor Lucas Bourhis, Pape SyPaul Rigot et Romuald Morency a donc permis à Gravelines-Dunkerque de conserver un équilibre. L’arrière Vojdan Stojanovskiblessé récemment avec une rupture aux ligaments croisés, était l’ultime étranger qui tenait depuis le début de l’exercice.

Pas encore en péril

Les trois revers consécutifs engrangés dernièrement n’ont pour l’instant pas totalement exclu la Jeu de la course au top 6. Les différents résultats ont plutôt rebattu les cartes dans la deuxième partie du tableau. Mais attention tout de même, car le championnat semble bel et bien se resserrer de plus en plus.

Pour conserver l’actuelle position (5e 10v-6d) et toujours garder un petit avantage sur les équipes en embuscade, il serait bien bon d’aller renverser une équipe en forme sur la Côte d’Opale. Pour cela, pas de doute, il faudra être solide en défense, domaine qui pêche depuis quelques semaines au regard des chiffres (94 points encaissés lors des trois défaites). Le réveil est attendu pour reprendre de l’assurance dans cette course effrénée vers les succès que chaque formation veut remporter.

Allez la Jeu !

La feuille

#BCM

#JLB

Meneurs

 🇺🇸 Briante WEBER
 🇫🇷 Lucas BOURHIS

Codi MILLER-MCINTYRE 🇺🇸
Zack WRIGHT 🇧🇦

Hugo BENITEZ 🇫🇷

Arrières

🇸🇮 Aleksej NIKOLIC
🇫🇷 Pape SY
🇲🇰 Vojdan STOJANOVSKI ⛑️

Danilo ANDJUSIC 🇷🇸
Luka ASCERIC 🇫🇷

Ailiers

🇫🇷 Paul RIGOT
🇫🇷 Romuald MORENCY

Thomas SCRUBB 🇨🇦 
Maxime COURBY 🇫🇷

Ailiers forts

🇺🇸 Erik MCCREE
🇫🇷 Jared AMBROSE

Zachery PEACOCK 🇺🇸
Pierre PELOS 🇫🇷

Pivots

🇺🇸 Gavin WARE
🇧🇪 Khalid BOUKICHOU

Alen OMIC 🇸🇮
Bangaly FOFANA 🇫🇷
Thibault DAVAL-BRAQUET 🇫🇷 ⛑️

Coachs

Serge CREVECOEUR

Savo VUCEVIC

#BCM

Meneurs

Briante WEBER 🇺🇸
Lucas BOURHIS 🇫🇷

Arrières

Aleksej NIKOLIC 🇸🇮
Pape SY 🇫🇷
Vojdan STOJANOVSKI 🇲🇰 ⛑️

Ailiers

Paul RIGOT 🇫🇷
Romuald MORENCY 🇫🇷

Ailiers forts

Erik MCCREE 🇺🇸
Jared AMBROSE 🇫🇷

Pivots

Gavin WARE 🇺🇸
Khalid BOUKICHOU 🇧🇪

Coachs

Serge CREVECOEUR

#JLB

Meneurs

Codi MILLER-MCINTYRE 🇺🇸
Zack WRIGHT 🇧🇦

Hugo BENITEZ 🇫🇷

Arrières

Danilo ANDJUSIC 🇷🇸
Luka ASCERIC 🇫🇷

Ailiers

Thomas SCRUBB 🇨🇦 
Maxime COURBY 🇫🇷

Ailiers forts

Zachery PEACOCK 🇺🇸
Pierre PELOS 🇫🇷

Pivots

Alen OMIC 🇸🇮
Bangaly FOFANA 🇫🇷
Thibault DAVAL-BRAQUET 🇫🇷 ⛑️

Coachs

Savo VUCEVIC

LES PLUS

Arbitres

HOSSELET Mathieu
OLIOT Valentin
AIT BARI Ahmed

SUIVRE LE MATCH

Réseaux sociaux

©Jacques Cormarèche